.: ABC du Vin :.
Appellations et Crus classés
A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T V W Z
GA GE GI GL GO GR
GEI GEV

Gevrey-Chambertin

Catégorie de l'appellation
Classement AOC
Date du classement 11/09/1936
Carte Gevrey-Chambertin
Caractéristiques géographiques
Pays France
Région Bourgogne
Sous-région Côte de Nuits
Commune(s)
  • Côte d'Or :
    Brochon, Gevrey-Chambertin.

Sol Argile, Calcaire, Marne
Superficie (ha) 445.41
Climat Continental
Couleurs et cépages
Couleur(s) Rouge
Encépagement Cépage principal : Pinot noir. Cépages accessoires (15 % maximum) : Chardonnay, Pinot blanc, Pinot gris.
Production (hl)
Dégustation
Type de vin Vin a la robe foncée, charpenté, concentré, tannique, aux arômes de fruits noirs (cassis), d'épice (réglisse), de venaison. Apte à la garde.
Température de service 16 °C à 18 °C
Garde potentielle 5 à 10 ans
Autres informations
Appellation(s) rattachée(s)
Appellation(s) de repli(s)
Site internet Site officiel des vins de Bourgogne
Caractéristiques
.: ABC du Vin :.

Présentation :
Appellation située à mi-chemin entre Dijon au nord et Nuits Saint-Georges au sud.
C'est le plus vaste vignoble de la Côte d'Or avec près de 600 hectares (premiers et grands crus compris).
Le vignoble est disposé sur un sol de coteaux calcaires avec des marnes argileuses à une altitude variant entre 240 et 320 mètres et les vignes en appellation village sont plantées dans le prolongement de la combe de Lavaux de chaque côté de la route nationale.
L'aire d'appellation recouvre 9 grands crus : Chambertin, Chambertin-Clos de Bèze, Chapelle-Chambertin, Charmes-Chambertin, Griotte-Chambertin, Latricières-Chambertin, Mazis-Chambertin, Mazoyères-Chambertin et Ruchottes-Chambertin.
Le nom de Gevrey était au 7ème siècle : Gibriacus.

Histoire :
La vigne est présente dans ce secteur de la Bourgogne depuis au moins le 1er siècle après Jésus-Christ avec la découverte d'une vigne de l'époque romaine que l'on a pu dater grâce à des fragments de céramique et quelques clous de chaussures.
Vers 630-640, Amalgaire d'Arenberg (590-?), duc bénéficiaire de Bourgogne, cède à l'abbaye bénédictine Saint-Pierre de Bèze la terre de Fons Besua (Bèze) qu'il a reçue du roi Dagobert 1er (602-639) en remerciement de l'assassinat de Brodulf. Sur ce terrain l'abbaye Saint-Pierre de Bèze où son fils, Waldelene, est l'abbé vont planter la vigne (le futur Clos de bèze).
En 895, Richard II de Bourgogne dit le Justicier (858-921) cède aux moines de l'abbaye de Saint-Bénigne des terres.
Autour de 1015, les moines de l'abbaye de Cluny reçoivent de Geoffroy Ier (950-1015), seigneur de Semur-en-Brionnais et son épouse, Mahaut la totalité des biens qu'ils possèdent sur les terres de Gevrey.
En 1019, Hugues de Chalon (975-1039), évêque d'Auxerre, remet Odilon, cinquème abbée de l'abbaye de Cluny, la moitié du domaine qu'il possédait.
En 1187, Hugues de Vergy (1141-1217) donne à l'abbaye de Cluny les terres qu'il possède à Gevrey.
En 1199, Alix de Vergy (1182-1251) lors de son mariage avec Eudes III (1166-1218), duc de Bourgogne apporte dans sa dot, entre autre, un vignoble de Gevrey.
En 1209, l'abbaye de Cluny reçoit d'Eudes III de Bourgogne (1166-1218) des vignes situées sur la commune de Gevrey et la maison de Veaune (Vosne). Cela porte la superficie possédée par les moines de à la moitié du finage de Gevrey (ce qui deviendra plus tard la commune de Gevrey).
En 1336, le chevalier Louis de Neufchâteau ou Neufchâtel (de Novo Castro), va mettre à sac le château de Gevrey (120 muids de vin répandus ou bus dans le cellier pour se venger de Pierre de Châtelus (ou de Châtelux), abbé de Cluny qu'il considérait comme l'auteur de l'arrêt de son bannissement du royaume de France), détruire les récoltes et piller une partie du village.
En 1257, débute les travaux de construction du château de Gevrey à la demande de Yves de Poisey, abbé de Cluny. Travaux terminé en 1275 par Yves de Chasan (?-1289).
En 1275, l'abbaye de Cluny dirigée par Yves de Chassant rachète l'autre moitié du finage à Robert II duc de Bourgogne (1248-1306) et devient ainsi seigneur de Gevrey.
En 1336, Louis de Neufchâtel La Révolution française va provoquer un énorme bouleversement dans la structure du vignoble bourguignon puisqu'en novembre 1789 la totalité des biens possédés par le Clergé, qui était à cette époque le plus gros propriétaires terriens des vignobles bourguignons, sont saisis comme Bien national.
En 1847, la commune de Gevrey décide d'ajouter à son nom le nom de son climat le plus célèbre : Chambertin.
Vers 1880, le phylloxéra commence à s'attaquer au vignoble de Gevrey-Chambertin.
En 1929 est créé le syndicat de défense des intérêts viticoles et vinicoles de la commune de Gevrey-Chambertin.
Le 11 septembre 1936 l'appellation d'origine contrôlée est obtenue.
En 1997, l'appellation Gevrey-Chambertin est la seule appellation de la côte de Nuits et de la côte de Beaune qui n'autorise pas les techniques soustractives d'enrichissement (autorisée depuis).

Les vins :
Si un vin est produit dans l'appellation village et que l'on accole le nom d'un climat, il faut rajouter 0,5 % à chaque taux de titre alcoométrique, traitement identique aux vins classés Premier cru).

Conditions de production du décret d'appellation :
  • Densité minimale de plantation : 9000 pieds/ha.
  • L'irrigation est interdite.
  • Rendement de base : 40 hl/ha.
  • Titre alcoométrique volumique naturel minimum : 10,5 %.
  • La concentration partielle des moûts de raisins est autorisée pour les vins rouges.
  • La mise en œuvre s'effectue sur les moûts et ne peut pas dépasser 10 % du volume maximum du moût de départ.
  • Titre alcoométrique volumique total maximum après enrichissement : 13,5 %.
  • Teneur maximale en sucres résiduels : 2 g/L.
  • L'utilisation de morceaux de bois de chêne à toute étape de la vinification ou de l'élevage est interdite.
  • Élevage obligatoire au minimum jusqu'au 15 juin de l'année suivant la récolte.
  • Commercialisation possible à partir du 1er juillet.
  • Dernière modification: 3 Novembre 2016
    Éditeurs: Sylvain Torchet
    < Page d'accueil Dictionnaires | Top 10 | A propos | Liens | Connexion ^ Haut de la page
    © 2008 Sylvain Torchet XHTML | CSS Powered by Glossword 1.8.13