.: ABC du Vin :.
Appellations et Crus classés
A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T V W Z
CA CH CL CO CR CU
CHA CHE CHI CHO CHÂ CHÉ

Château Pomys

Catégorie de l'appellation
Classement Cru Bourgeois du Médoc
Date du classement 13/09/1932 Cru Bourgeois Supérieur, 03/03/1966 Non classé, _/_/1978 Non classé, 17/06/2003 Cru Bourgeois
Carte Saint-Estèphe
Caractéristiques géographiques
Pays France
Région Bordelais
Sous-région Médoc
Commune(s)
  • Saint-Estèphe.

Sol Argile, graves
Superficie (ha) 12
Climat Océanique
Couleurs et cépages
Couleur(s) Rouge
Encépagement Cabernet-sauvignon, Merlot, Cabernet franc
Production (hl)
Dégustation
Type de vin
Température de service
Garde potentielle
Autres informations
Appellation(s) rattachée(s) Saint-Estèphe
Appellation(s) de repli(s)
Site internet Site de la propriété ou du propriétaire
Caractéristiques
.: ABC du Vin :.

Présentation :
Propriété de 24 hectares disposant d’un vignoble de 12 hectares (60 % Cabernet-sauvignon, 30 % Merlot, 10 % Cabernet franc) installé sur des graves avec de l’argile.
Passé de 7 à 12 hectares lors des différents classements.

