.: ABC du Vin :.
Appellations et Crus classés
A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T V W Z
AJ AL AM AN AR AU AV
ALO ALS ALT

Aloxe-Corton

Catégorie de l'appellation
Classement AOC
Date du classement 11/03/1938
Carte Aloxe-Corton
Caractéristiques géographiques
Pays France
Région Bourgogne
Sous-région Côte de Beaune
Commune(s)
  • Côte d'Or :
    Aloxe-Corton, Ladoix-Serrigny, Pernand-Vergelesses.

Sol Argile, Calcaire
Superficie (ha) 127.3
Climat Continental
Couleurs et cépages
Couleur(s) Blanc / Rouge
Encépagement Chardonnay, Pinot blanc, Pinot gris, Pinot noir
Production (hl)
Dégustation
Type de vin
Température de service
Garde potentielle
Autres informations
Appellation(s) rattachée(s) Aloxe-Corton 1er Cru, Corton Grand cru
Appellation(s) de repli(s) Bourgogne, Bourgogne grand ordinaire, Bourgogne Ordinaire / Aloxe-Corton-Côte de Beaune, Côte de Beaune-Villages, Bourgogne, Bourgogne grand ordinaire, Bourgogne Ordinaire
Site internet Site officiel des vins de Bourgogne
Caractéristiques
.: ABC du Vin :.

Présentation :
Situé au nord de Beaune, le vignoble d'une superficie totale de 256,6 hectares (Grand cru compris) est planté sur les versants et le piémont de la Montagne de Corton a une altitude entre 230 et 350 mètres.
Aloxe-Corton (se prononce Alosse-Corton) peut produire du rouge et du blanc.
Les sols situés au pied de la montagne de Corton sont argilo-calcaires avec du calcaire à silex et plutôt favorable au Pinot noir. A mi-pente, les sols sont calcaires avec de l’argile et des cailloux. Au sommet, les sols sont marneux et limoneux avec des chailles.
Le vignoble a une exposition allant de l'est au sud puis au sud-ouest.
Le climat est de type océanique avec une influence continentale.
La commune d'Aloxe s'appelait Alussia en 858.
Le 22 mars 1862, le village d'Aloxe ajoute à son nom celui de son climat le plus célèbre : Corton et devient Aloxe-Corton.
Le nom d’Aloxe viendrait de falaise, lieu escarpé ou élevé.

Histoire :
En 775, le roi Charlemagne donne à l'abbaye bénédictine de Saulieu un domaine viticole situé sur les communes d'Aloxe et de Pernand.
En 1199, Alix de Vergy (1182-1251) lors de son mariage avec Eudes III (1166-1218), duc de Bourgogne apporte dans sa dot, entre autre, le domaine de Corton, propriété de sa famille.
Dès le 14ème siècle, la Bourgogne exporte des vins nommés Pinot vermeil vers Bruges, ce sont des vins rouges peu tanniques et capiteux capables de voyager.
En 1470, Pierre de Bauffremont (1400-1472) dit Pierre de Charny, comte de Charny, seigneur de Montfort et sénéchal de Bourgogne possède Aloxe et Pernand conjointement avec Marie de Saulx-.Montjeu (pour un tiers), veuve de Guillaume de Sercey (?-1464) dame d'Antully, de Pernand et d'Aloxe et des ordres religieux.
Au 18ème siècle, l'essentiel de la production est composée de vins rosés.
En 1862, la commune d’Aloxe ajoute le nom de son climat le plus célèbre à son nom et devient Aloxe-Corton.
En 1902, le syndicat de défense des viticulteurs d’Aloxe-Corton est fondé.
Le 25 juin 1930, le tribunal de première instance de Dijon détermine l'appellation Corton et accorde celle-ci à des climats des communes d'Aloxe-Corton, Ladoix-Serrigny et Pernand-Vergelesses. Jugement contesté par le syndicat viticole d'Aloxe-Corton et confirmé le 17 novembre 1931.
Le 11 mars 1938, l’appellation d’origine contrôlée Aloxe-Corton est créée (publication le 16 mars 1938 au Journal Officiel) pour les vins blancs et rouges. L’encépagement prévu pour les vins blancs est le Chardonnay uniquement, pour les vins rouges, le cépage Pinot noir et ses variétés (beurot, liébault et Renevey pendant 15 ans) mais il reste possible d’ajouter jusque 15 % de cépages blancs (Chardonnay, Pinot blanc et Pinot gris) dans l’encépagement. La richesse minimale en sucre des moûts est fixée à 178 g/L (196 g/L si ajout du nom d’un climat), le degré alcoolique minimale des vins est de 10,5 ° (11,5 ° si mention d’un climat) et le rendement maximal autorisé est fixé à 35 hL/ha (moyenne sur 5 ans).
Durant la deuxième guerre mondiale, la production des vins rouges représentent environ 95 % des volumes.
Le 14 octobre 1943, un décret défini l’appellation Aloxe-Corton premier cru pour des vins issus des climats sélectionnés par le Comité nationale des origines avec des conditions plus restrictives et pour des vins issus des climats grand cru Charlemagne, Corton et Corton-Charlemagne. Les conditions de production sont les suivantes. Les vins de l’appellation communale devant avoir une richesse minimale en sucre des moûts de 187 g/L (11 ° de titre alcoolique minimum) pour les vins blancs et de 189 g/L (10,5 ° de titre alcoolique minimum) pour les vins rouges. Les vins classés premier cru devant avoir une richesse minimale en sucre des moûts de 196 g/L (11,5 ° de titre alcoolique minimum) pour les vins blancs et de 198 g/L (11 ° de titre alcoolique minimum) pour les vins rouges.
En 2008, le vignoble possède une superficie de 120 hectares.

