.: ABC du Vin :.
Appellations et Crus classés
A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T V W Z
CA CH CL CO CR CU
CHA CHE CHI CHO CHÂ CHÉ

Château De Malle

Catégorie de l'appellation
Classement Cru Classé du Sauternais
Date du classement 18/04/1855 2ème Cru Classé de Sauternes
Carte
Caractéristiques géographiques
Pays France
Région Bordelais
Sous-région Sauternais
Commune(s)
  • Preignac.

Sol Argile, graves
Superficie (ha) 27
Climat Océanique
Couleurs et cépages
Couleur(s) Blanc
Encépagement Sémillon, Sauvignon, Muscadelle
Production (hl)
Dégustation
Type de vin
Température de service
Garde potentielle
Autres informations
Appellation(s) rattachée(s) Sauternes
Appellation(s) de repli(s)
Site internet Site de la propriété ou du propriétaire
Caractéristiques
.: ABC du Vin :.

Présentation :
Domaine d'une superficie de 200 hectares situé au sud-est de Preignac et disposé entre l'autoroute des Deux-Mers et la départementale D1113 à proximité du vignoble du château Romer du Hayot.
Le vignoble d'une superficie de 50 hectares (80 % Sémillon, 17 % Sauvignon, 3 % Muscadelle) est disposé sur un sol de sable, d'argile et de graves légèrement incliné (altitude variant de 10 à 20 mètres).
Particularité, le vignoble est planté sur trois communes (Fargues, Preignac, Toulenne) situé sur deux appellations : Graves et Sauternes. La répartition entre appellation est la suivante : Graves blanc : 3 hectares, Graves rouge : 20 hectares, Sauternes : 28 hectares.
Le nom du domaine vient de la famille fondatrice du domaine.

Histoire :
La famille de Malle est présente à Preignac depuis au moins le 14ème siècle.
Jacques de Malle (1590-1654), président du Parlement de Bordeaux fit construire le château actuel de style Louis XIIIau début du 17ème siècle. Celui-ci sera classé classé monument historique le 8 septembre 1949.
La vigne est présente sur le domaine depuis 1666.
Après le décès de Jacques de Malle, c'est Pierre de Malle (?-1710), conseiller du roi, garde des sceaux de la cour des aides et finances de Guyenne, qui lui succède.
Le 25 février 1702, la fille unique de Pierre de Malle, Jeanne de Malle, épouse Eutrope-Alexandre de Lur-Saluces (1672-1754), baron de Fargues. C’est ainsi que le domaine est entré dans la famille Lur-Saluces pour ne plus la quitter avant la seconde moitié du vingtième siècle.
Entre 1717 et 1724, les jardins d'inspiration florentine avec statues et bassins sont créés. Ils seront classés monuments historiques le 2 décembre 1943.
De 1754 à 1780, c’est Pierre de Lur-Saluces (1702-1780) qui devient propriétaire du domaine. Il sera également propriétaire du château de Suau par son mariage avec Angélique de Tarneau, héritière du domaine.
De 1780 à 1793, c'est Claude Henri de Lur Saluces (1731-1793) qui prend le titre de seigneur de Malle. Celui-ci sera guillotiné le 24/12/1793 pour " crime d'aristocratie ". Claude Henri de Lur-Saluces a trois enfants, l’aîné Louis-Amédée de Lur-Saluces (1761-1788) épouse le 6 juin 1785, Françoise-Joséphine de Sauvage d'Yquem (1768-1851), héritière du domaine d'Yquem. Le deuxième, Louis-Alexandre (1774-1842), député royaliste de la Gironde, deviendra seigneur de Malle de 1793 à 1842 et le dernier, Ferdinand Eugène (1780-1867) qui héritera du titre de seigneur de Malle de 1842 à 1867. Mais c'est Henri de Lur-Saluces (1808-1891), sénateur de la Gironde, qui dirigera le domaine à compter de 1842 et héritera du titre seulement en 1867. Henri de Lur-Saluces participa à la création d'un comité viticole de la Gironde dès 1837, il fut membre du conseil municipal de Preignac de 1837 à 1838 puis de 1852 à 1876. Il fut également sénateur de la Gironde de 1876 à 1891.
En 1855, le château de Malle est désigné 2ème cru des vins blancs classés de la Gironde.
En 1891, c’est Pierre de Lur-Saluces (1844-1937) qui reprend le domaine.
Celui-ci va réduire la superficie du vignoble de 40 à 15 hectares après la crise du phylloxéra.
Après le décès de Pierre de Lur-Saluces en 1937, celui-ci n'ayant pas de descendance directe, le domaine est hérité par sa sœur Adélaïde de Lur-Saluces (1846-1942) épouse d’Henry d’Auzac de Campanac (1839-1903).
En 1942, c’est leur fille unique, Augustine Léontine Mathilde d'Auzac de Campanac (1870-1959) qui hérite du domaine. Elle est l’épouse de Paul Charles Marie Just de Lespinasse de Bournazel (1866-1961).
Après la deuxième guerre mondiale, Pierre de Lespinasse de Bournazel (1929-1985), petit-fils d’Augustine Léontine Mathilde d'Auzac de Campanac qui reprendra le domaine.
En 1956, la totalité du vignoble va geler et sera replanté.
En 1959, Pierre de Lespinasse de Bournazel crée la Commanderie du Bontemps de Sauternes et Barsac.
A compter de 1981, la famille Bournazel va demeurer au château en permanence.
Après le décès de Pierre de Lespinasse de Bournazel en 1985, c’est son épouse, Nancy qui prend la direction du domaine et continue à la diriger.

Les vins :
Densité moyenne de plantation : 6600 pieds/an.
Rendement moyen en appellation Graves blanc ou rouge : 35 hl/an.
Production moyenne : 300 hl/an en Sauternes, 100 hl/an, en Graves blanc, 750 hl/an en Graves rouge.

.: ABC du Vin :. Blanc liquoreux :
Récolte par tries successives : 3 à 5 tries.
Rendement moyen : 15 hl/an.
Élevage de 30 mois en fût de chêne (1/3 neuf).
Le second vin du domaine porte le nom de : Château de Sainte-Hélène.

.: ABC du Vin :. Blanc :
Un vin blanc en appellation Graves (50 % Sauvignon, 50 % Sémillon) est produit : M. de Malle.

.: ABC du Vin :.Rouge :
Il est également produit un Graves rouge (50 % Merlot, 50 % Cabernet-sauvignon) : Château Cardaillan.
Dernière modification: 12 Mars 2018
Éditeurs: Sylvain Torchet
< Page d'accueil Dictionnaires | Top 10 | A propos | Liens | Connexion ^ Haut de la page
© 2008 Sylvain Torchet XHTML | CSS Powered by Glossword 1.8.13