.: ABC du Vin :.
Appellations et Crus classés
A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T V W Z
PA PE PF PI PO PR PU
PRA PRE

Premières Côtes de Blaye †

Catégorie de l'appellation
Classement AOC
Date du classement 11/09/1936
Carte
Caractéristiques géographiques
Pays France
Région Bordelais
Sous-région Blayais-Bourgeais
Commune(s)
  • Canton de Blaye :
    Berson, Blaye, Campugnan, Cars, Cartelègue, Fours, Mazion, Plassac, Saint-Androny, Saint-Genès-de-Blaye, Saint-Martin-Lacaussade, Saint-Pau, Saint-Seurin-de-Cursac.
  • Canton de Bourg :
    Pugnac.
  • Canton de Saint-Savin :Cavignac, Cézac, Civrac-de-Blaye, Cubnezais, Donnezac, Générac, Laruscade, Marcenais, Marsas, Saint-Christoly-de-Blaye, Saint-Girons-d'Aiguevives, Saint-Mariens, Saint-Savin, Saint-Vivien-de-Blaye, Saint-Yzan-de-Soudiac, Saugon.
  • Canton de Saint-Ciers sur Gironde :
    Anglade, Braud-et-Saint-Louis, Étauliers, Eyrans, Marcillac, Pleine-Selve, Reignac, Saint-Aubin-de-Blaye, Saint-Caprais-de-Blaye, Saint-Ciers-sur-Gironde, Saint-Palais.

Sol Argile, Calcaire, Graves, Sable
Superficie (ha) 5989
Climat Océanique
Couleurs et cépages
Couleur(s) Blanc / Rouge
Encépagement
Production (hl)
Dégustation
Type de vin
Température de service
Garde potentielle
Autres informations
Appellation(s) rattachée(s) Blaye
Appellation(s) de repli(s) Bordeaux
Site internet
Caractéristiques
.: ABC du Vin :.

Abrogation :
Appellation abrogée le 29/10/2009 et remplacée par l'appellation Côtes de Bordeaux.

Présentation :
Appellation située à 45 kilomètres au nord de Bordeaux sur l'estuaire de la Gironde, le vignoble est disposé sur des coteaux vallonnés.
C'est le vignoble le plus septentrional du bordelais et se situe face au Médoc.

Histoire :
La présence de la vigne remonte à l'époque de la domination romaine.
Le 24 mai 1451, la ville de Blaye est conquise par les troupes fidèles au roi de France Charles VII(1403-1461).
L'activité commerciale et viticole de Blaye sera contrariée jusqu'au 17ème siècle par la vocation militaire de la commune.
Au 17ème siècle, la viticulture va connaître un fort développement afin de satisfaire la demande des négociants hollandais qui recherchent des vins blancs à brûler pour produire des eaux-de-vie à destination des pays nordiques.
Au 19ème siècle, le vignoble représente 20 % des surfaces cultivées.
En 1853, l’oïdium ravage le vignoble toujours composé essentiellement de cépages blancs destinés à la production d'alcool et au mutage.
Après la crise phylloxérique, période d'une quarantaine d'années (1880-1920) où le vignoble souffrit du mildiou, de l'oïdium, du phylloxéra mais également d'invasion d'insectes (cochylis, eudémis, pyrale...), le vignoble sera replanté avec des cépages charentais (Cognac) et produira des vins blancs au degré alcoolique faible destiné au commerce des eaux-de-vie de la Charente.
Le 11 septembre 1936, un décret défini l'appellation d'origine contrôlée Premières Côtes de Blaye pour les vins blancs et rouges. L’encépagement des vins blancs se compose des cépages : Muscadelle, Sauvignon et Sémillon. L’encépagement autorisé des vins rouges a pour cépages principaux : Cabernet franc, Cabernet-sauvignon, Côt (Malbec) Merlot et pour cépages accessoires (10 % maximum) : Béquignol, Cahors, Prolongeau, Petit verdot. La richesse minimale en sucre des moûts est fixée à 170 g/L, le degré alcoolique minimal des vins est de 10 ° et le rendement maximal autorisé est de 42 hL/ha (moyenne sur 5 ans).
A compter de 1974, la coopérative cave des Hauts de Gironde (devenue Vignerons de Tutiac) débute la conversion du vignoble blanc en rouge. Elle est le plus important producteur de l’appellation.
En 1990, le syndicat des crus bourgeois des Premières Côtes de Blaye est créé.
En 2009, l'appellation Premières côtes de Blaye change de nom pour devenir Côtes de Bordeaux Blaye.
Dernière modification: 23 Septembre 2018
Éditeurs: Sylvain Torchet
< Page d'accueil Dictionnaires | Top 10 | A propos | Liens | Connexion ^ Haut de la page
© 2008 Sylvain Torchet XHTML | CSS Powered by Glossword 1.8.13