.: ABC du Vin :.
Appellations et Crus classés
A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T V W Z
CA CH CL CO CR CU
CHA CHE CHI CHO CHÂ CHÉ

Château Valandraud

Catégorie de l'appellation
Classement Grand cru Classé de Saint-Emilion
Date du classement 29/10/2012 1er Grand cru classé B
Carte
Caractéristiques géographiques
Pays France
Région Bordelais
Sous-région Saint-Emilion
Commune(s)
  • Saint-Émilion, Saint-Christophe-des-Bardes, Saint-Étienne-de-Lisse.

Sol Argile, Calcaire, Sable.
Superficie (ha) 10
Climat Océanique
Couleurs et cépages
Couleur(s) Rouge
Encépagement Merlot, Cabernet franc, Cabernet-sauvignon, Carmenère, Malbec (ou Côt)
Production (hl)
Dégustation
Type de vin Vin à la robe pourpre aux arômes de fruits noirs et rouges (cassis, cerise, mûre, myrtille) avec des notes d'épices et de sous-bois marqué par des tannins solides et fondus.
Température de service 16 °C à 18 °C
Garde potentielle 15 à 30 ans
Autres informations
Appellation(s) rattachée(s) Saint-Emilion
Appellation(s) de repli(s)
Site internet Site de la propriété ou du propriétaire
.: ABC du Vin :.

Présentation :
Domaine d'environ 34 hectares réparti en différentes parcelles sur les communes de Saint-Émilion, Saint-Christophe des Bardes et Saint-Etienne de Lisse.
Le vignoble de près de 10 hectares (65 % Merlot, 25 % Cabernet franc, 5 % Cabernet-sauvignon, 4 % Malbec, 1 % Carménère) dont 8 h, 88 hectares sont en appellation premier grand cru classé est disposé sur un sol argilo-calcaire et sablo-graveleux.
Le nom du domaine vient de la réunion du terme Val pour le vallon de Fongaban et d'Andraud qui est le nom de famille de la femme du fondateur, originaire de Saint-Émilion.

Histoire :
L'histoire de ce domaine débute en 1989 avec l'achat par Jean-Luc Thunevin et Murielle Andraud d'une parcelle de 0,6 hectare située dans le vallon de Fongaban entre le château La Clotte et le château Pavie-Macquin. A cette époque Jean-Luc Thunevin et Murielle Andraud sont négociants en vin à Saint-Émilion.
Les deux premières vendanges produites sont vendues à des coopératives locales et le premier millésime du domaine est le millésime 1991 (1.500 bouteilles au prix de 13 €). La production infinitésimale et le soin apporté à cette cuvée le fera baptisé vin de garage. La vinification est parcellaire dès cette époque.
En 1992, le second vin du domaine est créé, il est baptisé Virginie de Valandraud, du prénom de leur fille.
En 1993, la production du grand vin atteint 31,5 hectolitres.
En 1994, la production double pour atteindre 67 hectolitres.
En 1995, la superficie du domaine est de 2,5 hectares avec 1,4 hectares sur la commune de Saint-Sulpice de Faleyrens sur un sol de sable et de graves avec crasses de fer. La production du grand vin atteint 85 hectolitres.
En 1997, Virginie de Valandraud devient une cuvée à part entière. Le second vin devient le "No.3" de Valandraud.
En 1998, un vignoble de 6,5 hectares situé en pied de côte entre le château Larcis-Ducasse, le château Pavie et la départementale D936 reliant Libourne à Bergerac est racheté. Ce domaine est rebaptisé Clos Badon Thunevin.
En 1999, débute la plantation de vignes blanches (Sauvignon et Sémillon). Le premier millésime commercialisé sous le nom de Bordeaux No.1 blanc de Valandraud est le millésime 2003 (9 hectolitre).
La même année, le château Bel-Air Ouÿ, et son vignoble de 5,5 hectares à l'époque (6,5 hectares actuellement) sont rachetés et Jean-Philippe Fort du laboratoire de Michel Rolland devient l’oenologue conseil du domaine.
En 2000, une partie du vignoble est bâché (0,85 hectare sur 4 hectares) durant trois semaines avant les vendanges pour éviter les pluies d'automne (pluie absente en septembre) ce qui entraîne l'interdiction par l'INAO de commercialiser le vin en appellation Saint-Émilion Grand cru. Le vin est alors vendu en tant que vin de table (sans millésime) avec le nom de L'Interdit de V. ...... d.
En 2001, la superficie du vignoble atteint 8,9 hectares et le vignoble conduit jusque-là en lutte raisonnée passe en agriculture biologique. Cette même année est créé une cuvée casher : Valandraud Casher.
A compter de 2008, la commercialisation des vins du domaine s'effectue uniquement par les Établissements Thunevin.
Le 29 octobre 2012, le domaine intègre, après la proposition du 6 septembre 2012 de l'Institut National de l'Origine et de la Qualité (INAO), le classement officiel des crus de l'AOC Saint-Émilion Grand Cru dans la catégorie : Premier Grand Cru Classé B.
Le maître de chai est Rémi Dalmasso.
L’œnologue conseil est le laboratoire de Michel Rolland.
En 2021, un nouveau chai dessiné par l’architecte Edouard Touton est mis en service avec des cuves en bois et en inox.

Les vins :
Densité moyenne de plantation : 6500 pieds/hectare.
Élevage de 18 à 30 mois en fût de chêne (100 % neuf).
Rendement moyen : 30 hl/ha.
Production moyenne : 110 hl/an pour le grand vin.
Le second vin du domaine porte le nom de : 3 de Valandraud.
Auparavant s'est appelé Virginie de Valandraud du millésime 1992 au millésime 1996.
Dernière modification: 23 Mai 2021
Éditeurs: Sylvain Torchet
< Page d'accueil Dictionnaires | Top 10 | A propos | Liens | Connexion ^ Haut de la page
© 2008 Sylvain Torchet XHTML | CSS Powered by Glossword 1.8.13