.: ABC du Vin :.
Appellations et Crus classés
A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T V W Z
CA CH CL CO CR CU
CRA CRI CRO CRU CRÉ

Crozes-Hermitage

Catégorie de l'appellation
Classement AOC
Date du classement 04/03/1937
Carte
Caractéristiques géographiques
Pays France
Région Vallée du Rhône
Sous-région Drôme
Commune(s)
  • Drôme :
    Beaumont-Monteux, Chanos-Curson, Crozes-Hermitage, Érôme, Gervans, Larnage, Mercurol, Pont de l'Isère, La Roche de Glun, Serves sur Rhône, Tain-l'Hermitage.

Sol Granit, Sable
Superficie (ha) 1443
Climat Méditerranéen
Couleurs et cépages
Couleur(s) Blanc / Rouge
Encépagement Marsanne, Roussanne, Syrah
Production (hl) 62871
Dégustation
Type de vin
Température de service
Garde potentielle
Autres informations
Appellation(s) rattachée(s)
Appellation(s) de repli(s)
Site internet Site officiel de l'appellation
Caractéristiques
.: ABC du Vin :.

Présentation :
Plus grande appellation des Côtes du Rhône septentrionale située dans le prolongement de l'appellation Hermitage, sur la rive gauche du Rhône à une vingtaine de kilomètres au nord de Valence à proximité de Tain-l'Hermitage.
Le vignoble est disposé sur des coteaux granitiques (au nord) et sur des plaines alluvionnaires avec des galets roulés (au sud) qui représentent la majorité de la production. Les cépages blancs sont installés sur des sols argileux et limoneux (au nord de l'appellation).
Le nom de l'appellation vient du latin crucem (croix) et de l'ermitage dédié à Saint-Christophe dominant Tain en haut d'une colline sur l'emplacement d'un temple romain consacré à Mercure construit au Moyen-Age.
Un jugement du 25 juin 1936 autorise l'orthographe Ermitage pour l'AOC Hermitage et pour l'AOC Crozes-Hermitage.
Crozes signifie croisement ou croix et Hermitage viendrait d'un ermitage dédié à Saint-Christophe construit au Moyen-Age sur l'emplacement d'un temple romain consacré à Mercure.

Histoire :
La vigne est présente dans la vallée du Rhône depuis au moins le 4ème siècle avant Jésus Christ.
Strabon (64 avant JC-21 ou 25 après J.-C.), géographe grec indique que la vigne recouvre les deux rives du Rhône entre Valence et Vienne.
En 1816, André Jullien (1766-1832), dans sa Topographie de tous les vignobles connus indique que Crozes, Gervant et Merceurol, communes limitrophes de l'Hermitage, produisent des vins (rouges) qui participent de toutes les qualités de leurs voisins, auxquels néanmoins ils sont bien inférieurs. Ce sont des vins de la troisième classe.
En 1891, la superficie du vignoble en production après la crise phylloxérique est de 120 hectares.
Le 14 juin 1920, suite à une demande déposée par le préfet en 1918, un décret paru au Journal Officiel modifie le nom de la commune de Crozes en Crozes l’Hermitage afin de la distinguer de la commune éponyme de la Creuse. Le nom fut ensuite rectifié en Crozes-Hermitage à la demande de la commune de Tain l’Hermitage.
En 1933, la cave coopérative de Tain est créée sous la présidence de Louis Gambert de Loche (1884-1967).
Un jugement du 25 juin 1936 du tribunal de Valence autorise l'orthographe Ermitage pour l'AOC Hermitage et pour l'AOC Crozes-Hermitage.
Le 4 mars 1937, l’appellation d’origine contrôlée Crozes-Hermitage est créée par décret pour la seule commune de Crozes-Hermitage. L’encépagement prévoit pour les vins blancs : Marsanne et Roussanne, pour les vins rouges : Syrah. La teneur minimale en sucre des moûts est de 170 g/L, le degré alcoolique minimal des vins est de 10 °, le rendement maximal autorisé est de 40 hL/ha (moyenne sur 3 ans).
Le 4 avril 1938, l’appellation simple Crozes-Hermitage est supprimée par décret.
Le décret du 1er juillet 1952 a étendu l'Appellation d'origine contrôlée à d'autres communes permettant aux vignobles situé en plaine de bénéficier de l'appellation Crozes-Hermitage.
En 1953, la superficie en production de l'appellation est de 190 hectares pour une superficie potentielle de 4800 hectares.
En 1970, la superficie en production de l'appellation est de 411 hectares.
En 1989, l’aire géographique de l’appellation est redéfinie et diminue à 3200 hectares.
En 2010, la superficie de l'appellation est approximativement de 1500 hectares.
En 2017, la superficie en production de l’appellation est de 1700 hectares pour un potentiel de 3000 hectares et la cave coopérative de Tain l’Hermitage représente 40 % de la production totale.

