.: ABC du Vin :.
Appellations et Crus classés
A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T V W Z
CA CH CL CO CR CU
CHA CHE CHI CHO CHÂ CHÉ

Château Faurie-de-Souchard

Catégorie de l'appellation
Classement Grand cru Classé de Saint-Emilion
Date du classement 16/06/1955 Grand cru Classé, 17/11/1969 Grand cru Classé, 23/05/1986 Grand cru Classé, 08/11/1996 Grand cru Classé, 12/12/2006 † Non classé, 29/10/2012 Grand cru Classé
Carte
Caractéristiques géographiques
Pays France
Région Bordelais
Sous-région Saint-Emilion
Commune(s)
  • Saint-Emilion.

Sol Argile, calcaire, sable
Superficie (ha) 12
Climat Océanique
Couleurs et cépages
Couleur(s) Rouge
Encépagement Merlot, Cabernet franc, Cabernet-sauvignon
Production (hl)
Dégustation
Type de vin Vin à la robe pourpre aux arômes de fruits noirs et rouges (cassis, cerise, mûre, myrtille) avec des notes d'épices et de sous-bois marqué par des tannins solides et fondus.
Température de service 16 °C à 18 °C
Garde potentielle 15 à 30 ans
Autres informations
Appellation(s) rattachée(s) Saint-Emilion
Appellation(s) de repli(s)
Site internet Site de la propriété ou du propriétaire
Caractéristiques
.: ABC du Vin :.

Présentation :
Domaine de 14 hectares situé à un kilomètre au nord-est de Saint-Émilion sur le versant nord d'un coteau à proximité du château Dassault, du château Larmande, du château Petit Faurie de Soutard, du Clos de l'oratoire et du château Soutard.
Le vignoble de 10,8 hectares (75 % Merlot, 20 % Cabernet franc, 5 % Cabernet-sauvignon) est d'un seul tenant et installé sur le plateau calcaire, sur la Côte avec des sols argilo-calcaires et en pied de Côte avec un sol argilo-sableux. Il est bordé par la côte des Cadets au nord et la départementale D243 reliant Saint-Émilion à Saint-Christophe des Bardes au sud.
Passé de 9 à 12 hectares au cours des différents classements.
Le domaine tire son nom d'une part de Faurie qui était une des six maisons nobles de Saint-Émilion et dont le lieu-dit Faurie aurait été le théâtre d’une bataille lors de la guerre de cent ans et d'autre part de Jean-Baptiste de Souchard qui en 1851 acheta le domaine.

