.: ABC du Vin :.
Appellations et Crus classés
A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T V W Z
CA CH CL CO CR CU
CHA CHE CHI CHO CHÂ CHÉ

Château Gloria

Catégorie de l'appellation
Classement Cru Bourgeois du Médoc
Date du classement 13/09/1932 Cru Bourgeois, 03/03/1966 Non classé, _/_/1978 Non classé, 17/06/2003 Non classé
Carte Saint-Julien
Caractéristiques géographiques
Pays France
Région Bordelais
Sous-région Médoc
Commune(s)
  • Saint-Julien.

Sol Graves, sable
Superficie (ha) 50
Climat Océanique
Couleurs et cépages
Couleur(s) Rouge
Encépagement Cabernet-sauvignon, Merlot, Cabernet franc, Petit verdot
Production (hl)
Dégustation
Type de vin
Température de service
Garde potentielle
Autres informations
Appellation(s) rattachée(s) Saint-Julien
Appellation(s) de repli(s)
Site internet Site de la propriété ou du propriétaire
Caractéristiques
.: ABC du Vin :..: ABC du Vin :.

Présentation :
Domaine de 50 hectares dont le château est installé sur la Départementale 2, dans la commune de Saint-Julien à proximité des châteaux Moulin de la rose et du château Saint-Pierre.
Le vignoble de 48 hectares (65 % Cabernet-sauvignon, 25 % Merlot, 5 % Cabernet franc, 5 % Petit verdot) se réparti en trois secteurs : au centre de Beychevelle, à l'ouest et au nord de l'appellation Saint-Julien, à la limite de l'aire d'appellation Pauillac, disposés sur des sols de graves sur socle d'argiles et de graves.
Le domaine tire son nom du lieu-dit où se situait la maison familiale des Martin à Beychevelle.

Histoire :
La particularité de ce domaine est sa création au vingtième siècle par monsieur Henri Martin (1903-1991). Celui-ci fut entre autre : maire de Saint-Julien durant plus de 40 ans, fondateur et grand maître de la commanderie du Bontemps du Médoc et des Graves, président du CIVB de 1956 à 1974, dirigeant du château Latour et propriétaire du château Saint-Pierre... Son grand-père était le maître de chai du château Ducru-Beaucaillou et son père, Alfred Martin, fut maître de chai du domaine Saint-Pierre-Bontemps.
Alfred Martin rachète vers 1923 quelques vignes du domaine Saint-Pierre à Ivan Kappelhoff, qu'il nomme Clos du vieux pressoir (voir historique du château Saint-Pierre).
Le 28 avril 1932, le domaine intègre le classement des crus bourgeois dans la catégorie cru bourgeois.
En 1936, Alfred Martin vend le Clos du vieux pressoir après une grève de ses employés et devient épicier coopérateur.
En 1942, Henri Martin, fils d'Alfred, achète 6 hectares de vignes à Jean-Charles Cazes alors propriétaire du château Lynch-Bages qu'il nomme château Gloria du nom du lieu-dit de la maison familiale des Martin à Beychevelle.
En 1944, le propriétaire du château Beychevelle, Achille-Armand Fould (1890-1969) cède une parcelle de deux hectares excentrée du vignoble de château Beychevelle.
Après la guerre, Henri Martin va liquider l'épicerie familiale et par le jeu des échanges et des achats possibles de parcelles ou de morceaux de parcelles développer son château Gloria avec uniquement des vignes appartenant au classement de 1855.
Henri Martin va tout au long des années 1960 puis 1970 tenter de faire classer son domaine parmi les grands crus classés du Médoc.
En 1966, le château Gloria est classé Cru bourgeois supérieur lors du palmarès des crus bourgeois.
La mise à jour du classement des grands crus classés du Médoc en 1973 (passage de château Mouton-Rothschild de deuxième en premier cru) va lui faire perdre ses illusions.
En 1974, le gendre d'Henri Martin, Jean-Louis Triaud le rejoint pour administrer le domaine.
En 1978, Henri Martin refuse de participer au palmarès des crus bourgeois.
En 1981, Henri Martin achète le château Saint-Pierre et récupère ce qu'il reste du vignoble de Château Bontemps-Dubarry †.
En 1982, Henri Martin achète à Paul Castelain et aux héritiers Van den Bussche le domaine Saint-Pierre Sevaistre et réuni l'ensemble du domaine. Le château Saint-Pierre Sevaistre † est rebaptisé château Saint-Pierre.
Pour financer le rachat, Henri Martin vendra 5 hectares de vignes et le château Saint-Louis du château Saint-Pierre Sevaistre † au château Ducru-Beaucaillou et 2 hectares au château Gruaud-Larose.
En 1986, le vignoble du châteu Gloria possède une superficie de 48 hectares.
Après le décès en 1991 d'Henri Martin, Françoise Martin, sa fille et Jean-Louis Triaud, son mari dirigent le domaine.
En 1991, le chai est rénové.
En 2000, un deuxième chai à barrique est créé (capacité totale : 2000 barriques) et Rémi Di Costanzo, auparavant au château Cos d’Estournel, devient le directeur technique du domaine.
En 2003, les propriétaires refusent de participer au nouveau classement des crus bourgeois.
La direction techique du domaine est assurée par Rémi Di Costanzo, également responsable du château Saint-Pierre.
En 2014, débutent les travaux de rénovation des 1200 m² de chais et des bureaux du domaine réalisés par les architectes Alain Triaud & Luc Arsène-Henry afin d’assurer la vinification des différents vignobles des Domaines Henri Martin (château Bel Air à Cussac, château Haut-Beychevelle Gloria et château Saint-Pierre). Mise en service avec le millésime 2016.
En mars 2016, Jean-Louis Triaud cède la directon des Domaines Henri Martin à ses enfants Vanessa et Jean.

Les vins :
Densité moyenne de plantation : 10000 pieds à l'hectare.
Vendanges manuelles.
Rendement moyen : 45 hL/ha.
.: ABC du Vin :.Rouge :
Élevage de 14 mois en fût de chêne (45 % neuf).
Production moyenne annuelle : 1500 hectolitres.
Le second vin du domaine porte le nom de : Château Peymartin.
Autres vins :
Château Haut-Beychevelle-Gloria : Étiquette utilisée dans les années 1960/1970. Vin issu d’un vignoble de 5 hectares dont la production est réservée à un négociant.
Domaine de la Croix †. Etiquette utilisée dans les années 1960/1970.
Dernière modification: 1 Novembre 2018
Éditeurs: Sylvain Torchet
< Page d'accueil Dictionnaires | Top 10 | A propos | Liens | Connexion ^ Haut de la page
© 2008 Sylvain Torchet XHTML | CSS Powered by Glossword 1.8.13