.: ABC du Vin :.
Appellations et Crus classés
A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T V W Z
MA ME MI MO MU
MOE MON MOR MOS MOU

Morgon ou Morgon cru du Beaujolais

Catégorie de l'appellation
Classement AOC
Date du classement 11/09/1936
Carte Morgon
Caractéristiques géographiques
Pays France
Région Bourgogne
Sous-région Beaujolais
Commune(s)
  • Rhône :
    Villié-Morgon.

Sol Argile, Granit, Sable
Superficie (ha) 1100
Climat Continental
Couleurs et cépages
Couleur(s) Rouge
Encépagement Cépage principal : Gamay. Cépages accessoires (15 % maximum) : Aligoté, Chardonnay, Melon, Pinot noir (autorisé jusqu'en 2015 dans la limite de 15 % ).
Production (hl) 58332
Dégustation
Type de vin Vin à la robe pourpre ou rubis, le plus corsé des crus du Beaujolais, présentant des arômes spécifiques de kirsch avec des notes de fruits (cerise, framboise, groseille, prune) évoluant sur des notes animales et de de sous-bois.
Température de service 13 °C à 15 °C
Garde potentielle 5 à 10 ans
Autres informations
Appellation(s) rattachée(s)
Appellation(s) de repli(s) Beaujolais
Site internet Site officiel de l'appellation
Caractéristiques
.: ABC du Vin :.

Présentation
Appellation communale du Beaujolais située à une vingtaine de kilomètres au sud-ouest de Mâcon et au nord du département du Rhône et sur un coteau face à la Saône orienté au sud-est. Au nord de l'appellation, on retrouve Chiroubles et Fleurie, au sud-ouest Régnié.
Le vignoble est disposé sur un sol de granit désagrégé à une altitude variant de 250 m à 500 mètres sur un socle granitique.
L'appellation tire son nom de la commune de Villié-Morgon issue de l'union en 1867 du village de Villié et du hameau de Morgon.

Histoire
En 1874, le phylloxéra fait son apparition dans le vignoble de Villié-Morgon.
En 1906, une croix est érigée au sommet du mont Py (358 mètres d’altitude).
Le 11 septembre 1936, l’appellation d’origine contrôlée Morgon ou Morgon suivi d’un nom de climat d’origine est accordée à des vins rouges par un décret, publié le 4 octobre 1936 au Journal Officiel. Le cépage autorisé est le Gamay mais il reste possible d’ajouter jusque 15 % d’Aligoté, de Chardonnay ou de Gamay blanc (Melon), la richesse minimale des moûts est fixée à 170 g/L (187 g/L si ajout du nom d’un climat), le rendement maximal autorisé est fixé à 40 hL/ha (moyenne sur 5 ans) et le degré minimum des vins produits est de 10 ° (11 ° si mention d’un climat). La superficie en production est alors de 816 hectares (1007 hectares avec l’appellation Beaujolais-Villié-Morgon située sur les parties nord et sud de la commune avec un rendement moyen supérieur, 45 hL/ha et un degré alcoolique inférieur : 9,5 °).
Le 28 juillet 1938, un décret supprime l’appellation d’origine simple Morgon.
En 1953, le premier caveau de dégustation du Beaujolais est inauguré dans les caves du château de Foncrenne construit au 17ème siècle par le chevalier Jacques de Saint-Amour sur l'emplacement d'un ancien château médiéval.
Le 8 décembre 2003, les climats Corcelette, Côte du Py (roche éruptive), Douby, Grand Cras (schistes décomposés), Javernière, Les Charmes et Les Micouds sont autorisés par L'I.N.A.O à accoler leur nom à l'appellation Morgon.
Ces 6 climats découpent l'aire d'appellation en trois bandes, orientées Sud, Sud-Est, Nord-Ouest (Corcelette, Côte du Py, Douby, Grand Cras, Javernière, Les Charmes, Les Micouds).
Depuis le décret du 29 octobre 2009, ce n’est plus possible.
La densité moyenne de plantation du vignoble est de 10000 pieds par hectare.
En 2010, la superficie du vignoble est d'environ 1100 hectares.

Les vins :
Jusqu'au millésime 2015, le cépage Pinot noir était un cépage accessoire de l'appellation Morgon.
.: ABC du Vin :.
Vin à la robe pourpre ou rubis, le plus corsé des crus du Beaujolais, présentant des arômes spécifiques de kirsch avec des notes de fruits (cerise, framboise, groseille, prune) évoluant sur des notes animales et de sous-bois.
Le vin présentant une note minérale alliée aux arômes fruités du cépage Gamay est décrit par le verbe : morgonner.
Attendre 2 à 3 ans avant de commencer à boire.
Température de service : 14-16 °C (57-61 °F).
Garde potentielle : 5 à 10 ans.

Conditions de production du décret d'appellation :
  • Densité minimale de plantation : 6000 pieds/ha.
  • L'irrigation est interdite.
  • Encépagement : Cépage principal : Gamay.
    Cépages accessoires (15 % maximum) : Aligoté, Chardonnay, Melon.
  • Rendement visé : 56 hL/ha.
  • Rendement butoir : 61 hL/ha.
  • L'assemblage des vins doit respecter les proportions de l'encépagement en cas de présence d'autres cépages que le cépage Gamay.
  • Le précédent décret d'appellation prévoyait également de tolérer la présence du Pinot noir, jusqu’à 15 % de l‘encépagement et ce jusqu’à la récolte 2015, cela n'est apparemment plus possible.
  • Titre alcoométrique volumique naturel minimum : 10,5 %.
  • La concentration partielle des moûts de raisins par les techniques soustractives d'enrichissement est autorisée, elle ne peut pas dépasser 10 % du volume du moût de départ.
  • Titre alcoométrique volumique total maximum autorisé après enrichissement : 13 %.
  • Teneur maximale en sucres résiduels autorisée : 3 g/L.
  • Commercialisation possible à partir du 15 décembre suivant la récolte.
  • Dernière modification: 23 Juillet 2020
    Éditeurs: Sylvain Torchet
    < Page d'accueil Dictionnaires | Top 10 | A propos | Liens | Connexion ^ Haut de la page
    © 2008 Sylvain Torchet XHTML | CSS Powered by Glossword 1.8.13