.: ABC du Vin :.
Appellations et Crus classés
A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T V W Z
SA SC SE SI SO SP ST
SAB SAC SAE SAI SAM SAN SAR SAU SAV

Saint-Nicolas de Bourgueil

Catégorie de l'appellation
Classement AOC
Date du classement 31/07/1937
Carte
Caractéristiques géographiques
Pays France
Région Vallée de la Loire
Sous-région Indre et Loire
Commune(s)
  • Indre et Loire :
    Saint-Nicolas de Bourgueil.

Sol Calcaire, Graves, Sable
Superficie (ha) 1058
Climat Océanique
Couleurs et cépages
Couleur(s) Rosé / Rouge
Encépagement Cabernet franc, Cabernet-sauvignon
Production (hl) 57552
Dégustation
Type de vin
Température de service
Garde potentielle
Autres informations
Appellation(s) rattachée(s)
Appellation(s) de repli(s)
Site internet Site de promotion des appellations du Val de Loire
Caractéristiques
.: ABC du Vin :.

Présentation
Appellation communale de la rive droite de la vallée de la Loire située à la limite entre le Saumurois et la Touraine, au confluent de la Loire et de la Vienne, contiguë à l'ouest de l'appellation Bourgueil et au nord de l'appellation Chinon.
En théorie, les vins produits dans l'aire de l'Appellation Saint-Nicolas de Bourgueil peuvent également obtenir l'Appellation Bourgueil.
Le vignoble se trouve dans le prolongement de celui de Bourgueil, l'essentiel (2/3 du vignoble) se situe sur une large terrasse d’alluvions anciennes constituée d'argiles (sur 80 hectares appelé La Taille au bord de la rivière la Lane), de graviers et de graviers formant une bande de 7 kilomètres de long pour 1,5 kilomètres de large, le dernier tiers est disposé sur un coteau de tuffeau (craie du Turonien) de 7 kilomètres de long également recouvert de sables et protégé par un plateau boisé (les Landes) au nord de la commune. Le vignoble est exposé au sud.

Histoire
Il existe de nombreux vestiges (amphores, villas) de la période gallo-romaine laissant penser que la vigne était présente dès cette période à Saint-Nicolas de Bourgueil.
Après la chute de l'empire romain, le vignoble est probablement maintenu grâce aux confréries religieuses.
En 990, à Bourgueil, l'abbaye bénédictine de Saint-Pierre de Bourgueil en Vallée est fondée par Emma, comtesse de Blois et duchesse d'Aquitaine, épouse de Guillaume Fièrebrace (935-995), comte de Poitiers (Guillaume II) et duc d'Aquitaine (Guillaume IV) de 963 à 995. Elle est la fille de Thibaud le Tricheur (910-975), comte de Blois, de Chartres, vicomte de Tours, de Châteaudun, seigneur de Beaugency, Chinon, Provins, Sancerre, Saumur et de Vierzon.
Au 12ème siècle, deux paroisses sont fondée, Saint-Germain et Saint-Nicolas.
Au 17ème siècle, le vignoble ets largement présent à Saint-Nicolas de Bourgueil.
Vers 1830, à l'époque de la monarchie de juillet, le village de Saint-Nicolas de Bourgueil est déplacé pour prendre son emplacement actuel afin d'attirer les marchands en provenance de l'Anjou qui allaient habituellement à Bourgueil.
Le 31 juillet 1937, l'appellation d'origine Saint-Nicolas de Bourgueil pour les vins rosés et rouges est créée en même temps que l’appellation Bourgueil et l’appellation Chinon. Le décret est publié au Journal Officiel du 11 août 1937. Le cépage Cabernet franc (Breton) est l’unique cépage de l’appellation, la richesse minimale en sucre des moûts est de 153 g/L et le degré alcoolique minimum des vins ets fixé à 9 ° pour un rendement maximal de 40 hL/ha (moyenne sur 5 ans). Les conditions de production sont identiques pour les appellations Bourgueil et Chinon rouge.
Le 6 décembre 1938, l’appellation simple Saint-Nicolas de Bourgueil est supprimée par décret.
En 1953, la superficie en production de l'appellation est de 370 hectares.
En 1970, la superficie en production de l'appellation est de 406 hectares.
En 1995, une nouvelle délimitation de l'appellation exclut 70 hectares situés sur une zone sableuse et humide.
En 2010, la superficie du vignoble est de 1000 hectares.

Les vins :
Les vins de l'appellation peuvent également prendre l'appellation Bourgueil.
Pas de vins blancs produits. Ceux-ci sont reversés dans l'appellation Touraine.

.: ABC du Vin :.Rosé :
.: ABC du Vin :.
Vin frais à la robe rose pâle avec des arômes de fleurs et de fruits (agrume, pêche).
Température de service : 08-10 °C (46-50 °F).
Garde potentielle : 1 à 2 ans.

.: ABC du Vin :.Rouge :
.: ABC du Vin :.
Deux types de vins produits:
Un vin souple et friand issu de terrasses alluvionnaires présentant une robe rubis soutenue aux reflets violets, avec des arômes de fleurs (violette) et de fruits (cerise, fraise, framboise, griotte, groseille) à boire jeune et à servir frais.
Un vin de coteaux aux tanins marqués dans sa jeunesse présentant une robe grenat avec un nez de fleurs (pivoine, violette), de fruits (cassis, framboise, pruneau), des arômes d'épices, de cacao, de réglisse complétés par des notes de cuir et de sous-bois nécessitant quelques années de garde avant ouverture (3 à 5 ans) et un service plutôt chambré.
Température de service : 14-17 °C (47-63 °F).
Garde potentielle : 3 à 10 ans.

Synthèse des conditions de production du décret d'appellation :
  • Densité minimale de plantation : 4500 pieds/hectare.
  • Pas de disposition concernant l'irrigation.
  • Cépage principal : Cabernet franc.
    Cépage accessoire (10 % maximum) : Cabernet-sauvignon.
  • Vendanges manuelles obligatoires pour les raisins destinés à une vinification par macération carbonique.
    Egrappage de la vendange obligatoire sauf pour les vendanges destinées à une vinification par macération carbonique.
  • Rendement visé : 64 hL/ha.
  • Rendement butoir : 69 hL/ha.
  • Le cépage Cabernet franc doit représenter plus de 50 % de l’assemblage.
  • Titre alcoométrique volumique naturel minimum : 10 %.
  • Enrichissement : Autorisé.
  • Titre alcoométrique volumique total maximum après enrichissement : 13 %.

  • .: ABC du Vin :.Rosé :
  • Richesse minimale en sucre des moûts : 171 g/L.
  • L'utilisation de charbon oenologique est : Interdite.
  • Teneur en sucres résiduels : 4 g/L maximum.
  • Commercialisation possible à partir du 15 décembre de l'année de récolte.

  • .: ABC du Vin :.Rouge :
  • Richesse minimale en sucre des moûts : 180 g/L.
  • Les techniques soustractives d'enrichissement (TSE) sont autorisées dans la limite d'un taux de concentration de 10 %.
  • Teneur en sucres résiduels : 2 g/L maximum.
  • Élevage au minimum jusqu'au 14 décembre suivant la récolte.
  • Commercialisation possible à partir du 1er janvier suivant la récolte.
  • Voir aussi : Bourgueil, Chinon
    Dernière modification: 10 Août 2018
    Éditeurs: Sylvain Torchet
    < Page d'accueil Dictionnaires | Top 10 | A propos | Liens | Connexion ^ Haut de la page
    © 2008 Sylvain Torchet XHTML | CSS Powered by Glossword 1.8.13