Les vins :
La totalité de l'appellation communale Aloxe-Corton peut prétendre à produire des vins blancs.
En réalité une infime partie est plantée en cépage Chardonnay (0,5 hectare, appartenant au Domaine Boudier), ce qui représente - de 1 % du total de la production de l'appellation.
Densité minimale de plantation : 9000 pieds à l'hectare.
L'irrigation est interdite.

.: ABC du Vin :. Blanc :
.: ABC du Vin :.
Encépagement : Cépage principal : Chardonnay.
Cépage accessoire (10 % maximum) : Pinot blanc.
Rendement visé : 57 hL/ha.
Rendement butoir : 64 hL/ha.
Richesse minimale des moûts : 178 g/L.
Assemblage : le cépage Pinot blanc représente au maximum 30 % de l’assemblage.
Titre alcoométrique volumique naturel minimum : 11 %.
Titre alcoométrique volumique total après enrichissement : 13,5%.
Utilisation de morceaux de bois : Interdite.
Sucres résiduels : 3 g/L maximum.
Élevage minimum jusqu'au 15 juin suivant l'année de récolte.
Commercialisation possible à partir du 30 juin suivant la récolte.

Dégustation :
Vin assez gras aux notes épicées (cannelle, poivre).
Nécessite une garde de quelques années avant d'être bu (3 ans).
Température de service : 10-12 °C (50-54 °F).
Garde potentielle : 5 à 10 ans.

.: ABC du Vin :.Rouge :
.: ABC du Vin :.
Encépagement : Cépage principal : Pinot noir.
Cépages accessoires (15 % maximum) : Chardonnay, Pinot blanc, Pinot gris.
Le Pinot noir représente plus de 90 % de l'encépagement.
Rendement visé : 50 hL/ha.
Rendement butoir : 58 hL/ha.
Richesse minimale des moûts : 180 g/L.
Titre alcoométrique volumique naturel minimum : 10,5 %.
Les techniques soustractives d'enrichissement (TSE) sont autorisées dans la limite d'un taux de concentration de 10 %.
L’augmentation du titre alcoométrique volumique naturel est inférieure ou égale à 1%.
Titre alcoométrique volumique total après enrichissement : 13,5%.
Utilisation de morceaux de bois : Interdite.
Sucres résiduels : 2 g/L maximum.
Élevage minimum jusqu'au 15 juin suivant l'année de récolte.
Commercialisation possible à partir du 30 juin suivant la récolte.

Dégustation :
Vin tannique aux arômes de fruits rouges ou noirs (cassis, griotte, mûre) et d'épices évoluant sur des notes de sous-bois en vieillissant.
Nécessite une garde de quelques années avant d'être bu (5 ans minimum).
Température de service : 15-18 °C (59-64 °F).
Garde potentielle : 10 à 20 ans.
Dernière modification: 8 Décembre 2019
Éditeurs: Sylvain Torchet
< Page d'accueil Dictionnaires | Top 10 | A propos | Liens | Connexion ^ Haut de la page
© 2008 Sylvain Torchet XHTML | CSS Powered by Glossword 1.8.13