.: ABC du Vin :.
Appellations et Crus classés
A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T V W Z
EC EI EN ER ET
ECH ECU

Echézeaux

Catégorie de l'appellation
Classement Bourgogne Grand cru
Date du classement 31/07/1937
Carte Vosne-Romanée Grand Cru Nord
Caractéristiques géographiques
Pays France
Région Bourgogne
Sous-région Côte de Nuits
Commune(s)
  • Côte d'Or :
    Flagey-Echézeaux.

Sol Calcaire, marnes
Superficie (ha) 36.26
Climat Continental
Couleurs et cépages
Couleur(s) Rouge
Encépagement Cépage principal : Pinot noir. Cépages accessoires (15 % maximum) : Chardonnay, Pinot blanc, Pinot gris
Production (hl)
Dégustation
Type de vin
Température de service
Garde potentielle
Autres informations
Appellation(s) rattachée(s) Vosne-Romanée
Appellation(s) de repli(s) Vosne-Romanée 1er Cru, Vosne-Romanée, Bourgogne, Bourgogne grand ordinaire, Bourgogne Ordinaire
Site internet Site officiel des vins de Bourgogne
Caractéristiques
.: ABC du Vin :.

Présentation :
Climat situé au dessus du climat les Grands Echézeaux et à proximité du Clos de Vougeot avec une exposition est-sud-est.
Le vignoble est installé sur des marnes argileuses sur socle calcaire à une altitude comprise entre 260 mètres et 300 mètres.
La partie haute du vignoble est à dominante calcaire, la proportion d'argile augmentant en descendant le climat.
Ce Grand cru situé sur la commune de Flagey-Echézeaux compte 11 climats : Les Beaux Monts Bas (une partie classée en 1er Cru), Clos Saint-Denis, Les Champs Traversins, Les Cruots ( ou Vigne blanche), Echézeaux du Dessus, Les Loächausses, En Orveaux, Les Poulaillères, Les Quartiers de Nuits, Les Rouges du Bas, Les Treux.
Le nom de ce climat vient des termes latins casellum ou casalis qui désignent des habitations ou hameaux.

Histoire :
En 1188, le vignoble de Flagey dont notamment le climat des Echézeaux appartenait aux moines de l'abbaye de Saint-Vivant.
Au 13ème siècle, les moines de l'abbaye de Cîteaux cultivent la vigne dans ce climat mais également dans ce qui deviendra à compter de 1336 le Clos de Vougeot. Les vins étant sans doute vinifiés au château de Clos Vougeot voisin.
Rapidement, les moines vont laisser l'exploitation des vignobles d'Echézeaux à des vignerons qui petit à petit vont devenir propriétaires du climat.
A la Révolution française, contrairement au Clos de Vougeot, le climat n'est pas saisi comme Bien national.
Le 16 juillet 1925, un jugement prononcé suite à la plainte d'Etienne Camuzet, maire de Vosne-Romanée, contre une vingtaine de propriétaires utilisant la mention Echézeaux, définit les délimitations de l'appellation d'origine Echézeaux en étendant à une dizaine de climats voisins cette appellation qui passe alors de 3 à 30 hectares.
Le 31 juillet 1937, l'appellation d'origine contrôlée Echézeaux est définie (publication du décret au Journal Officiel le 11 août 1937). Elle reprend les délimitations géographiques du jugement de 1925. La superficie potentielle du vignoble est de 39 hectares 80 ares et 30 centiares sur un sol d’argile, de sable et de calcaire. Le rendement maximal est fixé à 35 hL/ha et le degré alcoolique minimal des vins est de 11,5 °.

Les vins :
.: ABC du Vin :.Rouge :
Vin à la robe rubis aux reflets violacés dans sa jeunesse, charpenté et intense avec des notes animales, d'épices, de fleurs (rose) et de fruits (cerise, pruneau) et de sous-bois évoluant vers des notes de champignon, de cuir, de fourrure et de musc.
Température de service : 15-17 °C (59-63 °F).
Garde potentielle : 10 à 25 ans.
Nécessite une garde minimale de 5 ans avant dégustation.

Synthèse des conditions de production du décret d'appellation :
  • Densité minimale de plantation : 9000 pieds à l'hectare.
  • L'irrigation est interdite.
  • Cépage principal : Pinot noir.
    Cépages accessoires (15 % maximum) : Chardonnay, Pinot blanc, Pinot gris.
  • Rendement visé : 42 hL/ha.
  • S'il y a assemblage, il faut respecter les proportions de l'encépagement.
  • La concentration partielle des moûts de raisins par les techniques soustractives d'enrichissement est autorisée pour les vins rouges, elle ne peut pas dépasser 10 % du volume du moût de départ.
  • Titre alcoométrique volumique naturel minimum : 11,5 %.
  • Titre alcoométrique volumique total maximum après enrichissement : 14,5 %.
  • Teneur en sucres résiduels : 2 g/L maximum.
  • Élevage obligatoire jusqu'au 15 mars suivant la récolte.
  • Commercialisation possible à compter du 1er avril suivant la récolte.
  • Dernière modification: 18 Juillet 2018
    Éditeurs: Sylvain Torchet
    < Page d'accueil Dictionnaires | Top 10 | A propos | Liens | Connexion ^ Haut de la page
    © 2008 Sylvain Torchet XHTML | CSS Powered by Glossword 1.8.13