.: ABC du Vin :.
Appellations et Crus classés
A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T V W Z
CA CH CL CO CR CU
CHA CHE CHI CHO CHÂ CHÉ

Château Cantenac-Brown

Catégorie de l'appellation
Classement Cru Classé du Médoc
Date du classement 18/04/1855 3ème Grand cru Classé du Médoc
Carte Margaux
Caractéristiques géographiques
Pays France
Région Bordelais
Sous-région Médoc
Commune(s)
  • Cantenac.

Sol
Superficie (ha) 32
Climat Océanique
Couleurs et cépages
Couleur(s) Rouge
Encépagement Cabernet-sauvignon, Merlot, Cabernet franc
Production (hl)
Dégustation
Type de vin
Température de service
Garde potentielle
Autres informations
Appellation(s) rattachée(s) Margaux
Appellation(s) de repli(s)
Site internet Site de la propriété ou du propriétaire
Caractéristiques
.: ABC du Vin :.

Présentation :
Propriété de 64 hectares située au sud de Margaux sur la commune de Cantenac à proximité de château Brane-Cantenac.
Le vignoble de 57,5 hectares (65 % Cabernet-sauvignon, 30 % Merlot, 5 % Cabernet franc) en rouge et 1,8 hectare (90 % Sauvignon, 10 % Sémillon) en blanc est disposé essentiellement sur le plateau de Cantenac sur un sol de graves argilo-calcaire, une partie du vignoble est situé en appellation Bordeaux, quelques parcelles sont situées sur Arsac, Labarde, Margaux et Soussans.

