.: ABC du Vin :.
Appellations et Crus classés
A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T V W Z
CA CH CL CO CR CU
CHA CHE CHI CHO CHÂ CHÉ

Château Sénéjac

Catégorie de l'appellation
Classement Cru Bourgeois du Médoc
Date du classement 13/09/1932 Cru Bourgeois Supérieur, 03/03/1966 Cru Grand Bourgeois, _/_/1978 Non classé, 17/06/2003 Cru Bourgeois Supérieur
Carte Haut-Médoc
Caractéristiques géographiques
Pays France
Région Bordelais
Sous-région Médoc
Commune(s)
  • Pian-Médoc.

Sol Graves, sable
Superficie (ha) 30
Climat Océanique
Couleurs et cépages
Couleur(s) Rouge
Encépagement Cabernet-sauvignon, Merlot, Cabernet franc, Petit verdot
Production (hl)
Dégustation
Type de vin
Température de service
Garde potentielle
Autres informations
Appellation(s) rattachée(s) Haut-Médoc
Appellation(s) de repli(s)
Site internet Site de la propriété ou du propriétaire
Caractéristiques
.: ABC du Vin :.

Présentation :
La propriété a une superficie de 150 hectares.
Le vignoble de 40 hectares (56 % Cabernet-sauvignon, 27 % Merlot, 16 % Cabernet franc, 1 % Petit verdot) d'un seul tenant est installé sur le plateau de Pian sur un sol de graves sableuses sur socle argileux.

Histoire :
Au 16ème siècle, le domaine appartenait à Nicolas de Bloys, écuyer et époux de Jeanne de Fleix, dame de Blanquefort. Le vignoble fut peut être planté dès cette époque.
Au 17ème siècle, le gouverneur de Guyenne, le maréchal d'Ornano en pris possession
Propriété de Monsieur de Meller de 1839 à 1851.
Acheté en 1849 par 'Alexandre Duchêne (?-1869).
Revendu en 1851 à Monsieur Roques, puis à Monsieur Causse.
Achat en 1867 par le comte Charles de Guigné.
Le 28 avril 1932, le domaine intègre le premier classement non officiel des crus bourgeois dans la catégorie cru bourgeois supérieur.
En 1941, propriété de De guigné.
Le 3 avril 1966, le domaine est retenu dans le palmarès des crus bourgeois dans la catégorie cru grand bourgeois. Il ne participe pas au palmarès de 1978.
En 1983, à la demande du comte Charles de Guigné, Jenny Dobson, néo-zélandaise, devient maître de chai du domaine. Elle le restera jusqu'en 1995 et son retour dans l'hémisphère sud.
En 1986, le vignoble possède une superficie de 22 hectares.
En novembre 1999, les propriétaires du château Talbot, Loraine Cordier et Thierry Rustmann rachètent le domaine au comte Charles de Guigné. Le vignoble possède alors une superficie de 30 hectares.
Patrick Grisard dirige le domaine à compter du millésime 2001 et ce jusqu'en 2008.
Le 17 juin 2003, le domaine intègre le premier classement officiel des crus bourgeois dans la catégorie cru bourgeois supérieur. Le classement est annulé par la cour administrative de Bordeaux le 28 février 2007. La superficie du vignoble exploité est alors de 34 hectares.
En 2009 et 2010, les équipes de château Pontet-Canet sont intervenues sur le domaine qui passe alors en biodynamie non certifiée.
En avril 2011, la propriétaire du domaine, Loraine Cordier, copropriétaire du château Talbot est décédée. La direction du domaine est reprise par Jean-Paul Bignon-Cordier époux de Nancy Cordier et directeur du château Talbot.
Le domaine est dirigé par Damien Hostein, fils du directeur technique du château Talbot. La biodynamie est abandonnée. Les vinifications parcellaires maintenues.

Les vins :
Le second vin du domaine porte le nom de : Comte de Sénéjac.
Création à compter du millésime 2012.
Auparavant était nommé Artigues de Sénéjac.
Production moyenne annuelle : 750 hl/an.
Dernière modification: 11 Février 2019
Éditeurs: Sylvain Torchet
< Page d'accueil Dictionnaires | Top 10 | A propos | Liens | Connexion ^ Haut de la page
© 2008 Sylvain Torchet XHTML | CSS Powered by Glossword 1.8.13