.: ABC du Vin :.
Appellations et Crus classés
A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T V W Z
CA CH CL CO CR CU
CHA CHE CHI CHO CHÂ CHÉ

Château Cadet-Piola †

Catégorie de l'appellation
Classement Grand cru Classé de Saint-Emilion
Date du classement 16/06/1955 Grand cru Classé, 17/11/1969 Grand cru Classé, 23/05/1986 Grand cru Classé, 08/11/1996 Grand cru Classé, 12/12/2006 † Grand cru Classé
Carte
Caractéristiques géographiques
Pays France
Région Bordelais
Sous-région Saint-Emilion
Commune(s)
  • Saint-Emilion.

Sol Argile, calcaire
Superficie (ha) 7
Climat Océanique
Couleurs et cépages
Couleur(s) Rouge
Encépagement Merlot, Cabernet-sauvignon, Cabernet franc, Malbec (ou Côt)
Production (hl)
Dégustation
Type de vin Vin à la robe pourpre aux arômes de fruits noirs et rouges (cassis, cerise, mûre, myrtille) avec des notes d'épices et de sous-bois marqué par des tannins solides et fondus.
Température de service 16 °C à 18 °C
Garde potentielle 15 à 30 ans
Autres informations
Appellation(s) rattachée(s) Saint-Emilion
Appellation(s) de repli(s)
Site internet Site de la propriété ou du propriétaire
Caractéristiques
.: ABC du Vin :.

Présentation :
Domaine de 7 hectares est situé à 500 mètres au nord de Saint-Émilion au bord de la départementale D 122 et au somme de la côte de Cadet, l'un des points les plus élevé de l'appellation, à proximité du château Cadet-Bon, du château Moulin du Cadet et du château Soutard.
Le Château Cadet-Piola † bénéficierait d'un micro-climat qui en ferait le point le plus chaud de l’appellation et le protégerait en partie des gelées hivernales.
Le domaine possède des sillons creusés pour planter la vigne pouvant remonter à l'époque gallo-romaine.
Les chais de vieillissement représentant une surface supérieure à 5000 m² se situent sous le vignoble et sont creusés dans le coteau.
Le vignoble de 6,8 hectares (51 % Merlot, 28 % Cabernet-sauvignon, 18 % Cabernet franc, 3 % Malbec) est disposé sur un sol argilo-calcaire.
Passé de 18 à 7 hectares au cours des différents classements.
Le nom du domaine viendrait du nom de Jacques Bon dit Le Cadet, fils de Pierre Bon, maire de Saint-Émilion en 1323 qui aurait créer un vignoble à cet endroit à la fin du 14ème siècle et d'Albert Piola maire de Saint-Émilion au 19ème siècle.

