.: ABC du Vin :.
Appellations et Crus classés
A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T V W Z
GA GE GI GL GO GR
GRA GRI GRO

Griotte-Chambertin

Catégorie de l'appellation
Classement Bourgogne Grand cru
Date du classement 31/07/1937
Carte Gevrey-Chambertin Grand Cru
Caractéristiques géographiques
Pays France
Région Bourgogne
Sous-région Côte de Nuits
Commune(s)
  • Côte d'Or :
    Gevrey-Chambertin.

Sol Argile, calcaire
Superficie (ha) 2.69
Climat Continental
Couleurs et cépages
Couleur(s) Rouge
Encépagement Cépage principal : pinot noir. Cépages accessoires (15 % maximum) : Chardonnay, Pinot blanc, Pinot gris
Production (hl) 97
Dégustation
Type de vin
Température de service
Garde potentielle
Autres informations
Appellation(s) rattachée(s) Gevrey-Chambertin
Appellation(s) de repli(s) Gevrey-Chambertin 1er Cru, Gevrey-Chambertin, Bourgogne, Bourgogne grand ordinaire, Bourgogne Ordinaire
Site internet Site officiel des vins de Bourgogne
Caractéristiques
.: ABC du Vin :.

Présentation :
Ce Grand cru de Gevrey-Chambertin jouxte le climat grand cru Chapelle-Chambertin et est séparé du Chambertin-Clos de Bèze par une route départementale. Il est constitué uniquement du climat En Griotte.
Le vignoble est disposé sur un sol pentu très pauvre d’argile et de pierres sur socle calcaire avec une exposition vers l’est.
Certains producteurs étiquettent leurs bouteilles : Griottes-Chambertin (Esmonin, Joseph Roty, Labouré-Roy entre autres).
Le nom du climat désigne un sol pierreux (criot).

Histoire :
En 1855, Alphonse Lavalle classe le climat haute Grillotte de Gevrey-Chambertin comme Première cuvée de finage, après la tête de cuvée : Chambertin (y compris le Clos de Bèze). Il y a alors 4 propriétaires : Genret, Jondot (veuve), Noël, Pastol.
Le 4 février 1931, la première chambre civile du tribunal de Dijon défini les délimitations géographiques du Griotte-Chambertin.
Le 31 juillet 1937, le décret d’appellation d’origine contrôlée est accordé (publié au Journal Officiel le 11 août 1937). Le cépage autorisé est le Pinot noir mais il reste possible d’ajouter jusque 15 % de Chardonnay, de Pinot blanc ou de Pinot gris. La richesse minimale en sucre des moûts est fixée à 204 g/L, le rendement maximal autorisé est de 32 hL/ha (moyenne sur 5 ans) et le degré alcoolique minimal des vins fixé à 12 °.
Le 28 juillet 1938, l’appellation d’origine simple est supprimée par décret.
Le décret du 3 novembre 2011 porte le rendement visé de 42 à 45 hL/ha et le rendement butoir à 53 hL/ha.
Actuellement ce climat se partage entre 8 producteurs :
Maison Joseph Drouhin (0,53 ha)
Domaine Claude Dugat (0,15 ha)
Domaine Duroche (0,0192 ha)
Domaine Fourrier (0,26 ha)
Domaine René Leclerc (0,68 ha)
Domaine Marchand Frères (0,13 ha)
Domaine Ponsot (0,89 ha)
Domaine Joseph Roty (0,08 ha). Le plus gros propriétaire du climat étant le Domaine des Chezeaux qui possède 60 % du climat avec les parcelles produites par les domaines Leclerc et Ponsot. La production moyenne annuelle du climat est de 100 hectolitres.

Les vins :
.: ABC du Vin :.Rouge :
Vin puissant à la robe foncée développant des arômes de fleurs (rose, violette), de fruits rouges (framboise, groseille), de fruits noirs (cassis) évoluant vers des notes d'épices (réséda, réglisse) et de sous-bois en finale.
Température de service : 13-16 °C (55-61 °F).
Garde potentielle : 10 à 25 ans.

Conditions de production du décret d'appellation :
  • Densité minimale de plantation : 9000 pieds/ha.
  • L'irrigation est interdite.
  • Cépage principal : Pinot noir.
    Cépages accessoires (15 % maximum) : Chardonnay, Pinot blanc, Pinot gris.
  • Rendement visé : 45 hL/ha.
  • Rendement butoir : 53 hL/ha.
  • Richesse minimale des moûts : 198 g/L.
  • Titre alcoométrique volumique naturel minimum : 11,5 %.
  • Enrichissement : Autorisé.
  • Les techniques soustractives d'enrichissement (TSE) sont autorisées dans la limite d'un taux de concentration de 10 %.
  • Titre alcoométrique volumique total après enrichissement : 14,5 %.
  • Teneur maximale autorisée en sucres résiduels : 2 g/L maximum.
  • Élevage au minimum jusqu'au 15 juin de l’année suivant la récolte.
  • Commercialisation possible à partir du 30 juin suivant la récolte.
  • La mention Grand cru doit obligatoirement figurer sur l'étiquette.
  • Dernière modification: 3 Août 2018
    Éditeurs: Sylvain Torchet
    < Page d'accueil Dictionnaires | Top 10 | A propos | Liens | Connexion ^ Haut de la page
    © 2008 Sylvain Torchet XHTML | CSS Powered by Glossword 1.8.13