Histoire :
En 1676, Guy de Maniban (1606-1688), conseiller-commissaire aux requêtes du parlement de Bordeaux, puis président de la cour des aides et finances de Guienne, aurait acheté la maison de Poumeis.
Le 3 janvier 1689, dans l’inventaire de ses biens suite à son décès, la maison de Poumeis possède un cuvier avec 6 cuves.
Le domaine devient ensuite la propriété de son fils Alphonse de Maniban. Une de ses filles, Marie (1633-?), épouse Charles de Donissan (1667-?), seigneur de Citran de Saint Genest et de La Prade, une autre, Marthe, épouse le 10 janvier 1673 Raymond de Lacoste, seigneur d'Estournel en Quercy.
En 1758, Guy de Lacoste d’Estournel de Maniban (1723-1791), petit-fils de Raymond de Lacoste et de Marthe de Maniban reçoit suite à un partage la propriété de Poumeys.
Après son décès en 1791, son fils Louis Gaspard Destournel (1762-1853) hérite du domaine ainsi que d’un vignoble d'une superficie approximative de 14 hectares (le vignoble d’Estournel).
Louis-Gaspard d’Estournel va regrouper ses possessions et racheter l'abbaye de l'Isle à Ordonnac.
Entre 1820 et 1848, il effectuera plus de 80 opérations d'achats et d'échanges de vignes. Il fera également construire le château de Cos d’Estournel et reconstruire le château Pomys (vers 1845?). En 1847, il rachète le domaine voisin de Cos Labory pour la somme de 200000 francs.
Le 29 juillet 1851, suite à un trop fort endettement pour développer ses propriétés, son vignoble et ses chais, Louis-Gaspard d’Estournel est contraint de mettre en vente à la criée la totalité de ses domaines au tribunal de Bordeaux. Mise à prix : Cos d’Estournel 300000 francs, Cos Gaston Labory : 150000 francs et le château Pomys : 200000 francs. La vente échoue.
Les domaines sont remis en vente le 12 mai 1852 puis le 7 juillet 1852. Mise à prix : Cos d’Estournel 350000 francs, Cos Gaston Labory : 150000 francs et le château Pomys : 220000 francs. L’acheteur est un banquier britannique du nom de Charles Cecil Martyns, représenté par le négociant Jérôme Chiapella pour la somme de 1150000 francs (avec château Cos d’Estournel, le château Cos-Labory, l'Abbaye de l'Isle et Bédilloux). Ce banquier aura la délicatesse de laisser d'Estournel rester dans sa maison de Pommies.
En 1853, Louis Joseph Gaspard Lacoste de Maniban, Marquis d’Estournel décède à l'âge de 91 ans. Le château Pomys possède alors une superficie de 62 hectares pour un vignoble de 29 hectares. La gestion du domaine est alors confiée au frère de Jérome Chiapella, Célestin Chiappella (1814-1890), propriétaire de Château La Mission Haut-Brion.
Le 14 septembre 1853, Julien Calvé, propriétaire du château Croizet-Bages et créancier de Louis-Gaspard d’Estournel fait vendre par les courtiers Lawton, Libéral, Merman et Tastet les vins des millésimes 1848 à 1851 du château Cos d’Estournel et le millésime 1851 du château Pomys.
En 1860, le château Cos-Labory et son vignoble de 15 hectares sont vendus à Louis Peychaud (1804-?).
En 1866, le château est rénové.
En 1869, les héritiers de Charles Cecil Martyns vendent le domaine de Pomys et celui de Cos d’Estournel à la famille aristocratique basque Errazu, pour la somme de 2200000 francs. L’ensemble des propriétés cédées sont alors constituées de 120 parcelles pour une superficie de 55,3 hectares.
Le 29 juillet 1889, Jean-Justin ( ?-1889) et Jean-Jules (1827-1906) Hostein achètent le château Pomys et le château Cos d'Estournel à la famille Errazu.
Ils avaient déjà acheté le 22 juin 1889, le château Montrose pour la somme de 1500000 francs à Charles Dollfus-Galline héritier de Mathieu Dollfus (1824-1896).
Le 21 novembre 1889, Justin Hostein décède.
En 1894, Louis Victor Charmolüe (1860-1925), époux de Marie-Thérèse Hostein (1861-1931), la fille de Jean Hostein et futur maire de Saint-Estèphe de 1900 à 1925, prend la direction des châteaux Cos d’Estournel et Pomys.
Suite au décès de Justin Hostein, un partage entre les héritiers de Jean-Justin et de Jean-Jules est effectué en 1896. le château Montrose et le château Pomys reviennent à Jean-Jules Hostein.
Le 9 décembre 1896, Jean-Jules Hostein cède pour la somme de 800000 francs, à son gendre Louis Victor Charmolüe,les châteaux Montrose et Pomys.
En 1907, Matéo Petit, négociant, achète les récoltes des millésimes 1905 et 1906 du château Pomys (400 tonneaux soit 3600 hectolitres.
Le 3 février 1917, Fernand Ginestet, propriétaire du château Marbuzet, rachète le domaine de Pomys en même temps que le château Cos d’Estournel.
En 1926, le château Pomys est la résidence de Louis Pène.
En 1929, le château Pomys est la propriété de Max Véro (1883-?), époux depuis le 18 décembre 1926 de Anne Pierrette Juliette Pauline Mathieu (1879-1979). Louis Pène étant également domicilié au château Pomys.
En 1941, le domaine est la possession de Reginald Pullum.
En 1942, le domaine est la propriété de la société des Grands vins de Pauillac.
En 1949, possession de Réginald Pullum.
En 1951, monsieur Arnauld, alors propriétaire du château Saint-Estèphe, rachète le domaine.
Le 17 mars 2017, le château Cos d’Estournel, propriété de Michel Reybier annonce le rachat du domaine à la famille Arnauld. Aucune précision n’est apportée sur le devenir des 12 hectares de vignoble.

Les vins :
.: ABC du Vin :.Rouge :
Densité de plantation : 7400 pieds à l'hectare.
Vendanges manuelles.

.: ABC du Vin :.
Élevage de 12 à 15 mois en fût de chêne (30 % neuf).

.: ABC du Vin :.
Le second vin du domaine porte le nom de : Château Saint-Louis.
Dernière modification: 7 Avril 2018
Éditeurs: Sylvain Torchet
< Page d'accueil Dictionnaires | Top 10 | A propos | Liens | Connexion ^ Haut de la page
© 2008 Sylvain Torchet XHTML | CSS Powered by Glossword 1.8.13