.: ABC du Vin :.
Appellations et Crus classés
A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T V W Z
MA ME MI MO MU
MÂC

Mâcon Saint-Gengoux-le-National

Catégorie de l'appellation
Classement AOC
Date du classement 31/07/1937
Carte Mâcon-Villages
Caractéristiques géographiques
Pays France
Région Bourgogne
Sous-région Mâconnais
Commune(s)
  • Saône et Loire :
    Ameugny, Bissy sous Uxelles, Bonnay, Bresse sur Grosne, Burnand, Champagny sous Uxelles, Chapaize, Cortevaix, Curtil sous Burnand, Lournand, Malay, Massy, Saint-Gengoux le National, Saint-Ythaire, Salornay sur Guye, Savigny sur Grosne, Sigy le Châtel, La Vineuse.

Sol Argile, Calcaire
Superficie (ha)
Climat Continental
Couleurs et cépages
Couleur(s) Blanc / Rosé / Rouge
Encépagement Chardonnay, Gamay, Pinot noir
Production (hl)
Dégustation
Type de vin
Température de service
Garde potentielle
Autres informations
Appellation(s) rattachée(s)
Appellation(s) de repli(s)
Site internet Site du syndicat viticole de l'appellation
Caractéristiques
.: ABC du Vin :.

Présentation
Appellation communale située au sud-ouest de Châlons sur Saône, à la limite de la Côte chalonnaise.
Le vignoble est installé sur des coteaux exposés vers l'est et le sud-est à une altitude comprise entre 220 et 340 mètres.

Histoire :
Le25 octobre 1925, la cave coopérative de Saint-Gengoux-de-Scissé est fondée.
En 1966, la cave coopérative de Lugny absorbe la cave coopérative de Saint-Gengoux-de-Scissé.
En 1994, la cave coopérative de Chardonnay est absorbée par la Cave de Lugny.
Depuis, chaque cave garde une spécificité, Chardonnay élabore les vins effervescents, Lugny privilégie la vinification des vins blancs (l’embouteillage, l’habillage et l’expédition des vins) et Saint-Gengoux-de-Scissé s’occupe des vins rouges.

Les vins :
Il s'agit d'une dénomination géographique complémentaire de l'appellation Mâcon et non d'un cru classé.

.: ABC du Vin :.Blanc :
Il existe des vins blancs issus de raisins botrytisés produisant un vin moelleux ou presque liquoreux.
Vin à la robe claire avec des reflets paillés, léger et souple aux arômes de fleurs blanches (acacia, chèvrefeuille, genêt...) avec une note citronnée et parfois des notes d'amandes et de noisettes.
Température de service : 10-12 °C (50-54 °F).
Garde potentielle : 2 à 3 ans.

Blanc primeur :
La mention « primeur » ou « nouveau » est réservée aux vins tranquilles blancs et rosés. Les vins de primeur sont des vins commercialisés l'année même de leur récolte. Le plus connu est le Beaujolais nouveau, commercialisé le 3ème jeudi de novembre.
Vin à la robe pâle, léger et souple aux arômes de fleurs blanches (acacia, chèvrefeuille, genêt...) avec une note citronnée.
Température de service : 10-12 °C (50-54 °F).
Garde potentielle : 1 an.

.: ABC du Vin :.Rosé :
Vin léger et frais aux arômes de cassis et de framboise.
Température de service : 10-12 °C (50-54 °F).
Garde potentielle : 1 à 2 ans.

Rosé primeur :
La mention « primeur » ou « nouveau » est réservée aux vins tranquilles blancs et rosés. Les vins de primeur sont des vins commercialisés l'année même de leur récolte. Le plus connu est le Beaujolais nouveau, commercialisé le 3ème jeudi de novembre.
Vin léger aux arômes fruités (cassis, framboise).
Température de service : 10-12 °C (50-54 °F).
Garde potentielle : 1 an.

.: ABC du Vin :.Rouge :
Vin à la robe rouge cerise avec des reflets violacés aux arômes fruités (cassis, framboise) avec des notes épicées et minérales.
A boire jeune.
A boire jeune.
Température de service : 14-16 °C (57-61 °F).
Garde potentielle : 2 à 3 ans.