Histoire :
L'histoire de ce domaine est commune avec celle du château Petit-Faurie-De-Soutard. Tous deux sont issus du détachement en 1851 de deux parcelles du château Soutard mises en vente par Marie Barry-Berthomieu d'Allard (?-1873).
En 1851, l'acheteur de cette partie du domaine de Soutard situé au lieu-dit Petit-Faurie est Jean-Baptiste de Souchard, fils d'Antoine de Souchard, petit-fils d'Alphonse de Souchard, avocat au parlement de Bordeaux et maire de Libourne de 1769 à 1772.
Après son décès, le domaine sera transmis à Daniel Louis Marie Lavau (1784-?) originaire de Lesneven dans le Finistère et fils d'un procureur au siège présidial de Quimper, qui a épousé Magdeleine de Souchard le 26 février 1810 à Saint-Émilion. Le domaine va alors resté dans la famille Laveau une grande partie du 19ème siècle.
Dès 1868, le domaine est recensé dans le Bordeaux et ses vins de Féret sous le nom de Faurie et le sera sous ce nom au moins jusqu'en 1893.
Entre 1886 et 1893, le domaine est repris à la famille Lavau par Pierre Nouvel (1848?-?), futur propriétaire du château La Carte †.
En 1898, le domaine a changé de nom pour devenir le domaine de Petit-Faurie de Souchard.
Entre 1908 et 1922, le vignoble passe entre les mains d'Arthur Nouvel, qui le rebaptise château Petit-Faurie de Souchard. Il le conserve jusqu'au début des années 1930. La superficie du domaine est alors d'environ 25 hectares.
En 1933, Arthur Nouvel met en vente la propriété et Maurice Jabiol (1906-?) rachète une partie seulement du domaine. 10 hectares situés entre le château Petit-Faurie de Soutard et le château Soutard disposés sur la côte des Cadets. Les 15 hectares détachés du domaine sont situés à Faurie et au lieu-dit Les Aigrières.
En 1942, Maurice Jabiol rachète le domaine de Pasquette à Saint-Sulpice de Faleyrens.
En 1952, Maurice Jabiol et son épouse reprennent en fermage le Château Cadet-Piola † appartenant à Maurice Villepigue.
Le 16 juin 1955, le château Petit Faurie de Souchard intègre le premier classement des crus de Saint-Émilion dans la catégorie Grand Cru Classé. Rang qu'il conservera jusqu'au classement de 1996.
Le 15 mars 1961, Maurice Jabiol et son épouse rachètent le Château Cadet-Piola † à Robet Villepigue.
En 1969, le nom du domaine est modifié, il devient château Faurie de Souchard.
A compter de 1969, la mise en bouteille au domaine devient obligatoire pour l'appellation Saint-Émilion Grand cru et pour les Grands crus classés.
En 1983, un partage est effectué entre les enfants de Maurice Jabiol, Alain Jabiol reprend l'exploitation du Château Cadet-Piola † et sa sœur Françoise Sciard avec son mari Alain Sciard reprend le château Faurie de Souchard.
En 1991, des drains sont installés dans le vignoble afin de limiter le ravinement du vignoble en améliorant le captage des eaux de pluie.
En 2002, Alain et Françoise Sciard déposent un brevet pour un pressoir à dépression permettant de placer le marc après extraction de la cuve de vinification, sur une grille inclinée de quelques degrés recouverte d'une membrane souple et imperméable à l'air et au vin afin de créer une étanchéité dans laquelle le vide se fait par une pompe à vin, ce qui a pour but d’éviter toute oxydation du vin lors du pressurage.
En 2006, Françoise Sciard-Jabiol laisse la direction du domaine à ses enfants Geoffroy et Thibaut. La même année, Stéphane Derenoncourt devient l’œnologue conseil de la propriété.
A compter de 2006, le vignoble est conduit en agriculture raisonnée. Le cuvier est rénové et se compose de cuves en béton et de foudres de chêne thermos-régulés permettant d'effectuer une vinification parcellaire et par cépage.
Le responsable technique du domaine est Jérôme Gauthier.
Le 12 décembre 2006, le domaine ne fait pas partie du classement des grands crus de Saint-Émilion (classement annulé depuis, voir la fiche Saint-Émilion Grand cru classé).
Le 29 octobre 2012, le domaine intègre, après la proposition du 6 septembre 2012 de l'Institut National de l'Origine et de la Qualité (INAO), le classement officiel des crus de l'AOC Saint-Émilion Grand Cru dans la catégorie : Grand Cru Classé.
En décembre 2013, la famille Sciard vend le domaine au domaine mitoyen : château Dassault.

Les vins :
Densité moyenne de plantation : 5500 pieds à l'hectare.
Élevage de 12 à 16 mois en fût de chêne (33 % neuf, 33 % un vin, 33 % deux vins).
Production moyenne globale : 450 hl/an.
Rendement moyen : 45 hl/ha.
Le second vin du domaine porte le nom de : Souchard.
Dernière modification: 13 Juin 2017
Éditeurs: Sylvain Torchet
< Page d'accueil Dictionnaires | Top 10 | A propos | Liens | Connexion ^ Haut de la page
© 2008 Sylvain Torchet XHTML | CSS Powered by Glossword 1.8.13