.: ABC du Vin :.
Appellations et Crus classés
A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T V W Z
L' LA LE LI LO LU
LA LAD LAL LAN LAT LAV

Languedoc Pézenas

Catégorie de l'appellation
Classement AOC
Date du classement 03/05/2007
Carte
Caractéristiques géographiques
Pays France
Région Languedoc-Roussillon
Sous-région Languedoc
Commune(s)
  • Hérault :
    Adissan, Aspiran, Caux, Fontès, Fouzilhon, Gabian, Lieuran-Cabrières, Montesquieu, Neffiès, Nizas, Paulhan, Péret, Pézenas, Roujan, Vailhan.

Sol Argile, Graves, Grès, Schiste
Superficie (ha)
Climat Méditerranéen
Couleurs et cépages
Couleur(s) Rouge
Encépagement Cépages principaux (70 % minimum) : dont cépages obligatoires (20 % minimum) : Mourvèdre (75 % maximum) et/ou Syrah (75 % maximum) et 20 % minimum pour Grenache noir (75 % maximum, si présence du Carignan)). Autres cépages : Carignan, Cinsault.
Production (hl)
Dégustation
Type de vin
Température de service 15 °C à 18 °C
Garde potentielle 3 à 5 ans
Autres informations
Appellation(s) rattachée(s)
Appellation(s) de repli(s)
Site internet Site officiel de l'appellation
Caractéristiques
.: ABC du Vin :.

Présentation :
Dénomination géographique complémentaire de l’appellation Languedoc située entre Béziers et Clermont-l’Hérault au centre du département de l’Hérault s’étendant sur une quinzaine de communes depuis Pézenas au sud jusqu’à Lieuran-Cabrières, bordée par le fleuve Hérault à l’est et la Montagne noire au nord.
Le vignoble est disposé sur des coteaux au sol pauvre calcaire ou schisteux avec des alluvions d’origine volcanique provenant de dépôts fluviaux à une altitude comprise entre 20 et 300 mètres d’altitude.
Le climat est de type méditerranéen.

Histoire :
Dès le 6ème siècle avant Jésus-Christ, on retrouve des traces d’amphores étrusques, ioniennes et phocéennes autour de l’oppidum de Saint-Siméon dans la vallée de la Peyne à proximité de Pézenas, preuve au minimum d’une activité commerciale.
Au 1er siècle après Jésus-Christ, on retrouve une activité viticole intense avec des bâtiments viticoles permettant la production de vin avec pressoir, bassin de récupération des jus de presse et chai équipés de dolias (Adissan, Aspiran, Paulhan, Pézenas…) et des ateliers de production de poterie (amphore, dolia…) à Aspiran et Neffiès.
Après la chute de l’empire romain, le vignoble continuera d'exister grâce aux ordres monastiques.
Durant le Moyen-Âge, en 1262, Élie et Raymond de Salvignac vendent au roi Louis IX (1214-1270) les seigneuries de Pézenas et de Tourbes pour la somme de 3000 livres tournois. Louis IX va assurer le développement commercial de la région de Pézenas avec l’octroi d’organiser des foires commerciales à Pézenas.
A compter de 1456, les États de Languedoc se déroulent à Pézenas.
Après le Moyen-âge, les gouverneurs du Languedoc s’installent à Pézenas et durant les 16ème et 17ème siècle, se développent de grands domaines qui deviendront viticoles au 18ème siècle : château Belles Eaux à Caux, de Montpezat et le domaine de la Grange des Prés à Pézenas, de Nizas, de Sainte-Marthe à Roujan…
Au 18ème siècle, un arrêt royal du 27 septembre 1729 organise les modes de production et de commercialisation des eaux de vie et du vin pour la région. Une bonne partie de la production viticole est destinée à la distillation qui s'exporte vers les États-Unis et les Pays-Bas.
Au début du 19ème siècle, Pézenas est devenu le plus important marché européen pour les eaux-de-vie et les esprits de vins (le samedi) et les vins de liqueur (le vendredi) du Languedoc selon André Jullien dans sa Topographie de tous les vignobles connus de 1822.
Dans le même temps, on assiste au développement de la monoculture de la vigne qui devient l’activité principale de la région. se développe de façon spectaculaire.
En 1837, la ligne de chemin de fer reliant Montpellier à Sète est inaugurée ce qui permet la diffusion des vins vers le nord de la France.
En 1856, l’oïdium atteint la région et provoque une chute de la production.
En 1859, Sète devient le premier port vinicole au monde.
En 1867, le phylloxéra fait son apparition dans la région.
Dès 1888, l’augmentation de la superficie du vignoble de l’Hérault reprend avec la replantation du vignoble avec des porte-greffes américains et des cépages à très forts rendement (Aramon notamment) dans les plaines afin de produire en grande quantité un vin bon marché afin d'alimenter la France entière.
Dès le début du 20ème siècle, les conséquences de cette production de masse vont se faire sentir avec une forte agitation sociale dans cette région dépendant essentiellement de la production viticole.
Le 28 septembre 1948, les communes d’Adissan, Aspiran, Fontès, Lieuran-Cabrières, Nizas, Paulhan et Péret obtiennent l’appellation d’origine contrôlée (AOC) Clairette du Languedoc pour leur production à base du cépage Clairette.
Le 24 décembre 1985 est créé l'appellation d'origine contrôlée Coteaux du Languedoc qui est une sorte d'appellation régionale dont font partie les communes autour de Pézenas.
En 1990, la densité minimale de plantation autorisée dans l'appellation est portée à 4000 pieds/hectare.
Le 24 avril 2007, l’appellation d’origine contrôlée Coteaux du Languedoc-Pézenas est créée pour des vins rouges uniquement.
Le 3 mai 2007 est créé l'appellation régionale Languedoc (l'appellation Coteaux du Languedoc pouvant être utilisée jusqu'au 3 mai 2012) et l’appellation Coteaux du Languedoc-Pézenas devient Languedoc-Pézenas.

