.: ABC du Vin :.
Appellations et Crus classés
A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T V W Z
CA CH CL CO CR CU
CHA CHE CHI CHO CHÂ CHÉ

Château Chauvin

Catégorie de l'appellation
Classement Grand cru Classé de Saint-Emilion
Date du classement 16/06/1955 Grand cru Classé, 17/11/1969 Grand cru Classé, 23/05/1986 Grand cru Classé, 08/11/1996 Grand cru Classé, 12/12/2006 † Grand cru Classé, 29/10/2012 Grand cru Classé
Carte
Caractéristiques géographiques
Pays France
Région Bordelais
Sous-région Saint-Emilion
Commune(s)
  • Saint-Emilion.

Sol Argile, graves, sable
Superficie (ha) 15
Climat Océanique
Couleurs et cépages
Couleur(s) Rouge
Encépagement Merlot, Cabernet franc, Cabernet-sauvignon
Production (hl)
Dégustation
Type de vin Vin à la robe pourpre aux arômes de fruits noirs et rouges (cassis, cerise, mûre, myrtille) avec des notes d'épices et de sous-bois marqué par des tannins solides et fondus.
Température de service 16 °C à 18 °C
Garde potentielle 15 à 30 ans
Autres informations
Appellation(s) rattachée(s) Saint-Emilion
Appellation(s) de repli(s)
Site internet Site de la propriété ou du propriétaire
Caractéristiques
.: ABC du Vin :.

Présentation :
Domaine de 15,34 hectares situé au nord-nord-ouest du village de Saint-Émilion sur le plateau de Corbin à mi-chemin du château Cheval Blanc et de la butte de Rol, à proximité de Lussac et de l'appellation Pomerol. Le domaine est situé au voisinage de château Ripeau, du château Grand-Corbin et du Château Haut-Corbin †.
Le vignoble de 15 hectares (75 % Merlot, 20 % Cabernet franc, 5 % Cabernet-sauvignon), d'un seul tenant, est disposé sur un sol de sable sur un socle d'argile riche en crasse de fer.
Passé de 10 à 15 hectares lors des différentes classements.

Histoire :
Le domaine de Chauvin serait cité, selon le site internet de la propriété dans Le Producteur en 1852, ce qui est impossible puisque la revue fut publiée de 1838 à 1841.
Il est également indiqué que le domaine serait issu d'une ancienne métairie du château Cheval Blanc mais je n'ai trouvé aucune propriété appartenant à la famille Fourcaud-Laussac à cette époque autre que celle de Cheval Blanc qui est une ancienne métairie de château Figeac, par ailleurs, le vignoble de Cheval Blanc ne sera créé qu'après 1852 et le début des travaux de drainage effectués par Jean Laussac Fourcaud (1825-1888).
Le seul nom de Chauvin que j'ai pu retrouver est celui du propriétaire entre 1838 et 1841, d'une partie du vignoble du château Figeac. Celui-ci complétera son domaine par l'achat d'une parcelle supplémentaire à la veuve de Guillaume Laveine, notaire et propriétaire depuis 1842 du château Figeac. A cette époque, les vins de Figeac-Chauvin sont vendus sous le nom de château Figeac et sont considérés comme des vins de 2ème classe par Féret (1868). En 1868, Chauvin est également propriétaire d'un cru au nom de Michotte.
Vers 1890/1891, peut-être que suite au décès de monsieur Chauvin, ses propriétés furent démembrées et formèrent trois domaines : le domaine de Chauvin, le château Corbin-Michotte et le château Croque-Michotte.
En 1891, Victor Ondet, teinturier à Libourne, achète le domaine de Chauvin, d'une superficie de 4 hectares.
En 1906, achat de 7 hectares supplémentaires. Ce qui porte la superficie du domaine à près de 13 hectares.
En 1908, le cru est recensé dans Bordeaux et ses vins de Féret sous le nom de Clos Chauvin.
En 1911, Georges Ondet (1879-?) prend la direction du domaine. Il est cité comme copropriétaire du domaine avec Marcel Boisselet, son beau-frère, qui a épousé la fille de Georges Ondet, Angèle (?-1916).
En 1932, Henri Ondet (1908-?), fils de Georges prend la direction du domaine et va la conserver plus de cinquante ans.
Le 16 juin 1955, le cru est retenu comme Grand cru Classé de Saint-Émilion. Rang qu'il conservera jusqu'à maintenant.
A compter de 1969, la mise en bouteille au domaine devient obligatoire pour l'appellation Saint-Émilion Grand cru et pour les Grands crus classés.
Vers 1994, Béatrice Ondet et Marie-France Février succèdent à leur père. Depuis, le vignoble est dirigé en agriculture raisonnée.
Le cuvier est équipé de cuves inox thermos-régulées permettant une vinification parcellaire. Lors des vinifications, l’utilisation du micro-bullage s'effectue selon les besoins du millésime.
En 1998, achat de deux parcelles d'une superficie totale de 2,3 hectares appartenant à Vieux Château Chauvin de la famille Cassat, l'une adjacente, l'autre incluse dans le vignoble du château Chauvin, ce qui porte la superficie du vignoble du domaine à 15 hectares.
Jusqu'au millésime 1999, le domaine commercialisera une micro-cuvée du nom de Vieux Château Chauvin avant d'absorber celui-ci dans le vignoble du château chauvin.
En 2009, Xavier Lasserre devient le chef de culture du domaine. L’œnologue conseil du domaine est Michel Rolland.
Le 29 octobre 2012, le domaine intègre, après la proposition du 6 septembre 2012 de l'Institut National de l'Origine et de la Qualité (INAO), le classement officiel des crus de l'AOC Saint-Émilion Grand Cru dans la catégorie : Grand Cru Classé.
En mai 2014, Sylvie Cazes, copropriétaire du château Lynch-Bages avec son frère Jean-Michel et directrice des vignobles bordelais de Roederer (château Bernadotte, château Haut-Beauséjour, château de Pez et château Pichon-Longueville Comtesse de Lalande) de juin 2011 à décembre 2012, rachète le domaine.
Philippe Moureau, auparavant au château de Pez, prend la direction du domaine.
En 2014 débute un plan de restructuration du vignoble.

Les vins :
Densité moyenne de plantation : 6000 pieds à l'hectare.
Élevage de 15 à 18 mois en fût de chêne (50 à 70 % neuf).
Rendement moyen de 35 à 40 hl/an.
Production moyenne annuelle du grand vin : 375 à 450 hl/an.
Le second vin du domaine porte le nom de : Folie de Chauvin. Création avec le millésime 2014. Auparavant, il s'appelait Borderie de Chauvin.
Dernière modification: 10 Novembre 2018
Éditeurs: Sylvain Torchet
< Page d'accueil Dictionnaires | Top 10 | A propos | Liens | Connexion ^ Haut de la page
© 2008 Sylvain Torchet XHTML | CSS Powered by Glossword 1.8.13