.: ABC du Vin :.
Appellations et Crus classés
A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T V W Z
MA ME MI MO MU
MEN MER MEU

Mercurey premier cru

Catégorie de l'appellation
Classement Bourgogne 1er Cru
Date du classement 11/09/1936
Carte Mercurey
Caractéristiques géographiques
Pays France
Région Bourgogne
Sous-région Côte Châlonnaise
Commune(s)
  • Saône et Loire :
    Mercurey.

Sol Calcaire
Superficie (ha)
Climat Continental
Couleurs et cépages
Couleur(s) Blanc / Rouge
Encépagement Chardonnay, Pinot gris / Cépage principal : Pinot noir. Cépage accessoire (15 % maximum) : Chardonnay.
Production (hl)
Dégustation
Type de vin
Température de service
Garde potentielle
Autres informations
Appellation(s) rattachée(s) Mercurey
Appellation(s) de repli(s) Mercurey, Bourgogne, Bourgogne grand ordinaire, Bourgogne Ordinaire
Site internet Site du syndicat viticole de l'appellation
Caractéristiques
.: ABC du Vin :.

Présentation :
Cette appellation de la Côte chalonnaise se situe sur les communes de Mercurey et de Saint-Martin-sous-Montaigu de part et d’autre de la départementale 978 (ancienne voie romaine : via Agrippa) à 12 kilomètres au nord-ouest de Chalon-sur-Saône dans la direction d'Autun et à sept kilomètres de Givry (au sud).
Le vignoble est disposé sur les flancs de deux vallées sur un sol plutôt argilo-calcaire avec des chailles à l’ouest et des marnes calcaires à l’est sur socle calcaire à une altitude comprise entre 220 et 350 mètres avec une exposition de sud à est-nord-est.
Le nom de Mercurey serait d'origine romaine (Mercurio, d'un temple du dieu des marchands, Mercure, situé au voisinage).

Histoire :
Au 19ème siècle,les vins de la Côte Chalonnaise sont régulièrement vendus sous l’étiquette de vins de la Côte de Beaune.
Le 29 mai 1923, le tribunal de Chalons sur Saône défini les délimitations géographiques de l'appellation Mercurey.
Le 11 septembre 1936, un décret, publié au Journal Officiel le 4 octobre 1936, crée l’appellation d’origine contrôlée Mercurey. La superficie de l’appellation est fixée à 600 hectares sur un sol calcaire. Pour les vins rouges, les cépages autorisés sont : Pinot noir, et Pinot gris mais il reste possible d’ajouter jusque 15 % de Chardonnay, pour les vins blancs, la richesse minimale des moûts est fixée à 178 g/L (190 g/L si ajout du nom d’un climat) pour les deux couleurs avec un rendement maximal autorisé de 40 hL/ha (moyenne sur 5 ans) et un degré alcoolique minimal des vins de 10,5 ° (11,5 ° si mention d’un climat).
Le 14 octobre 1943, le décret d’appellation est modifié et exige une richesse minimale en sucre des moûts de 187 g/L pour les vins blancs (degré alcoolique minimal : 11 °) et de 189 g/L pour les vins rouges (10,5 ° de titre alcoolique minimal et un rendement maximal de 35 hL/ha. Le décret introduit la notion de premier cru avec une richesse minimale des moûts de 196 g/L et un degré alcoolique minimal de 11,5 ° pour les vins blancs et de 198 g/L pour un titre alcoolique de 11 ° pour les vins rouges. Ces vins doivent être issus par ailleurs des climats sélectionnés par le comité national des appellations d’origine.
En 1944, 5 climats sont désignés premier cru : Clos des fourneaux, Clos Marcilly, Clos des Montaigus, Clos du Roy et Clos Voyens.
En 1971, la commune de Bourgneuf Val d’Or est fusionnée avec celle de Mercurey.
En 1972, la confrérie des Compagnons de Saint-Vincent et disciples de la chante-flûte est fondée (sélection de vins par dégustation comme le tastevinage de la confrérie des chevaliers du Tastevin).
Entre 1984 et 1988, un remembrement des vignes conduit à la diminution du nombre de parcelles de l’appellation (de 1020 à 557) et à la création de nouveaux terroirs classés premier cru et porte le total à 31 climats.
En 2010, la superficie du vignoble est de 650 hectares et le cépage Pinot noir représente 90 % de l’encépagement.

Les vins :
Les vins rouges représentent l'essentiel de la production (85 à 90 % environ).

.: ABC du Vin :.
.: ABC du Vin :.
Vin assez gras à la robe dorée ornée de reflets verts avec des arômes de fleurs (acacia, aubépine), d'agrumes et de fruits secs (amande, noisette) et d'épices (cannelle, poivre) avec une touche minérale en finale.
Température de service : 10-12 °C (50-54 °F).
Garde potentielle : 3 à 5 ans.

.: ABC du Vin :.
.: ABC du Vin :.
Vin à la robe rubis, tannique et concentré, aux arômes de fruits rouges (cassis, fraise, framboise, griotte) évoluant sur des notes de cuir, d'épices (cacao, tabac) et de sous-bois en finale.
Nécessite quelques années de garde avant consommation.
Température de service : 14-16 °C (57-61 °F).
Garde potentielle : 5 à 10 ans.

Synthèse des conditions de production du décret d'appellation :
  • Densité minimale de plantation : 8000 pieds à l’hectare.
  • L'irrigation est interdite.

  • .: ABC du Vin :.
  • Encépagement : Chardonnay, Pinot gris.
    Cépage accessoire (10 % maximum) : Pinot gris.
  • Rendement visé : 55 hl/ha.
  • Rendement butoir : 62 hL/ha.
  • Richesse minimale en sucre des moûts : 187 g/L.
  • Titre alcoométrique volumique naturel minimum : 11 %.
  • Enrichissement : Autorisé.
  • Titre alcoométrique volumique total maximum après enrichissement : 14 %.
  • Utilisation de morceaux de bois : Interdit.
  • Teneur maximale en sucres résiduels : 3 g/L.
  • Élevage au minimum jusqu'au 1er avril de l’année suivant la récolte.
  • Commercialisation possible à partir du 15 avril de l’année suivant la récolte.

  • .: ABC du Vin :.
  • Encépagement : Cépage principal : Pinot noir.
    Cépages accessoires (15 % maximum) : Chardonnay, Pinot gris.
  • Rendement visé : 48 hL/ha.
  • Rendement butoir : 56 hL/ha.
  • Richesse minimale en sucre des moûts : 189 g/L.
  • Assemblage : Le cépage Pinot gris représente au maximum 30 % de l’assemblage.
  • Titre alcoométrique volumique naturel minimum : 10.5 %.
  • Enrichissement : Autorisé.
  • La concentration partielle des moûts de raisins par les techniques soustractives d'enrichissement (TSE) est autorisée, elle ne peut pas dépasser 10 % du volume du moût de départ.
  • Titre alcoométrique volumique total maximum après enrichissement : 14 %.
  • Utilisation de morceaux de bois : Interdit.
  • Teneur maximale en sucres résiduels : 2 g/L maximum.
  • Élevage au minimum jusqu'au 1er avril de l’année suivant la récolte.
  • Commercialisation possible à partir du 15 avril de l’année suivant la récolte.
  • Dernière modification: 22 Mars 2020
    Éditeurs: Sylvain Torchet
    < Page d'accueil Dictionnaires | Top 10 | A propos | Liens | Connexion ^ Haut de la page
    © 2008 Sylvain Torchet XHTML | CSS Powered by Glossword 1.8.13