.: ABC du Vin :.
Appellations et Crus classés
A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T V W Z
CA CH CL CO CR CU
CAB CAD CAH CAN CAS

Cahors

Catégorie de l'appellation
Classement AOC
Date du classement 15/04/1971
Carte
Caractéristiques géographiques
Pays France
Région Sud-Ouest
Sous-région Lot
Commune(s)
  • Lot :
    Albas, Anglars-Juillac, Arcambal, Bagat-en-Quercy, Bélaye, Le Boulvé, Cahors, Caillac, Cambayrac, Carnac-Rouffiac, Castelfranc, Catus, Cieurac, Crayssac, Douelle, Duravel, Fargues, Flaujac-Poujols, Floressas, Grézels, Labastide du Vert, Lacapelle-Cabanac, Lagardelle, Lamagdelaine, Luzech, Mauroux, Mercuès, Nuzéjouls, Parnac, Pescadoires, Pontcirq, Pradines, Prayssac, Puy-l'Évêque, Saint-Matré, Saint-Médard, Saint-Vincent Rive d'Olt, Saux, Sauzet, Sérignac, Soturac, Touzac, Trespoux-Rassiels, Villesèque, Vire sur Lot.

Sol Calcaire, Graves, Marnes
Superficie (ha) 4240
Climat Océanique
Couleurs et cépages
Couleur(s) Rouge
Encépagement Cépage principal (70 % minimum) : Côt. Cépages secondaires : Merlot, Tannat.
Production (hl)
Dégustation
Type de vin Vin a la robe presque noire, aux tannins puissants nécessitant une certaine garde pour s'assouplir et développé des arômes de fruits rouges confits, de cuir et de sous-bois. Les vins du bord du Lot évoluent plus rapidement et sont plus souples.
Température de service 15 °C à 18 °C
Garde potentielle 10 à 15 ans
Autres informations
Appellation(s) rattachée(s)
Appellation(s) de repli(s)
Site internet Site officiel de l'appellation
Caractéristiques
.: ABC du Vin :.

Présentation :
Appellation située dans la vallée du Lot de part et d'autres de la rivière en amont et surtout en aval de Cahors à une altitude comprise entre 100 et 300 mètres.
Le vignoble s'étend sur 60 kilomètres de long par 30 kilomètres de large se décompose en trois niveaux :
Les bords du Lot avec un sol composé de terrasses d'alluvions.
Au dessus, de nouvelles terrasses composées d'éboulis calcaires.
Au niveau supérieur (causses), un plateau calcaire de sols composés de roches à fleur de sol.
L'appellation et la ville de Cahors tirent leur nom d'une tribu gauloise : les Cadurques ce qui donna Divons Cadurcorum puis Cadurce avant de devenir Cahors.

Histoire :
Dès l'époque romaine, Cahors commercialise des vins.
Jusqu'au 19ème siècle, le vin de Cahors approvisionnait Bordeaux en vin noir ce qui a permis l'aménagement du Lot pour le transport des vins.
A partir de 1877, le phylloxéra va détruire la quasi-totalité du vignoble alors que celui-ci dépassait les 40000 hectares.
En 1903, il reste 20000 hectares de vignes dont 14000 hectares plantés avec des cépages hybrides.
Le 18 février 1911 est publié un décret définissant les délimitations géographiques de l'aire d'appellation Bordeaux en choisissant les limites administratives du département de la Gironde. Ce qui exclura définitivement le Bergeracois et le Marmandais de l'aire d'appellation d'origine Bordeaux.
En 1929, la moitié du vignoble est planté du cépage Malbec.
En 1930, l'appellation d'origine simple Vin de Cahors est obtenue.
En 1947, la cave coopérative de Parnac est créée, c’est le début de la renaissance de ce vin.
En 1951, Cahors obtient la dénomination Vin Délimité de Qualité Supérieur avec le cépage Malbec (70 % minimum), les cépages complémentaires étant la Dame noire, le Gamay du Lot, le Mauzac, le Sémillon et le Valdiguié.
Les gelées de l' hiver 1956 provoquèrent de nouvelles disparitions de parcelles du vignoble.
En 1966, les conditions d'encépagement sont modifiés, Malbec (70%), cépages secondaires (30 % maximum), Abouriou, Jurançon rouge, Merlot, cépages complémentaires (10 % maximum) : Syrah, Tannat.
En 1971, Cahors obtient l'Appellation d'Origine Contrôlée.
En 1984, l'aire d'appellation est révisée.
En 2001, une demande de création d'un classement des crus de Cahors est refusé par l'INAO.

Les vins :
Les conditions d’encépagement sont modifiées en 1979 : cépage principal Malbec 70 % minimum. Cépages secondaires (30 % maximum) : Jurançon noir (10 % maximum à partir du millésime 1990, Merlot (20 % maximum), Tannat (20 % maximum).
Les conditions d’encépagement sont modifiées en 1992 : cépage principal Malbec 70 % minimum. Cépages secondaires (30 % maximum) : Merlot, Tannat.

Conditions de production du décret d'appellation :
  • Densité minimale de plantation : 4000 pieds/ha.
  • L'irrigation est possible sous condition.
  • Rendement de base : 50 hl/ ha.
  • La concentration partielle des moûts de raisins par les techniques soustractives d'enrichissement est autorisée pour les vins rouges, elle ne peut pas dépasser 10 % du volume du moût de départ.
  • Titre alcoométrique volumique naturel minimum : 11,5 %.
  • Titre alcoométrique volumique total maximum autorisé après enrichissement : 13,5 %.
  • Teneur maximale autorisée en sucres résiduels : 3 g/L si le titre alcoométrique volumique naturel est inférieure à 14 %, 4 g/L si supérieur.
  • Élevage obligatoire jusqu'au 1er mars de l'année suivant la récolte.
  • Commercialisation possible à partir du 15 mars.
  • Voir aussi : Bordeaux
    Dernière modification: 28 Août 2013
    Éditeurs: Sylvain Torchet
    < Page d'accueil Dictionnaires | Top 10 | A propos | Liens | Connexion ^ Haut de la page
    © 2008 Sylvain Torchet XHTML | CSS Powered by Glossword 1.8.13