.: ABC du Vin :.
Appellations et Crus classés
A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T V W Z
CA CH CL CO CR CU
CHA CHE CHI CHO CHÂ CHÉ

Château Petit-Faurie-De-Soutard

Catégorie de l'appellation
Classement Grand cru Classé de Saint-Emilion
Date du classement 16/06/1955 Grand cru Classé, 17/11/1969 Grand cru Classé, 23/05/1986 Grand cru Classé, 08/11/1996 Grand cru Classé, 12/12/2006 Non classé
Carte
Caractéristiques géographiques
Pays France
Région Bordelais
Sous-région Saint-Emilion
Commune(s)
  • Saint-Emilion.

Sol Argile, calcaire, sable
Superficie (ha) 8
Climat Océanique
Couleurs et cépages
Couleur(s) Rouge
Encépagement Merlot, Cabernet franc, Cabernet-sauvignon
Production (hl)
Dégustation
Type de vin Vin à la robe pourpre aux arômes de fruits noirs et rouges (cassis, cerise, mûre, myrtille) avec des notes d'épices et de sous-bois marqué par des tannins solides et fondus.
Température de service 16 °C à 18 °C
Garde potentielle 15 à 30 ans
Autres informations
Appellation(s) rattachée(s) Saint-Emilion
Appellation(s) de repli(s)
Site internet Site de la propriété ou du propriétaire
Caractéristiques
.: ABC du Vin :.

Présentation :
Domaine de 8 hectares situé à proximité du château Soutard, du château Petit Faurie de Souchard, du Clos de l'Oratoire et du château Balestard-la-Tonnelle.
Le vignoble de 8 hectares (65 % Merlot, 30 % Cabernet franc, 5% Cabernet-sauvignon) est disposé sur un sol argilo-calcaire sur la côte et sablonneux au pied du coteau.
Le domaine tire son nom du lieu-dit Petit-Faurie et de Soutard qui aurait pour origine le nom de famille anglais Southard. Peut être un sujet britannique resté en France après la bataille de Castillon du 17 juillet 1453.

Histoire :
La création de ce domaine remonte à l’année 1851 et au détachement de deux parcelles du château Soutard, qui auparavant possédait une superficie d'environ 110 hectares et un vignoble de 32 hectares, par sa propriétaire de l'époque : Marie Barry-Berthomieu née d'Allard (?-1873). Ces deux parcelles formeront les propriétés suivantes : château Faurie-de-Souchard et le château Petit-Faurie-De-Soutard.
La propriétaire de l'époque est une femme, Marie Turban, née Chaussade de Chandos (1762-?) épouse depuis 1798 d'Henri Antoine Turban (?-1851) qui reçoit cette parcelle qui formera le château Petit-Faurie-de-Soutard lors d'un partage familial. Il n'est pas certain qu'à cette époque un vignoble soit présent sur la propriété.
Le domaine passe ensuite à sa fille Madame du Boscq qui cédera ensuite le domaine à Monsieur Lavau-Breton qui le revendra en 1890 à Pierre Corbière (1836-?), propriétaire du château La Tour-Figeac. A ce moment, le vignoble existe, il est frappé par le phylloxéra et le nouveau propriétaire va le replanter en cépages greffés (Cabernet-sauvignon, Malbec, Merlot).
C'est en 1893 qu'est cité pour la première fois le château Faurie de Soutard dans Bordeaux et ses vins de Féret.
En 1897, selon la Gironde vinicole, le château Petit-Faurie-de-Soutard est la propriété de Thomas Corbière, fils de Pierre.
En 1936, René Aberlen (1900-?), régisseur de Vieux Château Certan et du château Troplong Mondot, rachète la propriété. Le domaine prend le nom de château Faurie de Soutard après la seconde guerre mondiale.
Le 16 juin 1955, lors de la publication du premier classement des crus de Saint-Émilion, le domaine obtient le rang de Grand cru classé. Rang qu'il conservera jusqu'au classement annulé de 2006.
En 1969, le domaine a repris son nom de château Petit-Faurie-de-Soutard. A compter de 1969, la mise en bouteille au domaine devient obligatoire pour l'appellation Saint-Émilion Grand cru et pour les Grands crus classés.
En 1978, Françoise Aberlen, héritière et propriétaire du domaine, épouse Jacques Capdemourlin dont la famille est propriétaire entre autre de château Balestard-la-Tonnelle et château Cap-de-Mourlin.
La propriété est dirigée par Jacques Capdemourlin assisté de son fils Thierry.
L’œnologue conseil du domaine est Michel Rolland.
Le vignoble est conduit en agriculture raisonnée.
Le 12 décembre 2006, le domaine ne fait pas partie du classement des grands crus de Saint-Émilion (classement annulé depuis, voir la fiche Saint-Émilion Grand cru classé).
Le 29 octobre 2012, le domaine intègre, après la proposition du 6 septembre 2012 de l'Institut National de l'Origine et de la Qualité (INAO), le classement officiel des crus de l'AOC Saint-Émilion Grand Cru dans la catégorie : Grand Cru Classé.

Les vins :

.: ABC du Vin :.Rouge :
Densité moyenne de plantation : 6300 pieds à l'hectare.
Vendanges manuelles.
Élevage de 15 à 18 mois en fût de chêne (50 % neuf).
Pas de second vin.
Dernière modification: 14 Juin 2017
Éditeurs: Sylvain Torchet
< Page d'accueil Dictionnaires | Top 10 | A propos | Liens | Connexion ^ Haut de la page
© 2008 Sylvain Torchet XHTML | CSS Powered by Glossword 1.8.13