.: ABC du Vin :.
Appellations et Crus classés
A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T V W Z
SA SC SE SI SO SP ST
SAB SAC SAE SAI SAM SAN SAR SAU SAV

Saint-Péray

Catégorie de l'appellation
Classement AOC
Date du classement 08/12/1936
Carte
Caractéristiques géographiques
Pays France
Région Vallée du Rhône
Sous-région Ardèche
Commune(s)
  • Ardèche :
    Saint-Péray, Toulaud.

Sol Calcaire, Granit
Superficie (ha) 53
Climat Continental
Couleurs et cépages
Couleur(s) Blanc
Encépagement Marsanne, Roussanne
Production (hl) 1721
Dégustation
Type de vin Vin sec à la robe or pâle avec des arômes de fleurs (acacia, aubépine, chèvrefeuille, narcisse) et de fruits secs (châtaigne, noisette, noix).
Température de service 10 °C à 12 °C
Garde potentielle 3 à 8 ans
Autres informations
Appellation(s) rattachée(s) Saint-Péray mousseux
Appellation(s) de repli(s)
Site internet Site officiel de l'appellation
Caractéristiques
.: ABC du Vin :.

Présentation :
Appellation située à l'extrême sud des Côtes du Rhône septentrionales à 5 kilomètres à l'ouest de Valence sur la rive droite du Rhône et voisine de l’appellation Cornas.
C’est la montagne de Crussol où le château éponyme est disposé qui sépare cette appellation en deux.
Le vignoble est traversé par le Mialan, un affluent du Rhône et se partage entre le rebord est du Massif Central (coteaux en pente raide) et la plaine du Rhône.
Le vignoble est disposé sur un sol de limons, de sable et de débris calcaires sur socle granitique.

Histoire :
En 936, l’abbaye de Saint-Chaffre indique la présence d'un vignoble à Petri d'Atiacum.
Ce vignoble appartenait aux comtes de Crussol.
Lors de la Révolution française, la commune prend le nom de Péray vin blanc.
En 1826, Louis-Alexandre Faure fait venir un caviste champenois pour élaborer directement des vins selon la méthode champenoise.
Le premier millésime de production date de 1829.
La superficie du vignoble au milieu du 19ème siècle est d’environ 300 hectares.
Au début du 20ème siècle, le vignoble avait une superficie de 140 hectares.
Jusqu'aux années 1930, Saint-Péray était renommé pour ses vins effervescents.
Le 8 décembre 1936, l’appellation Saint-Péray est créée. La superficie de production est alors d’environ 145 hectares.
Le 13 janvier 1938, l’appellation d’origine contrôlée Saint-Péray mousseux est créée par décret. Le degré alcoolique minimal des vins blancs tranquilles et effervescents est alors de 10 °.
En 1953, la superficie en production de l'appellation est de 60 hectares.
En 1970, la superficie en production de l'appellation est de 52 hectares.
En 2015, la superficie du vignoble de l’appellation est de 85 hectares pour un potentiel de 1200 hectares.

Les vins :
L'essentiel de la production se fait en vin mousseux.

Conditions de production du décret d'appellation :
  • Densité minimale de plantation : 4000 pieds/ha.
  • Pas de disposition concernant l'irrigation.
  • Rendement de base : 45 hl/ha.
  • Titre alcoométrique volumique naturel minimum: 10,5 %.
  • La teneur maximale autorisée en sucres résiduels est fixée à 4 g/L.
  • Titre alcoométrique volumique total maximum autorisé après enrichissement : 13 %.
  • L'utilisation de morceaux de bois de chêne durant la vinification ou l'élevage est interdite.
  • Commercialisation possible à partir du 15 décembre suivant la récolte.
  • Dernière modification: 10 Mai 2018
    Éditeurs: Sylvain Torchet
    < Page d'accueil Dictionnaires | Top 10 | A propos | Liens | Connexion ^ Haut de la page
    © 2008 Sylvain Torchet XHTML | CSS Powered by Glossword 1.8.13