Les vins :
.: ABC du Vin :.
.: ABC du Vin :.Languedoc Pézenas Rouge :
Vin à la robe pourpre aux reflets violacés, puissant, aux arômes de fruits noirs (cassis, mûre, myrtille), d’épices (poivre blanc, cannelle) et de garrigue (laurier, romarin) évoluant en vieillissant sur des notes de cuir, de gibier, parfois de réglisse et de truffe.
Température de service : 15-17 °C (59-63 °F).
Garde potentielle : 4 à 7 ans.

Conditions de production du décret d'appellation :
  • Densité minimale de plantation : 4000 pieds à l’hectare.
  • Irrigation : Autorisée avant le 1er mai et jusqu’à la récolte et à titre exceptionnelle du 15 juin au 15 août ou entre la fermeture de la grappe et à la véraison si autorisation délivrée par le directeur de l'Institut national de l'origine et de la qualité.
  • Tout traitement thermique de la vendange faisant intervenir une température supérieure à 40 °C est interdit.

  • .: ABC du Vin :.Languedoc Pézenas Rouge :
  • Encépagement : Cépages principaux (70 % minimum) : Grenache (20 % minimum si présence du cépage Carignan, 75 % maximum), Mourvèdre (75 % maximum) et/ou Syrah (20 % minimum ensemble ou séparément, 75 % maximum).
    Cépages accessoires : Carignan, Cinsault.
  • Richesse minimale en sucre des moûts : 207 g/L.
  • Titre alcoométrique volumique naturel minimum : 12,5 %.
  • Rendement visé : 45 hL/ha.
  • Rendement butoir : 54 hL/ha.
  • Assemblage : obligatoire. Avec au minimum un cépage principal.
    Le ou les cépages principaux représentant plus de 50 % de l'assemblage.
    Aucun cépage ne peut représenter plus de 80 % de l'assemblage.
  • L’utilisation de morceaux de bois est : interdite.
  • Sucres résiduels : 3 g/L.
  • Élevage : minimum jusqu'au 15 août de l’année suivant la récolte.
  • Commercialisation possible : à partir du 1er septembre de l’année suivant la récolte.
  • Dernière modification: 29 Juin 2020
    Éditeurs: Sylvain Torchet
    < Page d'accueil Dictionnaires | Top 10 | A propos | Liens | Connexion ^ Haut de la page
    © 2008 Sylvain Torchet XHTML | CSS Powered by Glossword 1.8.13