.: ABC du Vin :.
Vocabulaire technique du Vin
1 2 3 4 5
A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z
° Â Ç È É
Α Β
PA PC PE PH PI PL PO PP PR PS PT PU PV PY
PRA PRE PRI PRO PRU PRÉ PRÊ

Privilège de Bordeaux

Technique
Esp. Privilegio de Burdeos
Le privilège de Bordeaux était l'interdiction de la vente de vins provenant d'autres régions avant une certaine date.
Le premier privilège de Bordeaux fut créé le 15 avril 1214 par Jean d’Angleterre (1166-1216) dit Jean sans terre. Il exemptait de tout impôt, sans précision de date, les vins produits dans le diocèse de Bordeaux. Cela encouragea le développement de la vigne tout autour de Bordeaux.
Avant 1230, les jurats de Bordeaux imposent l'interdiction de pénétrer dans le diocèse de Bordeaux aux vins extérieurs avant la Saint-Martin (11 novembre) et ce sans l'assentiment du roi Henri III (1207-1272) qui accorda le même droit aux communes de Bergerac, La Réole ou Saint-Emilion.
Suite à la ratification le 4 décembre 1259 du traité d'Abbeville entre Louis IX, Saint-Louis (1214-1270) et Henri III, une grande partie du « Haut-Pays » (Bergerac, Gaillac,…) est passé sous le contrôle du roi de France. La jurade de Bordeaux en profite pour obliger les vins du Haut-Pays à être mis dans des futailles de taille différentes à la barrique bordelaise.
A compter de 1284, après négociation avec le sénéchal de Guyanne Jean de Grailly ( ?-1303), les vins de Montauban, Rabastens et Toulouse sont imposés plus légèrement et ensuite ceux d'Agen, Gaillac, Villeneuve sur Lot… Ce qui abouti a faire revenir les vins du Haut-Pays vers le port de Bordeaux en même temps que les céréales et le pastel.
En 1373, Édouard III d'Angleterre (1312-1377), déclencheur de la guerre de cent ans en 1337, rétabli le Privilège de Bordeaux en interdisant aux vins du Haut-Pays d'atteindre Bordeaux avant Noël.
En 1401, Henri IV d'Angleterre (1367-1413) accorde à la jurade de Bordeaux l'interdiction du chargement de vins entre le ruisseau Estey-Crebat (au niveau du quai des Chartrons) et Saint-Christoly-Médoc. Cette décision pourrait expliquer le retard ultérieur du développement du Médoc.
En 1453, Charles VII de France (1403-1461) banni les bordelais ayant le plus collaboré avec les anglais, supprime le privilège de Bordeaux, suspend le parlement et inflige une indemnité de guerre de 100000 écus (réduite à 30000 écus dès le 11 avril 1454). Mais, le Privilège de Bordeaux est rétabli dès 1461 par Louis XI de France (1423-1483).
Le privilège de Bordeaux va perdurer jusqu'en 1776, lorsqu'il sera définitivement aboli par le contrôleur général des finances de Louis XVI (1754-1793), Anne Robert Jacques Turgot (1727–1781), baron de Laune.
Le Privilège de Bordeaux est l'équivalent du Droit de banvin.
Synonyme : Banvin
Voir aussi : Droit de banvin
Dernière modification: 16 Juin 2014
Éditeurs: Sylvain Torchet
< Page d'accueil Dictionnaires | Top 10 | A propos | Liens | Connexion ^ Haut de la page
© 2008 Sylvain Torchet XHTML | CSS Powered by Glossword 1.8.13