Histoire :
La présence d'un vignoble est attestée depuis au moins l'époque gallo-romaine sur la côte de Cadet.
Dès le 14ème siècle, on trouve trace d'un vignoble sur cette côte qui tirerait son nom de Jacques Bon dit Le Cadet. Celui-ci aurait planté un vignoble sur la butte située au nord de Saint-Émilion qui prendra le nom de butte du Cadet. Il aurait constitué ainsi un domaine viticole et ce vaste domaine fut par la suite morcelé en plusieurs propriétés.
Le vignoble du Château Cadet-Piola † a été créé avant 1750 et celui-ci est ceint de murs très anciens constitués de moellons et de pierres de taille.
Le premier propriétaire connu est Pierre Jean Léger Camille Brisson (1788-1853), notaire à Libourne. Le domaine porte alors le nom de Le Cadet et Pourret, sa superficie est d'environ 25 hectares.
Le 7 mars 1856, suite à une donation-partage, Albert Piola (1823-1891), maire de Libourne de 1874 à 1876, prend la direction du domaine Le Cadet et Pourret. Il a épousé la fille de Pierre Brisson, Valérie Brisson (1828-1906), le 13 mars 1847 à Libourne.
Albert Piola va être un pionnier dans l'évolution de la viticulture à Saint-Émilion. Il va d'abord divisé son domaine en deux crus distinct : Le Cadet avec une superficie de 15 hectares considéré comme un premier cru et Le Pourret considéré comme un second cru de Saint-Émilion avec une superficie avoisinant les 10 hectares. Par la suite, il va « mécaniser » les travaux de la vigne en testant l'usage de la charrue vigneronne dès 1865 au domaine de Pourret avant de l'étendre à l'ensemble de ses domaines. Albert Piola va également introduire l'usage du Cabernet-sauvignon et la taille de la vigne appelée taille Guyot dans le vignoble de Saint-Émilion.
En 1865, Albert Piola rachète la chapelle de Condat près de Libourne et l'offre à l’Abbé D. Chabannes pour la restituer au culte dès le 8 décembre 1868.
En 1867, Albert Piola fait parti des 34 propriétaires ayant obtenu une médaille d'or à l'exposition universelle de Paris.
En 1874, le domaine Le Cadet possède du Pinot noir dans son encépagement. Albert Piola au moyen du sulfure de carbone et de la greffe sur porte-greffes américains à réussi à combattre le phylloxéra.
En 1891, suite au décès d'Albert Piola, c'est sa veuve qui va reprendre la direction du domaine jusqu'à son décès en 1906.
Le domaine est ensuite dirigé par Raymond Chaperon (1850-1935) qui a épousé le 11 janvier 1876, Elisabeth Piola (1854-1935), fille d'Albert. Ils rebaptisent le domaine Château Cadet-Piola † après 1886.
Le 15 mai 1913, Elisabeth Piola, épouse Chaperon, vend le domaine de Cadet-Piola à Erich (?) Reinhold von Mohrenschildt (1879-1943) qui va revendre rapidement le domaine, peut-être suite à la saisie des biens allemands lors de la première guerre mondiale.
Le 20 octobre 1917, Robert Villepigue, ingénieur agronome, régisseur du château Figeac jusque 1928, frère d'Adda Elizabeth Villepigue (héritière du château Figeac en 1946) et épouse d'Antoine Manoncourt.
Robert Villepigue crée l'étiquette toujours utilisée actuellement représentant une scène champêtre où une femme et un homme profitent des plaisirs du vin.
Robert Villepigue est également à l'origine de la cave coopérative l'Union des Producteurs de Saint-Émilion.
Robert Villepigue va diriger le Château Cadet-Piola † durant 35 années.
En 1952, il donne en fermage la propriété à Maurice Jabiol, propriétaire avec sa femme du château Petit Faurie de Souchard depuis 1933 et du château de Pasquette depuis 1942.
Le 16 juin 1955, le domaine intègre la catégorie Grand cru Classé de Saint-Émilion. Depuis, il n'a jamais quitté ce rang.
Le 15 mars 1961, Maurice Jabiol et son épouse rachètent le Château Cadet-Piola † à Robet Villepigue.
A compter de 1969, la mise en bouteille au domaine devient obligatoire pour l'appellation Saint-Émilion Grand cru et pour les Grands crus classés.
En 1983, la succession de Maurice Jabiol est assurée par Alain Jabiol qui devient fermier du Château Cadet-Piola † et du château de Pasquette. Sa sœur reprenant le château Faurie de Souchard.
Jusqu'en 2009, Alain Jabiol et sa fille Amélie vont diriger le Château Cadet-Piola †.
En octobre 2009, le domaine est racheté par la société d'assurances La Mondiale qui est déjà propriétaire du château Larmande et du château Soutard entre autres.
L’ensemble des propriétés de La Mondiale est dirigé par Claire Thomas-Chenard, œnologue de formation. Le vignoble est conduit en agriculture raisonnée et vinifié part l'équipe du château Soutard.
Le cuvier est équipé de cuves inox et de cuves béton thermos-régulées.
En 2011, le domaine s'est équipé d'un canon antigrêle qu'il partage avec le château Larmande et le château Soutard, autres propriétés du groupe AG2R La Mondiale.
Le 6 septembre 2012, le domaine n'est pas retenu lors de la proposition de classement des crus de l'AOC Saint-Émilion Grand Cru par l'Institut National de l'Origine et de la Qualité (INAO) car celui-ci disparaît avec le millésime 2012 et son vignoble est fusionné avec celui du château Soutard.

Les vins :
Élevage de 16 à 18 mois en fût de chêne (50 % neuf).
Production moyenne : 260 hl/an.
Le second vin du domaine porte le nom de : Chevaliers de Malte.
Un autre vin est produit : le château de Pasquette.
Dernière modification: 12 Juin 2017
Éditeurs: Sylvain Torchet
< Page d'accueil Dictionnaires | Top 10 | A propos | Liens | Connexion ^ Haut de la page
© 2008 Sylvain Torchet XHTML | CSS Powered by Glossword 1.8.13