.: ABC du Vin :.
Appellations et Crus classés
A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T V W Z
CA CH CL CO CR CU
CÉR

Cérons

Catégorie de l'appellation
Classement AOC
Date du classement 11/09/1936
Carte
Caractéristiques géographiques
Pays France
Région Bordelais
Sous-région Sauternais
Commune(s)
  • Cérons, Illats, Podensac.

Sol Argile, Calcaire, Graves, Sable
Superficie (ha) 120
Climat Océanique
Couleurs et cépages
Couleur(s) Blanc
Encépagement Muscadelle, Sauvignon, Sauvignon gris, Sémillon
Production (hl) 4600
Dégustation
Type de vin Vin gras et ample, à la robe or évoluant vers une teinte brune aux reflets doré en vieillissants.
Moins liquoreux que le Sauternes, le Cérons est plus léger, plus fruité et plus nerveux avec des arômes miellés de fruits confits, de fruits exotiques et des notes rôties.

Température de service 08 à 12 °C
Garde potentielle 5 à 15 ans
Autres informations
Appellation(s) rattachée(s)
Appellation(s) de repli(s) Graves, Bordeaux
Site internet
Caractéristiques
.: ABC du Vin :.

Présentation :
Appellation située dans la région des Graves à 30 kilomètres au sud-est de Bordeaux sur la rive gauche de la Garonne le long d'un affluent de la Garonne appelé le Ciron, l'appellation Cérons est incluse dans l'appellation Graves et se situe en aval de l'appellation Barsac, séparée de celle-ci par un petit ruisseau affluent de la Garonne nommé Saint-Cricq.
La superficie potentielle de l'appellation réparti sur trois communes (Cérons, Illats et Podensac) est de 2089 hectares pour environ 40 à 80 hectares en production selon les millésimes.
Le vignoble est disposé sur des terrasses de de graves et de sable grossier installées sur un socle argilo-calcaire et d'alios avec oxyde de fer sur socle calcaire.
Le développement du Botrytis cinerea est favorisé par la rencontre des eaux froides de la rivière Ciron avec les eaux plus chaudes de la Garonne (comme pour Barsac et Sauternes), même si celle-ci ne passe plus par Cérons.
L'appellation tire son nom de la rivière Ciron qui longe l'appellation.

Histoire :
La commune de Cérons existe au moins depuis l'époque romaine. Elle est mentionnée sur l'Itinéraire d'Antonin sous le nom de Sirione et est recensée sur la Table de Peutinger (carte réalisée vers 1265 par des moines de Colmar à partir d'une carte romaine réalisée vers 350).
C'est à partir du Moyen-Age que l'on signale la présence de vignes autour de Cérons.
A la fin du 16ème siècle, la culture de la vigne se développe pour répondre à la demande venant des Provinces-Unies (Pays-Bas) afin de transformer le vin en eau-de-vie destinée aux pays riverains de la mer Baltique et de la mer du Nord (Allemagne, Russie, Scandinavie...).
Au 17ème siècle, les Provinces Unies deviennent la première destination des vins de Bordeaux issus d'une production de masse. La production dans ce secteur des Graves se spécialise alors dans les vins blancs doux à sucres résiduels expédiés depuis le port de Barsac.
Entre 1700 et 1750, la rivière Ciron est détournée par un canal la déplaçant entre Barsac et Preignac afin de permettre d'améliorer l'exploitation des moulins produisant la farine pour alimenter Bordeaux.
Au début du 19ème siècle, la pratique des tries se généralise.
En 1852, l'oïdium frappe le vignoble et à partir de 1878, le vignoble fut ravagé par le phylloxéra.
En 1872, les frères Paul et Raymond Lillet créent la société Lillet à Podensac.
Conséquence de ses crises viticoles et de la surproduction provoquée par la replantation du vignoble avec des cépages plus productifs, l'agriculture de Cérons va se diversifier en plantant des petits pois qui deviendront une spécialité locale.
En 1921, création du syndicat des grands vins de Cérons.
Le 11 septembre 1936 l'appellation d'origine contrôlée est accordée.
Le 24 juin 1938, l’appellation simple Cérons est supprimée par décret.
Après la seconde guerre mondiale, la superficie de l'appellation est de 800 hectares de vignes.

Les vins :
Les vins blancs secs et les vins rouges produits dans l'appellation prennent l'appellation Graves.
Les vins moelleux produit dans l'aire d'appellation prennent l'appellation Graves supérieures.
Depuis la décennie 1960, le vignoble de Cérons s'est reconverti principalement dans la production de vins rouges en appellation Graves, la production de vins blancs passant de 95 % à 40 % actuellement.
Densité minimale de plantation : 5000 pieds/ha.
Pas de disposition concernant l'irrigation.

.: ABC du Vin :. Blanc liquoreux :
Vendanges manuelles par tries successives.
Les raisins sont récoltés à surmaturité, botrytisés et/ou passerillés sur souche.
Rendement visé : 40 hL/ha.
Rendement butoir : 44 hL/ha.
Richesse minimale en sucre des moûts : 221 g/L minimum.
Titre alcoométrique volumique naturel minimum : 14,5 %.
Titre alcoométrique volumique acquis minimum : 12 %.
Enrichissement : Autorisé.
Enrichissement par sucrage à sec ou moût concentré rectifié : Dans la limite d’un titre alcoométrique volumique total après enrichissement de 15%.
Enrichissement par concentration partielle des moûts : Dans la limite d’une concentration de 10% des volumes ainsi enrichis. Cela peut permettre de porter le titre alcoométrique volumique total jusqu’à un niveau de 21 %.
Sucres résiduels : 45 g/L minimum.
Élevage au minimum jusqu'au 15 avril de l’année suivant la récolte.
Commercialisation possible à partir du 30 avril suivant la récolte.

Dégustation :
.: ABC du Vin :. Blanc liquoreux :
Vin gras et ample, à la robe or évoluant vers une teinte brune aux reflets doré en vieillissants.
Moins liquoreux que le Sauternes, le Cérons est plus léger, plus fruité et plus nerveux avec des arômes miellés de fruits confits, de fruits exotiques et des notes rôties.
Température de service : 08-12 °C (46-54 °F).
Garde potentielle : 5 à 15 ans.
Dernière modification: 17 Mars 2018
Éditeurs: Sylvain Torchet
< Page d'accueil Dictionnaires | Top 10 | A propos | Liens | Connexion ^ Haut de la page
© 2008 Sylvain Torchet XHTML | CSS Powered by Glossword 1.8.13