Les vins :
.: ABC du Vin :.
Vin a la robe or pâle à dorée, assez gras, avec des notes d’agrumes, des arômes miellés de fleurs blanches (acacia, aubépine, chèvrefeuille), de fruits blancs (abricot, pêche) évoluant en vieillissant vers des notes de fruits secs.
Température de service : 12-14 °C (54-57 °F).
Garde potentielle : 4 à 8 ans.

.: ABC du Vin :.
Vin a la robe pourpre avec des tanins souples et des notes de fruits rouges (cassis, framboise) évoluant vers des notes de cuir et d'épices.
Température de service : 16-18 °C (61-64 °F).
Garde potentielle : 10 à 15 ans.

Synthèse des conditions de production du décret d'appellation :
  • Densité minimale de plantation : 4000 pieds/hectare.
  • Irrigation : Autorisée avant le 1er mai et jusqu’à la récolte et à titre exceptionnelle du 15 juin au 15 août ou entre la fermeture de la grappe et à la véraison si autorisation délivrée par le directeur de l'Institut national de l'origine et de la qualité. En cas d’autorisation, l’irrigation est limitée à un seul passage par récolte et par parcelle.
  • La date de début des vendanges est fixée par un arrêté du préfet sur proposition des services de l'Institut national de l'origine et de la qualité et après avis de l'organisme de défense et de gestion reconnu pour l'appellation d'origine contrôlée en tenant compte de l'encépagement et de la situation des vignes.
  • Rendement visé : 45 hL/ha.
  • Rendement butoir : 50 hL/ha.

  • .: ABC du Vin :.
  • Encépagement : Marsanne, Roussanne.
  • Richesse minimale en sucre des moûts : 161 g/L.
  • Titre alcoométrique volumique naturel minimum : 10,5 %.
  • Enrichissement : Autorisé.
  • Titre alcoométrique volumique total maximum après enrichissement : 13 %.
  • Teneur maximale en sucres résiduels : 3 g/L maximum si le titre alcoométrique volumique naturel est inférieur ou égal à 13,5 %, 4 g/L pour les vins présentant un titre alcoométrique volumique naturel supérieur à 13,5 %.
  • Commercialisation possible à partir du 15 décembre de l'année de récolte.


  • .: ABC du Vin :.
  • Encépagement : Cépage principal : Syrah.
    Cépages secondaires (15 % maximum) : Marsanne, Roussanne.
  • Richesse minimale en sucre des moûts : 171 g/L.
  • Titre alcoométrique volumique naturel minimum : 10,5 %.
  • Assemblage : Le cépage Syrah doit représenter au minimum 85 % de l’assemblage.
  • Enrichissement : Autorisé.
  • Titre alcoométrique volumique total maximum après enrichissement : 13 %.
  • Teneur maximale en sucres résiduels : 3 g/L maximum si le titre alcoométrique volumique naturel est inférieur ou égal à 13,5 %, 4 g/L pour les vins présentant un titre alcoométrique volumique naturel supérieur à 13,5 %.
  • Commercialisation possible à partir du 15 décembre de l'année de récolte.
  • Voir aussi : Hermitage
    Dernière modification: 4 Juin 2019
    Éditeurs: Sylvain Torchet
    < Page d'accueil Dictionnaires | Top 10 | A propos | Liens | Connexion ^ Haut de la page
    © 2008 Sylvain Torchet XHTML | CSS Powered by Glossword 1.8.13