.: ABC du Vin :.
Appellations et Crus classés
A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T V W Z
CA CH CL CO CR CU
CHA CHE CHI CHO CHÂ CHÉ

Chambolle-Musigny

Catégorie de l'appellation
Classement AOC
Date du classement 11/09/1936
Carte Chambolle-Musigny
Caractéristiques géographiques
Pays France
Région Bourgogne
Sous-région Côtes de Nuits
Commune(s)
  • Côte d'Or :
    Chambolle-Musigny.

Sol Calcaire, Marnes, Sable
Superficie (ha) 173.03
Climat Continental
Couleurs et cépages
Couleur(s) Rouge
Encépagement Cépage principal : Pinot noir. Cépages accessoires (15 % maximum) : Chardonnay, Pinot blanc, Pinot gris.
Production (hl)
Dégustation
Type de vin Vin très coloré, puissant et très parfumé aux arômes de fruits rouges (cassis, cerise, fraise, framboise) et fleuri (violette) avec des notes de musc et de réglisse.
Température de service 15 °C à 18 °C
Garde potentielle 6 à 15 ans
Autres informations
Appellation(s) rattachée(s)
Appellation(s) de repli(s)
Site internet Site officiel des vins de Bourgogne
Caractéristiques
.: ABC du Vin :.

Présentation :
Appellation de la Côte-d'Or située dans la Côte-de-Nuits à environ une vingtaine de kilomètres au sud de Dijon et 5 kilomètres au nord de Nuits Saint-Georges sur la Nationale N74 entre Flagey-Echezeaux au sud et Morey Saint-Denis au nord.
Le vignoble est dominé par une petite montagne appelée Grognot qui domine le village et protège le vignoble exposé vers l'est des vents d'ouest. Il est disposé sur un sol calcaire avec de l’argile mêlée de nombreux cailloux et graviers en pied de côte à une altitude variant entre 250 et 300 mètres.
Le climat est de type océanique avec des influences continentales et méridionales.
Le vin rouge produit est considéré comme étant le plus « féminin » de la Côte-de-Nuits.
Il existe deux Grands Crus classés sur la commune de Chambolle-Musigny : Bonnes-Mares et Musigny (possibilité pour ce climat de produire un vin blanc issu du cépage Chardonnay).

Histoire :
Dès 1112, le village de Chambolle est entouré de vignes et cité dans le Cartulaire de l'abbaye de Cîteaux et en 1119 dans le cartulaire de l’abbaye de Labussière ou abbaye Notre-Dame des Trois Vallées sous le nom de Cambola.
Durant le Moyen-Âge, la plupart des habitants de Chambolle vivaient du travail de la vigne, soit dans les vignes du village soit en aidant les moines de l'abbaye de Cîteaux devenu l’unique propriétaire du Clos de Vougeot au 13ème siècle.
La Révolution française va provoquer un énorme bouleversement dans la structure du vignoble bourguignon puisqu'en novembre 1789 la totalité des biens possédés par le Clergé, qui était à cette époque le plus gros propriétaires terriens des vignobles bourguignons, sont saisis comme Bien national.
Le 23 novembre 1791, un arrêté du district de Dijon, déboute les demandes des communes de Chambolle et de Flagey et attribue l’intégralité du Clos de Vougeot à la commune de Vougeot.
En 1828, la superficie du vignoble de Chambolle est de 190 hectares.
En 1855, la superficie du vignoble est de 155 hectares (moitié Gamay, moitié Pinot noir et complanté de 5 % de cépages blancs).
En 1870, avant la crise phylloxérique, la superficie du vignoble est de 258 hectares.
Le 5 avril 1878, la commune de Chambolle modifie son nom en Chambolle-Musigny.
En 1890, la superficie du vignoble de Chambolle-Musigny atteint 300 hectares.
En 1911, les premières caves coopérative de Bourgogne sont fondées à Brochon, Chambolle-Musigny et Morey-Saint-Denis.
Le 16 avril 1929, le tribunal de Dijon interdit aux vins de Morey-Saint-Denis d’utiliser le nom de Chambolle-Musigny.
Le 11 septembre 1936, l’appellation d’origine contrôlée Chambolle-Musigny est créée par un décret publié au Journal Officiel du 27 septembre 1936. La superficie de l’appellation est alors d’environ 200 hectares et reprend les délimitations du classement de 1860 du comité d’agriculture de l’arrondissement de Beaune.
Les conditions de production de l’appellation sont les suivantes : encépagement de Pinot noir et ses variétés (beurot, liébault et Renevey pendant 15 ans) mais il reste possible d’ajouter jusque 15 % de cépages blancs (Chardonnay, Pinot blanc et Pinot gris) dans l’encépagement. La quantité minimale de sucre dans les moûts est fixée à 178 g/L (196 g/L si ajout du nom d’un climat), le degré alcoolique minimale des vins est de 10,5 ° (11,5 ° si mention d’un climat) et le rendement maximal autorisé est fixé à 35 hL/ha (moyenne sur 5 ans).
Le 22 janvier 1938, Chambolle-Musigny accueille la première Saint-Vincent tournante créée par la confrérie des chevaliers du Tastevin.
Le 4 janvier 1939, un décret supprime l’appellation d’origine simple Chambolle-Musigny.
Le 14 octobre 1943, un décret crée l’appellation Chambolle-Musigny premier cru pour des vins issus des climats reconnus par l’INAO et pour les vins issus du climat grand cru Musigny ne répondant pas aux conditions de production de l’appellation grand cru. Les conditions de production sont les suivantes. Les vins de l’appellation communale doivent avoir une richesse minimale en sucre des moûts de 189 g/L (10,5 ° de titre alcoolique minimum), les vins classés premier cru, une richesse minimale en sucre des moûts de 198 g/L (11 ° de titre alcoolique minimum).
En 1980, la superficie du vignoble est de 197 hectares dont 61 hectares classés en premier cru et 24 hectares classés en grand cru.
En 2008, la superficie du vignoble de l’appellation est de 90 hectares en appellation « village », 60 hectares en premier cru.

Les vins
.: ABC du Vin :.Rouge :
.: ABC du Vin :.
Vin très coloré, puissant et très parfumé aux arômes de fruits rouges (cassis, cerise, fraise, framboise) et fleuri (violette) avec des notes de musc et de réglisse.
Température de service : 14-16 °C (57-61 °F).
Garde potentielle : 6 à 15 ans.

Synthèse des conditions de production du décret d'appellation :
  • Densité minimale de plantation : 9000 pieds/ha.
  • L'irrigation est interdite.
  • Cépage principal : Pinot noir.
    Cépages accessoires (15 % maximum) : Chardonnay, Pinot blanc, Pinot gris.
  • Rendement de base : 50 hl/ha.
  • Rendement butoir : 58 hl/ha.
  • Richesse minimale en sucre des moûts : 180 g/L.
  • Titre alcoométrique volumique naturel minimum : 10,5 %.
  • Enrichissement : Autorisé.
  • Titre alcoométrique volumique total maximum après enrichissement : 13,5 %.
  • Utilisation de morceaux de bois : Interdite.
  • Teneur en sucres résiduels : 2 g/L maximum.
  • Élevage au minimum jusqu'au 15 juin de l’année suivant la récolte.
  • Commercialisation possible à partir du 30 juin suivant la récolte.
  • Dernière modification: 25 Février 2021
    Éditeurs: Sylvain Torchet
    < Page d'accueil Dictionnaires | Top 10 | A propos | Liens | Connexion ^ Haut de la page
    © 2008 Sylvain Torchet XHTML | CSS Powered by Glossword 1.8.13