.: ABC du Vin :.
Appellations et Crus classés
A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T V W Z
GA GE GI GL GO GR
GIG GIV

Gigondas

Catégorie de l'appellation
Classement AOC
Date du classement 06/01/1971
Carte
Caractéristiques géographiques
Pays France
Région Vallée du Rhône
Sous-région Vaucluse
Commune(s)
  • Vaucluse :
    Gigondas.

Sol Cailloux, Calcaire, Sable
Superficie (ha) 1208
Climat Méditerranéen
Couleurs et cépages
Couleur(s) Rosé / Rouge
Encépagement Bourboulenc, Brun argenté (Camarèse ou Vaccarèse), Cinsault, Clairette, Clairette rose, Counoise, Grenache noir, Grenache blanc, Grenache gris, Marsanne, Mourvèdre, Muscardin, Piquepoul blanc, Piquepoul noir, Roussanne, Syrah, Terret noir, Ugni blanc, Viognier.
Production (hl) 41858
Dégustation
Type de vin
Température de service
Garde potentielle
Autres informations
Appellation(s) rattachée(s)
Appellation(s) de repli(s) Côtes du Rhône
Site internet Site du syndicat viticole de l'appellation
Caractéristiques
.: ABC du Vin :.

Présentation
Appellation communale de la vallée du Rhône située au nord du département du Vaucluse et à l’est d’Orange sur les terrasses des flancs du massif calcaire des Dentelles de Montmirail et sur les terrasses dominant la vallée de l'Ouvèze.
Le vignoble est disposé sur des terrasses caillouteuses d'argile rouge en bas de côte et sur des sols de calcaire et de sable en haut de côte, entre 160 et 400 mètres d’altitude.
Le climat est de type méditerranéen.
Gigondas tire son nom du latin Jocunditas (joie ou agrément).

Histoire
La présence de la vigne dans ce secteur du Vaucluse remonte à l’époque romaine.
Après la chute de l’empire romain, le vignoble est maintenu par les congrégations religieuses (abbaye féminine de Prébayon fondée en 611 puis la chartreuse de Saint-André-de-Ramières fondée en 1145).
Gigondas passe ensuite dans la principauté d’Orange à la fin du 12ème siècle.
Au 14ème siècle, la présence de vignes est signalée dans divers registres notariaux.
Au 19ème siècle, les vins produits dans ce secteur étaient utilisés pour « renforcer » les vins de Bourgogne.
Avec la crise phylloxérique, période d'une quarantaine d'années (1880-1920) où le vignoble souffrit du mildiou, de l'oïdium, du phylloxéra mais également d'invasion d'insectes (cochylis, eudémis, pyrale...), le vignoble disparaît peu à peu au profit de la culture des oliviers même si en 1891, un fort gel abîme fortement les oliviers.
En février 1929, un nouveau fort épisode de gel relance la culture de la vigne dans les années suivantes au détriment de la culture de l’olivier.
Le 19 novembre 1937, Gigondas fait parti des premières communes de l’appellation Côtes du Rhône.
Le 24 novembre 1953, Gigondas peut adjoindre son nom à celui de l'AOC Côtes du Rhône dont elle fait partie depuis 1937 date de sa création.
En 1955, la cave coopérative Cave des Vignerons de Gigondas est créée.
Les gelées de l'hiver 1956 vont ravager les oliviers et relancer la viticulture.
Le 6 janvier 1971, l'appellation communale Gigondas est créée pour les vins rosés et rouges. Les vins blancs sont commercialisés en appellation Côtes du Rhône.
En 2009, la superficie en production de l’appellation est de 1230 hectares.
L’arrêté du 9 août 2016 retire le cépage Carignan des cépages accessoires de l’appellation.
En 2017 débute les démarches pour obtenir l’appellation d’origine protégée pour les vins blancs.

Les vins :
.: ABC du Vin :.Rosé :
Production confidentielle.
.: ABC du Vin :.
Vin alcoolique avec une robe rose aux reflets violacés aux arômes de fruits rouges (fraise, groseille), d'amandes avec une note épicée.
Température de service : 10-12 °C (50-54 °F).
Garde potentielle : 2 à 4 ans.

.: ABC du Vin :.Rouge :
Représente 96 % de la production de l’appellation.
.: ABC du Vin :.
Vin a la robe rubis profond, corsé avec des arômes de fruits (cassis, cerise, figue, fraise, mûre, myrtille, pruneau), de kirsch, d'épices (poivre, réglisse) avec des d’épices et de torréfaction évoluant sur des notes animales et de truffe en vieillissant.
Attendre au moins 2 ans avant de consommer.
Température de service : 15-17 °C (59-63 °F).
Garde potentielle : 8 à 20 ans.

