.: ABC du Vin :.
Appellations et Crus classés
A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T V W Z
CA CH CL CO CR CU
CÔT

Côtes du Forez

Catégorie de l'appellation
Classement AOC
Date du classement 23/02/2000
Carte
Caractéristiques géographiques
Pays France
Région Vallée de la Loire
Sous-région Loire
Commune(s)
  • Loire :
    Arthun, Boën, Bussy-Albieux, Champdieu, Écotay l'Olme, Leigneux, Lézigneux, Marcilly le Châtel, Marcoux, Montbrison, Pralong, Saint-Georges Haute Ville, Saint-Germain Laval, Saint-Sixte, Saint-Thomas la Garde, Sainte-Agathe la Bouteresse, Trelins.

Sol Granit, Sable
Superficie (ha) 147
Climat Océanique
Couleurs et cépages
Couleur(s) Rosé / Rouge
Encépagement Gamay
Production (hl) 6979
Dégustation
Type de vin
Température de service
Garde potentielle
Autres informations
Appellation(s) rattachée(s)
Appellation(s) de repli(s)
Site internet
Caractéristiques
.: ABC du Vin :.

Présentation :
Appellation située dans la partie centrale du département de la Loire à une quarantaine de kilomètres au nord-Ouest de Saint-Étienne près de Montbrison au pied de la partie orientale des Monts du Forez. Ce vignoble est voisin des appellations Côte roannaise et Coteaux du Lyonnais.
Ce vignoble de pied de côtes, le plus en amont de la vallée de la Loire, se situe sur les premiers coteaux volcaniques du Massif Central environnant la vallée du Lignon du Forez (appelé également Lignon de Chalmazel) à une altitude comprise entre 400 et 600 mètres. Il s'étire sur environ 45 kilomètres et est disposé sur un sol de granit et de schistes avec une présence de sable et une exposition vers l'est et le sud-est essentiellement.
Malgré sa proximité avec le vignoble des Coteaux du Lyonnais, ce vignoble appartient administrativement aux vignobles de la vallée de la Loire.
Le climat de type océanique est nuancé par une influence continentale due au relief.

.: ABC du Vin :.

Histoire :
La présence de la vigne remonte certainement à l'époque romaine.
Après l'époque romaine, le vignoble sera développé notamment par les moines bénédictins de l'abbaye de Savigny en Lyonnais. En 980, le cartulaire de l'abbaye évoque l’existence d'un vignoble au hameau de l'Annet à Boën, époque de nombreux dons dus aux grandes peurs parmi les populations de l'an 1000.
Dès 1024, la présence de la vigne est attestée à Chozieux.
Les comtes du Forez, comté fondé au 10ème siècle, vont ensuite prendre en charge le développement du vignoble jusqu'au 16ème siècle (1531, date du rattachement à la couronne de France).
En 1607, Anne d'Urfé (1555-1621), gouverneur et bailli de Forez dans sa Description du pays de Forez écrit ceci à propos de la commune de Boën : « Bouin est une petite ville dans un fons où il y a un assez bon vignoble, surtout au lieu apellé Courbine, qui produict de fort bon vin, mesmes sur l'ariere saison. Il n'ia rien aultre de remarcable en ceste ville... » et ceci sur la commune de Saint-Germain-Laval : «...St-Germain la Val est relevée sur un coutaut en un pais de grand vignoble; mais encores qu'il porte du vin en abondance, ils ne sont pas toutefois si bons que Belleforest nous veult faire acroire, estant pour la plus part fort vers... ».
Le vignoble restera morcelé et sa production destinée principalement pour un usage local jusqu’au 18ème siècle.
A compter de 1750, un vignoble destinée pour une production de masse va accompagner le développement du bassin houiller de la Loire, qui sera jusqu'au milieu du 19ème siècle le plus important de France. Il s'agira essentiellement d'un vignoble de cépages hybrides à fort rendement situé dans la plaine du Forez.
Dès 1830, Saint-Etienne est relié à Lyon par une ligne de chemin de fer (Compagnie du chemin de fer de Saint-Étienne à Lyon) permettant d’approvisionner Lyon en houille mais également en vin sans passer par le canal de Givors.
A compter de 1885, la crise frappera le vignoble qui atteint alors sa superficie maximale avec 5043 hectares. La concurrence des vins méditerranéens et le phylloxéra qui l'avait épargné jusque là commençant à détruire le vignoble.
À la fin du 19ème siècle, il n'y a quasiment plus de vignoble dans la région du Forez.
Le vignoble va reprendre au début du 20ème siècle avec des cépages greffé sur des porte-greffes américains mais ce développement sera rapidement stoppé par la première guerre mondiale qui verra la perte de plus de 40 % du vignoble replanté.
Le 21 mars 1932 est créé la Fédération des Vignerons du Forez, présidée par Adrien Bouvier. Le même jour a lieur le premier marché des vins et eaux-de-vie des Côtes du Forez.
En 1933 est effectué une première demande de délimitation du vignoble.
Un lent déclin du vignoble va perdurer jusqu'à la fin de la seconde guerre mondiale avec l'exode rural.
Le 23 janvier 1956, l'’appellation d’origine vin délimité de qualité supérieure (VDQS) est décernée aux Côtes du Forez.
Le 13 décembre 1959, la cave coopérative Les vignerons foréziens est créée à Boën.
En 1962, la cave coopérative de Trelins est créée.
Le 23 février 2000, l'appellation d'origine contrôlée Côtes du Forez est obtenue.
En 2012, le syndicat de l'appellation s'associe avec celui de l'appellation Côte roannaise pour mutualiser les moyens promotionnels.

Les vins :
L'essentiel de la production est vinifié en vin rouge (80 %).
La cave coopérative locale, la cave des vignerons foreziens représente 85 % de la production des vins.
Les vins blancs issus principalement des cépages Chardonnay, Pinot gris, Roussanne et Viognier, sont produit en appellation IGP Urfé.

.: ABC du Vin :.Rosé :
Représente 20 % de la production de l'appellation.

.: ABC du Vin :.

Vin demi-sec ou sec aux arômes vifs, floraux et fruités (groseille).
Température de service : 08-10 °C.
Garde potentielle : 1 à 2 ans.
Encépagement : Gamay.

.: ABC du Vin :.Rouge :
Représente 80 % de la production de l'appellation.

.: ABC du Vin :.
Vin souple a la robe intense aux arômes fleuris (pivoine) et fruités (cerise, fraise, framboise) avec une note minérale pour les vins issus de sols volcaniques.
Température de service : 13-15 °C.
Garde potentielle : 2 à 5 ans
Encépagement : Gamay.
Dernière modification: 9 Avril 2017
Éditeurs: Sylvain Torchet
< Page d'accueil Dictionnaires | Top 10 | A propos | Liens | Connexion ^ Haut de la page
© 2008 Sylvain Torchet XHTML | CSS Powered by Glossword 1.8.13