Histoire :
L'histoire de ce domaine se confond avec celle du château Boyd-Cantenac. Le domaine fut créé le 11 août 1754 lors de la vente par Bernard Saint-Vincent, ancien Trésorier de France et Bourgeois de Bordeaux, à Jacques Boyd, écuyer d'origine anglaise, négociant à Bordeaux et descendant d'une famille de négociant irlandais.
En 1776, Labadie dans son classement à l'attention de Dupré de Saint-Maur, intendant de la Guyenne, classa le domaine au troisième rang des crus de Cantenac avec une valeur de 600 à 625 livres par tonneau (Gorse, devenu depuis Brane-Cantenac, le premier ayant une valeur de 850 à 900 livres).
Le 28 août 1806, suite à une dispute familiale et juridique, John Lewis Brown of Colstoun (1769-1851), armateur (Fenwick et Skinner), négociant bordelais d'origine écossaise marié avec la petite fille de Jacques Boyd et grand-père du peintre naturaliste John Lewis Brown, rachète aux enchères la propriété de la famille Boyd. A cette époque, il est également propriétaire du château Brown situé à Léognan.
Celui-ci va changer le nom du domaine en château Brown.
En 1816, John Lewis Brown of Colstoun va créer un des premiers vignoble de palus sur la commune de Soussans, le château Fumadelle.
En 1843, John Lewis Brown sera mis en faillite et le château Brown de Cantenac sera scindé en deux parties, la plus importante (58 hectares) sera rachetée par Monsieur Gromard, banquier.
Le reste de la propriété étant repris par un Monsieur Jean Verrière, futur maire de Margaux, sous le nom de château Boyd (8 hectares).
En 1855, lors du classement des crus du Médoc à l'attention de l'exposition universelle, la propriété sera appelée Boyd et dans la colonne du nom du ou des propriétaires, il sera inscrit plusieurs propriétaires, même si le banquier Gromard est le propriétaire officiel du domaine connu sous le nom de Cantenac Brown.
En 1860, le banquier Gromard vend Cantenac Brown à un négociant bordelais, Armand Lalande (1820-1894), adjoint au maire de Bordeaux, président de la chambre de commerce de Bordeaux et député de la Gironde, époux de Mathilde Cruse et futur propriétaire en 1865 de château Léoville-Poyferré.
Celui-ci donne le nom définitif à la propriété de Cantenac brown.
Paul Skawinski (1844-1933) fut le régisseur du domaine.
Armand Lalande investi dans la modernisation des chais et termine la construction du château actuel qui ressemble étrangement à un manoir victorien avec ses briques de couleur brune sous la direction de l'architecte bordelais Ernest Minvielle (1835-1914). Armand Lalande désigne sous le nom de Lamartine une partie du parc (10 hectares) en hommage à Alphonse de Lamartine avec qui il siégeait à la Chambre des députés), ce qui aboutira bien plus tard à la création du château Brown Lamartine en appellation Bordeaux supérieur sur une surface de 8 hectares.
A la fin du 19ème siècle, le domaine de Cantenac Brown après une longue bataille judiciaire est reconnu comme troisième cru classé du Médoc.
Suite à la crise économique du début du 20ème siècle, le domaine de Cantenac Brown voit la taille de son vignoble diminuer et passer à 55 hectares.
Le domaine va rester dans la famille Lalande jusqu'en 1968. Mme Édouard Lawton (née Lalande) transmettra la propriété en 1935 à son fils Jean Lawton au travers de la société Lalande et Cie.
En 1968, la famille du Vivier rachètera le cru.
En 1987, la propriété est vendue à la Compagnie du Midi pour la somme de 140 millions de francs. Le vignoble possède alors une taille de 52 hectares (42 hectares en appellation Margaux et 10 hectares en appellation Bordeaux).
La compagnie du Midi va commencer par rénover les chais avant d'être rachetée en 1989 par le groupe d'assurances Axa.
Axa-Millésimes, société portant les intérêts du groupe Axa dans le vin va continuer la rénovation des chais et va fortement investir dans les vignes en installant un nouveau système de drainage.
Le domaine sera alors géré par Daniel Llose, sous la direction de Jean-Michel Cazes puis de Christian Seely. Le directeur technique sera José Sanfins.
En 1997, le cuvier est entièrement rénové avec l’utilisation de cuves en acier inox.
En 2005, le domaine va de nouveau être vendu, cette fois à un investisseur d'origine syrienne et de nationalité britannique, Monsieur Simon Halabi pour une somme avoisinant 72 millions de $. José Sanfins reprenant la direction du omaine.
L’œnologue conseil est Eric Boissenot.
Le vignoble est conduit en agriculture raisonnée puis en biodynamie et les vinifications sont parcellaires.
En 2011, le domaine produit, pour son propre compte, un vin blanc en appellation Bordeaux : Alto de Cantenac Brown.
En décembre 2019, le domaine et son vignoble de 47 hectares est revendu pour une somme estimée à 150 millions d’euros à la famille Le Lous propriétaire du groupe Urgo.
Des travaux de construction d’un nouveau chai conçu par l’Atelier Philippe Madec sont prévus pour une utilisation à compter du millésime 2023. Investissement de 22 millions d’euros.
En juillet 2020, les châteaux Charmant (vignoble de 4,69 hectares en appellation Margaux) et le château La Galiane (5,71 hectares à Soussans en appellation Margaux également) sont rachetés à la SCEA René Renon dirigée par Christiane Renon qui conserve les stocks, ainsi que les marques et les bâtiments d’habitation et de production. La superficie du vignoble du château Cantenac Brown passe de 48 hectares à 57,5 hectares.

Les vins :
Le second vin du domaine porte le nom de : BriO du château Cantenac-Brown.
Existe depuis le millésime 2006. Auparavant, il portait le nom de Château Canuet, nom d'un cru bourgeois racheté par la famille du Vivier en 1985.
Depuis le millésime 2011, un vin blanc est produit : Alto de Cantenac Brown sur un vignoble de 1,8 hectare ( 90 % Sauvignon, 10 % Sémillon).
Densité moyenne de plantation : 8500 pieds à l'hectare.
Dernière modification: 25 Avril 2021
Éditeurs: Sylvain Torchet
< Page d'accueil Dictionnaires | Top 10 | A propos | Liens | Connexion ^ Haut de la page
© 2008 Sylvain Torchet XHTML | CSS Powered by Glossword 1.8.13