.: ABC du Vin :.
Appellations et Crus classés
A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T V W Z
CA CH CL CO CR CU
CHA CHE CHI CHO CHÂ CHÉ

Château Léoville Barton

Catégorie de l'appellation
Classement Cru Classé du Médoc
Date du classement 18/04/1855 2ème Grand cru Classé du Médoc
Carte Saint-Julien
Caractéristiques géographiques
Pays France
Région Bordelais
Sous-région Médoc
Commune(s)
  • Saint-Julien.

Sol Argile, graves
Superficie (ha) 47
Climat Océanique
Couleurs et cépages
Couleur(s) Rouge
Encépagement Cabernet-sauvignon, Merlot, Cabernet franc
Production (hl)
Dégustation
Type de vin
Température de service
Garde potentielle
Autres informations
Appellation(s) rattachée(s) Saint-Julien
Appellation(s) de repli(s)
Site internet Site de la propriété ou du propriétaire
Caractéristiques
.: ABC du Vin :.

Présentation :
Le château Léoville-Barton est situé sur la commune de Saint-Julien-Beychevelle à proximité de la D2 et du vignoble de Château Talbot.
La propriété d'une superficie d'environ 130 hectares a la particularité de ne pas posséder de château et toutes les opérations de vinification sont effectuées au Château Langoa-Barton.
Le vignoble de 48 hectares (72% Cabernet-sauvignon, 20 % Merlot, 8 % Cabernet franc) est disposé sur un sol de graves avec un sous-sol argileux.

Histoire :
Cette propriété est née de la scission du Château Léoville † (voir la fiche du Château Léoville †).
La famille Barton est d'origine irlandaise. Thomas Barton (1695-1780) est arrivé en 1722 à Bordeaux et devint, à compter de 1725, négociant en vin. Rapidement, il devint un des plus important commerçant de la place de bordeaux et commença à investir dans la vigne en rachetant le Chateau Le Boscq à Saint-Estèphe dès 1749.
Après la Révolution française et pendant la période napoléonienne, Daniel Guestier va gérer la société de négoce pendant que Barton est arrêté et interné en tant que sujet britannique.
En 1802, son petit fils, Hugh (1766-1854) crée avec Daniel Guestier (1755-1847), fils du régisseur du château Lafite, la maison de négoce Barton & Guestier (qui est actuellement la plus vieille maison de négoce bordelaise).
Après la période napoléonienne, la société de négoce Barton & Guestier va connaître un développement fulgurant.
Le 25 mars 1822, Hugh Barton rachète Léoville-Monbalon à Jean-Baptiste Monbalon (1755-1837), médecin, membre du premier conseil général de la Gironde et bibliothécaire de la ville de bordeaux entre 1795 et 1830, également acheteur d'une partie du château Latour à la même époque, pour la somme de 60000 francs plus 15000 francs à régler en 5 annuités de 3000 francs.
Il va alors procéder à des échanges avec les propriétaires voisins : Jean Valère Cabarrus (1760-1829), Jacques Conte (1753-1836), la famille d'Aux, Pierre-François Guestier (1793-1874) avant de racheter en 1826 Léoville-Chevalier aux frères Chevalier. Ce dernier achat donnera naissance au domaine de Léoville-Barton.
Depuis, la propriété appartient à la famille Barton.
A la mort de Hugh Barton en 1854, Nathaniel Barton pris sa succession (1799–1867) suivi de Hugh Lyndoch Barton (1824–1899) puis de Bertram Francis Barton (1830–1904) et de Bertram Hugh Barton (1858–1927), décédé lors d'un accident de chasse.
En 1927, Ronald Barton (?-1986), second fils de Bertram, prend la direction du domaine.
Durant la seconde guerre mondiale, celui-ci servi dans les Forces françaises libres et Daniel Guestier continua de gérer la société de négoce Barton & Guestier et les propriétés, tout comme le fit son ancêtre lors de la période napoléonienne.
En 1959, André Leclerc devient le maître de chai du domaine.
Jusqu'en 1975, les vins du domaine étaient commercialisés en exclusivité par Barton & Guestier alors que la société de négoce était la propriété de Seagram depuis 1967.
En 1983, Anthony Barton, neveu de Ronald, lui succède.
De nos jours, celui-ci dirige toujours la propriété avec sa fille Lilian Barton-Sartorius et ses petits-enfants Mélanie et Damien.
La famille Barton est maintenant considérée comme la plus longue dynastie de tout le vignoble bordelais avec une présence de plus de 180 ans à la tête des deux mêmes propriétés (Voir fiche de Château Langoa-Barton).
En 2003, le vignoble possède une superficie de 45 hectares.
L’œnologue conseil du domaine est Eric Boissenot. Le responsable technique François Bréhant.
En 2012, la conversion partielle du vignoble en agriculture biologique débute.

Les vins :
.: ABC du Vin :.Rouge :
Densité moyenne de plantation : 9000 pieds à l'hectare.
Rendement moyen : 50 hl/ha.
Le second vin du domaine porte le nom de : La Réserve de Léoville Barton.
Dernière modification: 11 Septembre 2019
Éditeurs: Sylvain Torchet
< Page d'accueil Dictionnaires | Top 10 | A propos | Liens | Connexion ^ Haut de la page
© 2008 Sylvain Torchet XHTML | CSS Powered by Glossword 1.8.13