.: ABC du Vin :.
Appellations et Crus classés
A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T V W Z
NU
NUI

Nuits Saint-Georges

Catégorie de l'appellation
Classement AOC
Date du classement 11/09/1936
Carte Nuits Saint-Georges
Caractéristiques géographiques
Pays France
Région Bourgogne
Sous-région Côte de Nuits
Commune(s)
  • Côte d'Or :
    Nuits Saint-Georges, Premeaux-Prissey.

Sol Argile, Calcaire, Marne
Superficie (ha) 300
Climat Continental
Couleurs et cépages
Couleur(s) Blanc / Rouge
Encépagement Chardonnay, Pinot blanc, Pinot gris, Pinot noir
Production (hl)
Dégustation
Type de vin
Température de service
Garde potentielle
Autres informations
Appellation(s) rattachée(s)
Appellation(s) de repli(s)
Site internet Site officiel des vins de Bourgogne
Caractéristiques
.: ABC du Vin :.

Présentation :
Appellation communale la plus méridionale de la Côte-de-Nuits située au sud-Ouest de Dijon (22 kilomètres) et au nord-Ouest de Beaune (16 kilomètres).
Le vignoble s'étire le long de la nationale 74 et déborde sur la commune de Prémeaux-Prissey. Le vignoble est disposé sur un sol calcaire mêlé d'argile sur les deux versants de la vallée du Meuzin avec de l’argile, des limons et du sable en pied de côte.
La commune portait jusqu'en 1892 le nom de Nuits-sous-Beaune.
Le nom de Saint-Georges provient du climat Saint-Georges.

Histoire :
Vers 1005, Eudes (965-?), vicomte de Beaune, crée le prieuré Saint-Etienne.
En 1199, Alix de Vergy (1182-1251) lors de son mariage avec Eudes III (1166-1218), duc de Bourgogne apporte dans sa dot, entre autre, le domaine de Nuits, propriété de sa famille.
En 1212, une charte de franchise d'Eudes III (1166-1218), duc de Bourgogne affranchi Nuits.
En 1250, les moines de l'abbaye de Saint-Bénigne de Dijon sont en procès avec le seigneur de Prémeaux pour des vignes. La sentence est rendue contre le seigneur de Prémeaux, qui doit en plus de payer une amende, rendre deux pièces de vigne et payer une quarte de blé.
En 1270, une maladrerie est fondée au sud de la ville de Nuits.
En 1296, Prumael devient Prumellis.
En 1633, Guillaume Labye, procureur du Roi, transfère la maladrerie dans le quartier des tanneries en bordure du Meuzin dans une maison dotée de quatre lits et fonde un hôpital fonctionnant sur le même mode que les Hospices de Beaune. Les frais de fonctionnement des hospices étant assurés par des legs.
En 1689, débute la construction de la salle Saint-Laurent meublée de 16 lits, sous la responsabilité et la dévotion de l'aumônier de l'hôpital Antide Midan.
En 1694, Louis XIV (1638-1715) rattache les léproseries et maladreries de Sainte-Madeleine de Nuits, de Saint-Bernard de Prémeaux, de Sainte-Madeleine d'Argilly et de Saint-Denis de Meuilley sont rattachés à l'hôpital de Nuits ce qui lui donne une autonomie financière.
Actuellement, les Hospices de Nuits possèdent des parcelles de vignes sur les communes de Gevrey-Chambertin, Nuits-St-Georges, Premeaux-Prissey et Vosne Romanée.
La Révolution française va provoquer un énorme bouleversement dans la structure du vignoble bourguignon puisqu'en novembre 1789 la totalité des biens possédés par le Clergé, qui était à cette époque le plus gros propriétaires terriens des vignobles bourguignons, sont saisis comme Bien national.
En 1849, la commune prend le nom de Nuits sous Beaune.
Le 10 mai 1892, la commune change de nouveau de nom et ajoute à son nom celui de son climat le plus célèbre : Saint-Georges.
Le 25 juillet 1971, le plus grand cratère de la lune est baptisé Saint-Georges en hommage au héros de Jules Vernes dans « De la terre à la lune » qui débouche une bouteille de Nuits-Saint-Georges lorsqu'il arrive près de la lune par l'équipage d'Apollo 15.

Les vins :
La majorité de la production s'effectue en rouge (+ de 95 %).
Dernière modification: 3 Novembre 2016
Éditeurs: Sylvain Torchet
< Page d'accueil Dictionnaires | Top 10 | A propos | Liens | Connexion ^ Haut de la page
© 2008 Sylvain Torchet XHTML | CSS Powered by Glossword 1.8.13