.: ABC du Vin :.
Appellations et Crus classés
A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T V W Z
CA CH CL CO CR CU
CHA CHE CHI CHO CHÂ CHÉ

Château Faugères

Catégorie de l'appellation
Classement Grand cru Classé de Saint-Emilion
Date du classement 29/10/2012 Grand cru Classé
Carte
Caractéristiques géographiques
Pays France
Région Bordelais
Sous-région Saint-Emilion
Commune(s)
  • Saint-Etienne-de-Lisse.

Sol Argile, calcaire
Superficie (ha) 49
Climat Océanique
Couleurs et cépages
Couleur(s) Rouge
Encépagement Merlot, Cabernet franc, Cabernet-sauvignon
Production (hl)
Dégustation
Type de vin Vin à la robe pourpre aux arômes de fruits noirs et rouges (cassis, cerise, mûre, myrtille) avec des notes d'épices et de sous-bois marqué par des tannins solides et fondus.
Température de service 16 °C à 18 °C
Garde potentielle 15 à 30 ans
Autres informations
Appellation(s) rattachée(s) Saint-Emilion
Appellation(s) de repli(s)
Site internet Site de la propriété ou du propriétaire
Caractéristiques
.: ABC du Vin :.

Présentation :
Domaine de 80 hectares à environ 6 kilomètres à l'est de Saint-Émilion, au sud du château Fleur-Cardinale et au sud-est du château de Pressac.
Ce domaine a la particularité de pouvoir produire des vins dans l'appellation Saint-Émilion mais également dans l'appellation Côtes de Bordeaux Castillon (château Cap de Faugères).
Le vignoble de l'ensemble de la propriété représente une superficie de 49 hectares en appellation Saint-Émilion et 31 hectares en appellation Côtes de Bordeaux Castillon. Il se trouve installé sur un tertre argilo-calcaire.
Le vignoble du château Faugères possède une superficie de 37 hectares (85 % Merlot, 10 % Cabernet franc, 5 % Cabernet-sauvignon) et se situe sur le plateau calcaire et sur des coteaux argilo-calcaires en forme de cirque avec une orientation sud, sud-est.

Histoire :
La chartreuse du domaine remonte au 18ème siècle. Mais on ne peut remonter l'histoire de ce domaine avant l'année 1823 avec l'achat des terrains qui formeront le château Faugères, le château Péby-Faugères et le château Cap de Faugères par un membre de la famille Esquissaud, probablement Jean Esquissaud, négociant en vins de Libourne.
Le domaine passe ensuite à Alfred Esquissaud (1838-1902), notaire et conseiller général de la Gironde pour le canton de Branne. C’est peut-être lui qui a planté le vignoble car c’est seulement en 1874 que l'on peut trouve pour la première fois la mention du château Faugère dans le Bordeaux et ses vins d’Édouard Féret.
Alfred Esquissaud va fortement développer le vignoble puisque la production de celui(ci va passer de 45 tonneaux (405 hectolitres) en 1874 à 100 tonneaux (900 hectolitres) en 1908.
Après le décès d'Alfred Esquissaud le 23 novembre 1902, la propriété du domaine passe d'abord à sa veuve Catherine (1820-?) puis à son fils Philippe.
Philippe Esquissaud (1873-?), maire de Sainte-Colombe de 1912 à 1919 puis de 1939 à 1941.
Après 1949, Philippe Esquissaud transmet le domaine à J. Esquissaud de Faugères qui le confiera à Philippe Esquissaud de Faugères avant 1982.
En 1969, les vins sont commercialisés sous le nom de château Faugère pour la production en Saint-Émilion et château Faugères pour le Bordeaux-Côtes de Castillon. Cela dure au moins jusqu'au millésime 1982. Les vendanges sont alors mécaniques.
En 1987, Pierre-Bernard Guisez (1945-1997) dit Péby, cousin de Philippe Esquissaud reprend le château de Faugères.
La reprise du domaine va s'accompagner par d'importants investissements (15 millions de francs) et par des travaux de rénovation. Drainage du vignoble, réencépagement de celui-ci avec une augmentation de la proportion du cépage Merlot et de la densité de plantation (5300 pieds/hectare à l'époque) et retour aux vendanges manuelles.
Jusqu'au millésime 1992, les vins en appellation Saint-Émilion grand cru seront alors commercialisés sous le nom de château Faugères et château Haut-Faugères (parcelle de 14 hectares située sur le coteau) et les vins en appellation Bordeaux-Côtes de Castillon sous le nom de château Cap de Faugères. Il y aura également un second vin nommé Château Haut-Bardoulet et un autre vin nommé Les roses du château de Faugères.
En 1992, les chais sont rénovés et un chai à barrique est créé.
A compter de 1993, l’œnologue conseil du domaine est Michel Rolland.
Après le décès le 25 octobre 1997 de Péby Guisez, la direction du domaine est reprise par son épouse Corinne et ses deux filles et le responsable d’exploitation est Alain Dourthe.
En 1998, une parcelle de 7,45 hectares est détachée du domaine pour créer le château Péby-Faugères. La même année, Jean-Pierre Cousinié intervient comme consultant pour la partie vignoble du domaine.
En mars 2005, Silvio Denz, patron fondateur de la société Art et Fragrance et propriétaire de Lalique, rachète le château Faugères, le château Péby Faugères et le château Cap de Faugères sur les conseils du comte Stephan von Neipperg propriétaire du château Canon-La-Gaffelière.
Les premiers investissements seront pour agrandir le vignoble et la nouvelle réglementation de l'appellation oblige à construire un nouveau chai car l'ancien se trouve sur l'appellation Côtes de Bordeaux Castillon.
En septembre 2009, les nouveaux chais baptisés la « cathédrale du vin » par l'architecte Mario Botta et situés face à la chartreuse, au milieu du vignoble sont inaugurés. Le coût de ces travaux est estimé à une somme approchant les 3 millions d'euros. Ceux-ci utilisent le tri optique de la vendange, permettent une macération pré-fermentaire à froid, des cuves inox de de 80 à 152 hectolitres assurent une vinification parcellaire et un fonctionnent par gravitation pour les transferts.
Le responsable du domaine est Alain Dourthe-Larrère qui était auparavant le régisseur du château La Gaffelière.
Le 29 octobre 2012, le domaine intègre, après la proposition du 6 septembre 2012 de l'Institut National de l'Origine et de la Qualité (INAO), le classement officiel des crus de l'AOC Saint-Émilion Grand Cru dans la catégorie : Grand Cru Classé.
Le 4 février 2014, Silvio Denz, propriétaire de Lalique, annonce la rachat du château Lafaurie-Peyraguey, premier cru classé de Sauternes.
En juillet 2016, Yann Buchwalter, œnologue, auparavant au château Clarke Baron Edmond de Rothschild, remplace Alain Dourthe à la direction technique du domaine et David Bolzan prend la direction des différentes propriétés de Silvio Denz.

Les vins :
Densité moyenne de plantation : 6000 pieds à l'hectare.
Élevage de 14 mois en fût de chêne (50 % neuf).
Le second vin du domaine porte le nom de : Haut-Faugères.
Existe depuis le millésime 2004. Auparavant, il s'appelait : Château Haut-Bardoulet.
Cap de Faugères est le nom de la production en AOC Côtes de Bordeaux Castillon.
Dernière modification: 17 Juillet 2017
Éditeurs: Sylvain Torchet
< Page d'accueil Dictionnaires | Top 10 | A propos | Liens | Connexion ^ Haut de la page
© 2008 Sylvain Torchet XHTML | CSS Powered by Glossword 1.8.13