.: ABC du Vin :.
Appellations et Crus classés
A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T V W Z
SA SC SE SI SO SP ST
SAB SAC SAE SAI SAM SAN SAR SAU SAV

Sainte-Croix du Mont

Catégorie de l'appellation
Classement AOC
Date du classement 11/09/1936
Carte
Caractéristiques géographiques
Pays France
Région Bordelais
Sous-région Entre-Deux-Mers
Commune(s)
  • Sainte-Croix du Mont.

Sol Argile, Calcaire
Superficie (ha) 366
Climat Océanique
Couleurs et cépages
Couleur(s) Blanc
Encépagement Muscadelle, Sauvignon, Sauvignon gris, Sémillon
Production (hl) 9701
Dégustation
Type de vin Vin moelleux ou liquoreux à la robe dorée aux arômes confiturés de fleurs (acacia, chèvrefeuille), de fruits (abricot, agrume, figue, pêche), des notes confites (orange, raisin sec), miellées avec des arômes épicées, d'une grande longueur en bouche.
Température de service 08 °C à 12 °C
Garde potentielle 10 à 20 ans
Autres informations
Appellation(s) rattachée(s)
Appellation(s) de repli(s)
Site internet Site du syndicat viticole de l'appellation
Caractéristiques
.: ABC du Vin :.

Présentation :
Appellation située à 38 kilomètres au sud-est de Bordeaux sur la rive droite de la Garonne dans la bordure méridionale de l'Entre-Deux-Mers, face à Barsac et Preignac de l’appellation Sauternes et voisine de l'appellation Loupiac.
Le vignoble de Sainte-Croix du Mont est disposé en pied de côte, sur les pentes du coteau et sur le plateau calcaire venteux dominant la Garonne sur de petites collines exposées au sud-ouest à une altitude maximale de 110 mètres.
Les sols sont à dominante argilo-calcaire mais peuvent être recouverts de graves ou de sable.
Tout comme pour les appellations Barsac et Sauternes, il bénéficie de l'action du Botrytis cinerea en raison du confluent du Ciron et de ses brumes matinales et d’un climat océanique.
L’aire d’appellation Sainte-Croix du Mont se trouve à l’intérieur de l’aire d’appellation Premières Côtes de Bordeaux.

Histoire :
En 1230, le seigneur du lieu est Richard Guillaume de Tastes.
En 1448, Gaston I de Foix-Candale (1410-1455), captal de Buch, comte de Longueville et Benauges est le seigneur de Sainte-Croix du Mont.
Au 17ème siècle, les vins de Sainte-Croix du Mont sont recherchés par les acheteurs hollandais qui en 1647 achètent les vins de Sainte-Croix du Mont de 72 à 90 livres tournois le tonneau de 900 litres.
Dès le début du 19ème siècle, la pratique veut que la vendange s'effectue par cinq à six tries successives (1801 et 1823)..
Entre 1872 et 1943, le rendement de l’appellation varie de 12 à 18 hectolitres par hectare.
A la fin du 19ème siècle, suite à la crise phylloxérique, l’encépagement du vignoble se compose de Sémillon (1/3), Sauvignon (1/3) et divers cépages (Blanc-verdet, Blancaubat, Blanquette et Colmusquette).
Dans la première moitié du 20ème siècle, les vins liquoreux produits à Sainte-Croix du Mont sont très réputés pour le vin de messe.
En 1908, le syndicat des propriétaires de Grands vins de Sainte-Croix du Mont est créé.
Le 28 juillet 1930, un arrêt de la cour d’appel de Bordeaux crée l’appellation simple Sainte-Croix du Mont.
Le 11 septembre 1936, l’appellation Sainte-Croix du Mont est créée par décret. La superficie en production de l’appellation oscille alors entre 425 et 450 hectares pour une production de 8 à 10000 hectolitres. L’encépagement autorisé est composé des cépages : Muscadelle, Sauvignon et Sémillon, la richesse minimale en sucre des moûts est fixée à 212 g/L, le degré alcoolique minimal des vins est de 12,5 ° et le rendement maximal autorisé est de 40 hL/ha (moyenne sur 3 ans).
Le 4 avril 1938, l’appellation simple Sainte-Croix du Mont est supprimée par décret.
Après la seconde guerre mondiale, la production moyenne de l'appellation Sainte-Croix du Mont est de 9000 à 12000 hectolitres.

Les vins :
.: ABC du Vin :.
Vin moelleux ou liquoreux à la robe dorée aux arômes confiturés de fleurs (acacia, chèvrefeuille), de fruits (abricot, agrume, figue, pêche), des notes confites (orange, pâte de coing, raisin sec), miellées avec des arômes épicées, d'une grande longueur en bouche.
Température de service : 09-11 °C (48-52 °F).
10 à 20 ans.

Synthèse des conditions de production du décret d'appellation :
  • Densité minimale de plantation : 5000 pieds/ha.
  • Pas de disposition concernant l'irrigation.
  • Encépagement : Muscadelle, Sauvignon, Sauvignon gris, Sémillon.
  • Rendement visé : 40 hl/ha.
  • Rendement butoir : 44 hL/ha.
  • Richesse minimale en sucre des moûts : 238 g/L pour le cépage Sémillon, 229 g/L pour les autres cépages.
  • Titre alcoométrique volumique naturel minimum : 14,5 %.
  • Titre alcoométrique volumique acquis minimum : 12 %.
  • Enrichissement : Autorisé.
  • Enrichissement par sucrage à sec ou moût concentré rectifié : Autorisé. Dans la limite d’un titre alcoométrique volumique total après enrichissement de 15%.
  • Enrichissement par concentration partielle des moûts : Autorisé. Dans la limite d’une concentration de 10% des volumes ainsi enrichis. Cela peut permettre de porter le titre alcoométrique volumique total jusqu’à un niveau de 21 %.
  • Utilisation de morceaux de bois : Pas de disposition.
  • Teneur maximale en sucres résiduels : 45 g/L minimum.
  • Élevage au minimum jusqu'au 15 janvier de l’année suivant la récolte.
  • Commercialisation possible à partir du 31 janvier suivant l'année de récolte.
  • Dernière modification: 10 Avril 2019
    Éditeurs: Sylvain Torchet
    < Page d'accueil Dictionnaires | Top 10 | A propos | Liens | Connexion ^ Haut de la page
    © 2008 Sylvain Torchet XHTML | CSS Powered by Glossword 1.8.13