.: ABC du Vin :.
Appellations et Crus classés
A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T V W Z
CA CH CL CO CR CU
CHA CHE CHI CHO CHÂ CHÉ

Château Ferrière

Catégorie de l'appellation
Classement Cru Classé du Médoc
Date du classement 18/04/1855 3ème Grand cru Classé du Médoc
Carte Margaux
Caractéristiques géographiques
Pays France
Région Bordelais
Sous-région Médoc
Commune(s)
  • Margaux.

Sol Graves, sable
Superficie (ha) 10
Climat Océanique
Couleurs et cépages
Couleur(s) Rouge
Encépagement Cabernet-sauvignon, Merlot, Petit verdot
Production (hl)
Dégustation
Type de vin
Température de service
Garde potentielle
Autres informations
Appellation(s) rattachée(s) Margaux
Appellation(s) de repli(s)
Site internet Site de la propriété ou du propriétaire
Caractéristiques
.: ABC du Vin :.

Présentation :
Domaine situé dans la commune de Margaux à proximité du château de Malescot Saint-Exupéry.
Le domaine avait la particularité d'avoir le plus petit vignoble de tous les crus classés du Médoc de 1855 : 12 hectares.
Le vignoble de 23 hectares (80 % Cabernet-sauvignon, 15 % Merlot, 5 % Petit verdot) est disposé sur un sol de graves sableuses sur socle calcaire.
A noter qu'une partie des parcelles du domaine sont situées dans la commune même de Margaux et à proximité du château Lascombes.
Le domaine tire son nom de la famille ayant créé le domaine, propriétaire dès le 18ème siècle.

Histoire :
Le premier propriétaire connu est Gabriel Ferrière (1721-1792), courtier maritime, qui a acheté une maison bourgeoise et dans le même temps, sans doute, différentes parcelles de vigne disséminées autour de Margaux qui forment le cru Ferrière.
Le 26 juin 1777, il vend sa propriété à son cousin germain Gabriel Ferrière (1747-1828), courtier maritime également. Celui-ci va agrandir la propriété en rachetant diverses parcelles de terrains à Monsieur de Bouscaud de Bousquet le 19 septembre 1784, à Monsieur Jean-François Moulinié le 6 novembre 1795, à madame Apolline Chantal, marquise d'Alesme, le 3 juillet 1799 et à monsieur Halvor Sollberg, propriétaire du château Marquis de Terme, le 8 août 1811.
Le 24 juillet 1823, Gabriel Ferrière revend le domaine à son fils Jean Ferrière (1774-1841) pour la somme de 60000 francs.
Celui-ci va continuer le travail de son père en continuant de racheter des terrains et en faisant des échanges : achat le 19 novembre 1825 à monsieur Paul George Conqueré de Monbrison, propriétaire de château Maubrison, de terrain pour 10982,50 francs, le 17 décembre 1825 à monsieur Guillaume Laurent et le 9 décembre 1832 au comte Jean-Baptiste de Saint-Exupéry (1791-1843), grand-père de l'écrivain disparu en 1944 et propriétaire du château Malescot Saint-Exupéry à l'époque.
Le 27 avril 1841, suite au décès de Jean Ferrière, le domaine pour cause d'indivision et d'héritiers mineurs est vendu pour la somme de 41000 francs à sa veuve (née Marie Commet) par un tribunal.
En 1855, le domaine est classé troisième cru du Médoc.
Après le décès le 24 janvier 1857 de la veuve de Jean Ferrière, son fils Michel Ferrière ( ?-1884) reprend la propriété. Il va échanger quelques parcelles et porter la superficie du domaine aux alentours de 12 ha.
Après son décès le 7 août 1884, ses héritiers sont : son frère Gabriel (1818-1895) et sa sœur Rosa (1826-1904), veuve de Jacques Castaing, propriétaire du château Chasse-Speen.
Gabriel va reprendre la propriété mais va devoir verser en dédommagement à sa sœur la somme de 59053,32 francs, somme obtenue par la vente d'une parcelle représentant le tiers de la propriété appelée : Fonds du Marin à la comtesse de Robien demeurant à Nevers.
En 1888, la propriété est cédée en rente viagère à Henri Ferrière (1852-1934) moyennant la somme de 5000 franc par an.
En janvier 1895, Gabriel Ferrière décède. La propriété a alors une taille de 22 hectares pour un vignoble de 7 hectares réparti sur Arsac, Cantenac, Margaux et Soussans. Henri Ferrière va agrandir le château et améliorer le parc du domaine.
Le 20 janvier 1913, Henri Ferrière cède pour la somme de 63000 francs le domaine à Armand Feuillerat (1866-?), propriétaire du Château Marquis de Terme.
En 1921, Armand Feuillerat va léguer le domaine à sa fille, Mme André Durand-Feuillerat.
Les héritiers de celle-ci en 1952, après une longue période de non investissement dans le domaine vont loué en fermage les vignes à Alexis Lichine pour le compte du château Lascombes. A cette époque, il ne reste plus que 4,5 hectares de vignes.
Le domaine sera entièrement replanté entre 1958 et 1964 et le vin sera vinifié au château Lascombes.
Le château Ferrière sera une sorte de second vin du château Lascombes jusqu'au millésime 1991.
En 1988, la famille Merlaut via le groupe Taillan, propriétaire de Château chasse-Spleen à l'époque, rachète la propriété.
En 1992, le contrat de fermage avec le château Lascombes est dénoncé et Claire Villars prend la direction du château Ferrière. La même année, le cuvier est rénové et l'oenologue conseil du domaine est Jacques Boissenot.
Le premier millésime du château Ferrière vinifié par Claire Villars (1992) sera vinifié dans les chais du château La Gurgue, propriété de la famille Merlaut depuis 1979.
En 2001, 8 cuves en béton de forme ovoïde sont construites.
En 2013, les chais sont rénovés sous la direction de l'architecte bordelais Fabien Pedelaborde. Le cuvier se compose de 16 cuves en béton et de 4 cuves en bois thermorégulées afin de permettre une vinification parcellaire et il existe un chai de première année et un chai de deuxième année pour l’élevage des vins.
En 2014, le vignoble devrait obtenir la certification agriculture biologique et la superficie du vignoble d’atteindre 12 hectares.
En 2015, le vignoble est certifié agriculture biologique et le vignoble possède une superficie de 23 hectares.
Le responsable de la production est Gérard Fenouillet, le chef de culture Olivier Gourdin et le maître de chai est Alexandre Beaumont.
L’oenologue conseil est Eric Boissenot.

Les vins :
Le second vin du domaine porte le nom de : Les Remparts de Ferrière.
Densité moyenne de plantation : 10000 pieds à l'hectare.
Élevage en fût de chêne de 18 mois (35 % neuf).
Élevage en fût de chêne de 12 mois pour le second vin.
Dernière modification: 17 Juillet 2017
Éditeurs: Sylvain Torchet
< Page d'accueil Dictionnaires | Top 10 | A propos | Liens | Connexion ^ Haut de la page
© 2008 Sylvain Torchet XHTML | CSS Powered by Glossword 1.8.13