Synthèse des conditions de production du décret d'appellation :
  • Densité minimale de plantation : 4000 pieds à l’hectare.
  • Irrigation : Autorisée avant le 1er mai et jusqu’à la récolte et à titre exceptionnelle du 15 juin au 15 août ou entre la fermeture de la grappe et à la véraison si autorisation délivrée par le directeur de l'Institut national de l'origine et de la qualité.
  • Pratiques culturales : Le paillage plastique est interdit.
    Toute modification substantielle de la morphologie du relief et des sols est interdite.
    Le tri de la vendange est obligatoire.

  • .: ABC du Vin :.Rosé :
  • Encépagement : Cépage principal (50 % minimum à compter du millésime 2014) : Grenache noir.
    Cépages complémentaires (15 % minimum à compter du millésime 2014) : Mourvèdre, Syrah.
    Cépages accessoires (10 % maximum) : Bourboulenc, Brun argenté (Camarèse ou Vaccarèse), Cinsault, Clairette, Clairette rose, Counoise, Grenache blanc, Grenache gris, Marsanne, Muscardin, Piquepoul blanc, Piquepoul noir, Roussanne, Terret noir, Ugni blanc, Viognier.
  • Rendement visé : 36 hL/ha.
  • Rendement butoir : 40 hL/ha.
  • Richesse minimale en sucre des moûts : 207 g/L. pour les cépages Cinsaut, Mourvèdre, Syrah.
    216 g/L. pour les autres cépages.
  • Assemblage : obligatoire. Le cépage principal représente au minimum 50 %.
    Présence d’au moins un des deux cépages complémentaires.
  • Titre alcoométrique volumique naturel minimum : 12,5 %.
  • Enrichissement : autorisé.
  • Titre alcoométrique volumique total maximum après enrichissement : 14,5 %.
  • L'utilisation de charbon oenologique est : Interdite.
  • L’utilisation de morceaux de bois est : interdite.
  • Teneur en sucres résiduels : 3 g/L maximum.
  • Élevage au minimum jusqu'au 1er janvier de l’année suivant la récolte.
  • Commercialisation possible à partir du 15 janvier suivant l'année de récolte.
  • Le nom de l'appellation peut être complété par la mention Cru des Côtes du Rhône ou la mention Vignobles de la Vallée du Rhône.

  • .: ABC du Vin :.Rouge :
  • Encépagement : Cépage principal (50 % minimum à compter du millésime 2014) : Grenache noir.
    Cépages complémentaires (15 % minimum à compter du millésime 2014) : Mourvèdre, Syrah.
    Cépages accessoires (10 % maximum) : Bourboulenc, Brun argenté (Camarèse ou Vaccarèse), Cinsault, Clairette, Clairette rose, Counoise, Grenache blanc, Grenache gris, Marsanne, Muscardin, Piquepoul blanc, Piquepoul noir, Roussanne, Terret noir, Ugni blanc, Viognier.
  • Rendement visé : 36 hL/ha.
  • Rendement butoir : 40 hL/ha.
  • Richesse minimale en sucre des moûts : 207 g/L. pour les cépages Cinsaut, Mourvèdre, Syrah.
    216 g/L. pour les autres cépages.
  • Assemblage : Assemblage : obligatoire. Le cépage principal représente au minimum 50 %.
    Présence d’au moins un des deux cépages complémentaires.
  • Titre alcoométrique volumique naturel minimum 12,5 %.
  • Enrichissement : autorisé.
  • Titre alcoométrique volumique total maximum après enrichissement : 14,5 %.
  • L’utilisation de morceaux de bois est : interdite.
  • Teneur en sucres résiduels : 3 g/L maximum.
  • Élevage au minimum jusqu'au 15 janvier de l’année suivant la récolte.
  • Commercialisation possible à partir du 31 janvier suivant l'année de récolte.
  • Le nom de l'appellation peut être complété par la mention Cru des Côtes du Rhône ou la mention Vignobles de la Vallée du Rhône.
  • Voir aussi : Côtes du Rhône
    Dernière modification: 7 Février 2021
    Éditeurs: Sylvain Torchet
    < Page d'accueil Dictionnaires | Top 10 | A propos | Liens | Connexion ^ Haut de la page
    © 2008 Sylvain Torchet XHTML | CSS Powered by Glossword 1.8.13