Synthèse des conditions de production du décret d'appellation :
  • Densité minimale de plantation : 7000 pieds à l'hectare.
  • L'irrigation est interdite.

  • .: ABC du Vin :.Blanc :
  • Encépagement : Chardonnay.
  • Rendement visé : 66 hL/ha.
  • Rendement butoir : 73 hL/ha.
  • Richesse minimale en sucre des moûts : 178 g/L.
  • Titre alcoométrique volumique naturel minimum : 11 %.
  • Enrichissement : Autorisé.
  • Titre alcoométrique volumique total maximum après enrichissement : 13,5 %.
  • Utilisation de morceaux de bois : Interdite.
  • Teneur en sucres résiduels : 3 g/L maximum.
  • Commercialisation possible à partir du 15 décembre de l'année de récolte.

  • Blanc primeur :
  • Encépagement : Chardonnay.
  • Rendement visé : 66 hL/ha.
  • Rendement butoir : 73 hL/ha.
  • Richesse minimale en sucre des moûts : 178 g/L.
  • Titre alcoométrique volumique naturel minimum : 11 %.
  • Enrichissement : Autorisé.
  • Titre alcoométrique volumique total maximum après enrichissement : 13,5 %.
  • Utilisation de morceaux de bois : Interdite.
  • Teneur en sucres résiduels : 3 g/L maximum.
  • Commercialisation possible à partir du troisième jeudi du mois de novembre de l'année de récolte.

  • .: ABC du Vin :.Rosé :
  • Encépagement : Gamay.
  • Rendement visé : 58 hL/ha.
  • Rendement butoir : 65 hL/ha.
  • Richesse minimale en sucre des moûts : 180 g/L.
  • Titre alcoométrique volumique naturel minimum : 10.5 %.
  • Enrichissement : Autorisé.
  • Titre alcoométrique volumique total maximum après enrichissement : 13.5 %.
  • Utilisation de morceaux de bois : Interdite.
  • L'utilisation de charbon oenologique est : Interdite.
  • Teneur en sucres résiduels : 3 g/L maximum.
  • Commercialisation possible à partir du 15 décembre de l'année de récolte.

  • Rosé primeur :
  • Encépagement : Gamay.
  • Rendement visé : 58 hL/ha.
  • Rendement butoir : 65 hL/ha.
  • Richesse minimale en sucre des moûts : 180 g/L.
  • Titre alcoométrique volumique naturel minimum : 10.5 %.
  • Enrichissement : Autorisé.
  • Titre alcoométrique volumique total maximum après enrichissement : 13.5 %.
  • Utilisation de morceaux de bois : Interdite.
  • L'utilisation de charbon oenologique est : Interdite.
  • Teneur en sucres résiduels : 3 g/L maximum.
  • Commercialisation possible à partir du troisième jeudi du mois de novembre de l'année de récolte.

  • .: ABC du Vin :.Rouge :
  • Encépagement : Gamay.
  • Rendement visé : 58 hL/ha.
  • Rendement butoir : 65 hL/ha.
  • Richesse minimale en sucre des moûts : 180 g/L.
  • Titre alcoométrique volumique naturel minimum : 10.5 %.
  • Enrichissement : Autorisé.
  • La concentration partielle des moûts de raisins par les techniques soustractives d'enrichissement (TSE) est autorisée, elle ne peut pas dépasser 10 % du volume du moût de départ.
  • Titre alcoométrique volumique total maximum après enrichissement : 13.5 %.
  • Utilisation de morceaux de bois : Interdite.
  • Teneur en sucres résiduels : 2 g/L maximum.
  • Commercialisation possible à partir du 15 décembre de l'année de récolte.
  • Voir aussi : Mâcon
    Dernière modification: 24 Décembre 2021
    Éditeurs: Sylvain Torchet
    < Page d'accueil Dictionnaires | Top 10 | A propos | Liens | Connexion ^ Haut de la page
    © 2008 Sylvain Torchet XHTML | CSS Powered by Glossword 1.8.13