.: ABC du Vin :.
Appellations et Crus classés
A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T V W Z
L' LA LE LI LO LU
LA LAD LAL LAN LAT LAV

Lavilledieu

Catégorie de l'appellation
Classement IGP
Date du classement 14/11/2011
Carte
Caractéristiques géographiques
Pays France
Région Sud-Ouest
Sous-région Tarn et Garonne
Commune(s)
  • Tarn et Garonne :
    Albefeuille-Lagarde, Barry-d'Islemade, Les Barthes, Bressols, Castelsarrasin, Escatalens, Labastide du Temple, Lacourt Saint-Pierre, Meauzac, Montbeton, Montech, Saint-Porquier, La Ville Dieu du Temple.

Sol Argile, Sable
Superficie (ha) 150
Climat Méditerranéen
Couleurs et cépages
Couleur(s) Rosé / Rouge
Encépagement Cabernet franc, Fer, Gamay, Milgranet, Négrette, Syrah, Tannat.
Production (hl) 2228
Dégustation
Type de vin
Température de service
Garde potentielle
Autres informations
Appellation(s) rattachée(s)
Appellation(s) de repli(s)
Site internet
Caractéristiques
.: ABC du Vin :.

Présentation :
Appellation répartie sur 13 communes du département du Tarn-et-Garonne située entre Castelsarrasin et Montauban au confluent du Tarn et de la Garonne au nord de l’appellation Fronton.
Le vignoble est implanté sur un plateau alluvial de boulbènes issues des rivières Aveyron et Tarn à une altitude moyenne de 85 mètres.
Le climat est de type océanique avec une influence méditerranéenne.

Histoire :
La vigne apparaît dès le 12ème siècle dans la commanderie de La Ville Dieu du Temple nouvellement créée dans la forêt d'Agre sur un domaine Gallo-romain (1154) par des templiers de retour de la première croisade.
Lors de la guerre de Cent Ans (1337-1453) La Ville-Dieu passe à l'ordre de Malte après la suppression en 1313 de l'Ordre du Temple.
Durant cette guerre, les vins issus de la commanderie de Lavilledieu sont exportés vers l'Angleterre grâce à la Garonne qui permet d'atteindre Bordeaux directement.
Au 15ème siècle, la viticulture est toujours l'activité principale du secteur. Les ventes de vin se développent vers la Hollande qui importe des vins afin de transformer ceux-ci en une eau-de-vie destinée aux pays riverains de la mer Baltique et de la mer du Nord (Allemagne, Russie, Scandinavie...).
Après la Révolution française, l'ordre de Malte perd le contrôle de la commune de la Ville Dieu du Temple mais la viticulture reste l'activité principale du secteur.
Au milieu du 19ème siècle, le vignoble sera lui aussi atteint par le phylloxéra. Ce n'est qu'à compter de 1875 que le vignoble commencera à être replanté avec des porte-greffes américains.
Le 15 octobre 1947, le tribunal civil de Montauban définit les délimitations de l'appellation d'origine (AO) Lavilledieu et ses conditions de production pour des vins blancs et rouges : densité de plantation comprise entre 4000 et 4500 pieds à l’hectare, rendement maximal de 40 hL/ha, les cépages autorisés sont pour les vins blancs : Blanquette, Chalosse blanche, Mauzac, Muscadelle, Ondenc, Sauvignon et Sémillon ; pour les vins rouges, les cépages principaux sont (80 % minimum) : Bordelais, Chalosse, Mauzac, Morterille (Cinsault) et Négrette (35 % minimum), les cépages accessoires sont (20 % maximum) : Fer, Gamay, Jurançon noir, Milgranet, Picpoul (Piquepoul noir) et Syrah, le titre alcoolique minimal est de 11 ° pour les vins blancs et 10,5 ° pour les vins rouges.
En 1949, création de la cave coopérative de Lavilledieu du Temple qui comptera jusqu'à 1500 adhérents dans les années 1970.
Le 22 janvier 1954, l'Appellation Vins Délimités de Qualité Supérieure (VDQS) Vins de Lavilledieu est accordée pour des vins blancs et rouges et les règles de production définies dans le jugement du tribunal de Montauban sont reprises dans l’arrrêté.
Le 14 novembre 2011, l'AOVDQS Lavilledieu est abrogée et reversée dans l'IGP Lavilledieu qui ne comprend que des vins rosés et rouges.
En 2017, il reste trois producteurs pour 25 hectares de vignoble en production.

Les vins :
Le rosé représente 20 % de la production de l'appellation.
La production est essentiellement en rouge (80 %).

.: ABC du Vin :.

.: ABC du Vin :. Lavilledieu rosé :
Vin a la robe pastel, acidulé et souple, aux arômes fleuris (pivoine) et fruités (cassis, groseille, mûre).
Température de service : 08-10 °C (46-50 °F).
Garde potentielle : 1 à 2 ans.


.: ABC du Vin :.
.: ABC du Vin :.Lavilledieu rouge :
Vin a la robe pourpre évoluant vers des reflets orangés en vieillissant, généralement souple avec des arômes de fleurs (violette), de fruits (cassis, mûre) et de confiture pouvant évoluer sur des notes réglissées pour les plus charpentés.
Température de service : 14-16 °C (57-61 °F).
Garde potentielle : 5 à 8 ans.

Conditions de production du décret d'appellation :
  • Densité minimale de plantation : 4000 pieds à l’hectare.
  • Irrigation : Pas de disposition.

  • .: ABC du Vin :.Lavilledieu rosé :
  • Encépagement : Cépages principaux (10 % minimum chacun) : Cabernet franc, Gamay, Négrette, Syrah, Tannat.
    Cépages accessoires : Fer (10 % maximum), Milgranet (10 % maximum).
  • Richesse minimale en sucre des moûts : 180 g/L.
  • Titre alcoométrique volumique naturel minimum : 10,5 %.
  • Rendement butoir : 70 hL/ha.
  • Assemblage : obligatoire. Avec au moins quatre cépages principaux.
  • Enrichissement : autorisé.
  • Titre alcoométrique volumique total maximal après enrichissement : 13 %.
  • Sucres résiduels : 4 g/L maximum.
  • Commercialisation possible : à partir du 1er décembre suivant la récolte.

  • .: ABC du Vin :.Lavilledieu rouge :
  • Encépagement : Cépages principaux (10 % minimum chacun) : Cabernet franc, Gamay, Négrette, Syrah, Tannat.
    Cépages accessoires : Fer (10 % maximum), Milgranet (10 % maximum).
  • Richesse minimale en sucre des moûts : 180 g/L.
  • Titre alcoométrique volumique naturel minimum : 10,5 %.
  • Rendement butoir : 70 hL/ha.
  • Assemblage : obligatoire. Avec au moins quatre cépages principaux.
  • Vinification : fermentation malolactique est obligatoire.
  • Enrichissement : autorisé.
  • Titre alcoométrique volumique total maximal après enrichissement : 13 %.
  • Sucres résiduels : 3 g/L maximum si le titre alcoométrique volumique naturel est inférieur ou égal à 14 %, 4 g/L au-delà.
  • Élevage : minimum jusqu'au 15 janvier de l’année suivant la récolte.
  • Commercialisation possible : à partir du 1er février suivant la récolte.
  • Voir aussi : Fronton
    Dernière modification: 23 Juillet 2020
    Éditeurs: Sylvain Torchet
    < Page d'accueil Dictionnaires | Top 10 | A propos | Liens | Connexion ^ Haut de la page
    © 2008 Sylvain Torchet XHTML | CSS Powered by Glossword 1.8.13