.: ABC du Vin :.
Appellations et Crus classés
A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T V W Z
MA ME MI MO MU
MOE MON MOR MOS MOU

Monthélie premier cru

Catégorie de l'appellation
Classement Bourgogne 1er Cru
Date du classement 21/05/1970
Carte Monthélie
Caractéristiques géographiques
Pays France
Région Bourgogne
Sous-région Côte de Beaune
Commune(s)
  • Côte d'Or :
    Monthelie.

Sol Calcaire, marnes
Superficie (ha) 31.18
Climat Continental
Couleurs et cépages
Couleur(s) Blanc / Rouge
Encépagement Chardonnay, Pinot blanc / Cépage principal : Pinot noir. Cépages accessoires (15 % maximum) : Chardonnay, Pinot blanc, Pinot gris
Production (hl)
Dégustation
Type de vin
Température de service
Garde potentielle
Autres informations
Appellation(s) rattachée(s)
Appellation(s) de repli(s) Bourgogne, Bourgogne grand ordinaire, Bourgogne Ordinaire
Site internet Site du syndicat viticole de l'appellation
Caractéristiques
.: ABC du Vin :.

Présentation :
L’essentiel des climats premier cru sont implantés sur la pente du « coteau de Volnay » au sol argilo-calcaire et caillouteux, à l’exception de deux climats (Les Clous, Les Duresses) situés dans la vallée d’Auxey-Duresses sur un sol marno-calcaire.

Histoire :
Le 31 juillet 1937 un décret défini l’appellation d’origine contrôlée Monthélie.
Le 14 octobre 1943, un décret défini l’appellation premier cru avec des conditions plus restrictives que pour l’appellation communale pour des vins issus des climats sélectionnés par le Comité nationale des origines le 13 juin 1939.
La mention premier cru est accordée à des vins possédant pour les vins blancs une richesse minimale en sucre des moûts de 196 g/L et un degré alcoolique minimum de 11,5 °, pour les vins rouges, une richesse minimale en sucre des moûts de 196 g/L et un degré alcoolique minimum de 11 °. Le rendement maximal étant fixé à 32 hL/ha. Les vins de l’appellation communale devant avoir une richesse minimale en sucre des moûts de 187 g/L (11 ° de titre alcoolique minimum) pour les vins blancs et de 189 g/L (10,5 ° de titre alcoolique minimum) pour les vins rouges.
Le 20 octobre 2009, un décret indique une liste de 16 climats premiers crus, valable à compter du millésime 2006 et désignés en 2005 par l’INAO.
Le décret du 7 décembre 2011 homologuant le cahier des charges de l’appellation Monthélie ne compte plus que 15 climats (Le climat Les Hauts Brins a disparu).

Les vins :
.: ABC du Vin :.
La production de vin blanc est relativement confidentielle (8 à 10 % de la production totale).
.: ABC du Vin :.
Vin à la robe dorée avec des arômes d'agrumes (citron vert), de fleurs blanches (aubépine), de fruits (amande fraîche, coing, mirabelle, noisette fraîche, pèche, pomme) avec des notes vanillées.
Température de service : 10-12 °C (50-54 °F).
Garde potentielle : 3 à 6 ans.

.: ABC du Vin :.
La dénomination Monthélie premier cru Côte de Beaune est réservée aux vins rouges.
.: ABC du Vin :.
Vin velouté à la robe rubis présentant des arômes de fleurs (pivoine, violette) et de petits fruits (cassis, cerise, framboise, myrtille) évoluant avec le temps vers des notes d'épices (poivre) et de sous-bois.
Température de service : 14-16 °C (57-61 °F).
Garde potentielle : 8 à 12 ans.

Synthèse des conditions de production du décret d'appellation :
  • Densité minimale de plantation : 9000 pieds/ha.
  • L'irrigation est interdite.

  • .: ABC du Vin :.
  • Encépagement : Chardonnay, Pinot blanc.
  • Rendement visé : 55 hl/ha.
  • Rendement butoir : 62 hL/ha.
  • Richesse minimale en sucre des moûts : 187 g/L.
  • Titre alcoométrique volumique naturel minimum : 11,5 %.
  • Enrichissement : Autorisé.
  • Titre alcoométrique volumique total maximum après enrichissement : 14 %.
  • Utilisation de morceaux de bois : Interdit.
  • Teneur maximale en sucres résiduels : 3 g/L.
  • Élevage au minimum jusqu’au 15 juin de l’année suivant la récolte.
  • Commercialisation possible à partir du 30 juin suivant la récolte.


  • .: ABC du Vin :.
  • Encépagement : Cépage principal : Pinot noir.
    Cépages accessoires (15 % maximum) : Chardonnay, Pinot blanc, Pinot gris.
  • Rendement visé : 48 hl/ha.
  • Rendement butoir : 56 hL/ha.
  • Richesse minimale en sucre des moûts : 189 g/L.
  • Titre alcoométrique volumique naturel minimum : 11 %.
  • Enrichissement : Autorisé.
  • Les techniques soustractives d'enrichissement (TSE) sont autorisées dans la limite d'un taux de concentration de 10 %.
  • Titre alcoométrique volumique total maximum après enrichissement : 14 %.
  • Utilisation de morceaux de bois : Interdit.
  • Teneur maximale en sucres résiduels : 3 g/L.
  • Élevage au minimum jusqu’au 15 juin de l’année suivant la récolte.
  • Commercialisation possible à partir du 30 juin suivant la récolte.
  • Dernière modification: 6 Avril 2020
    Éditeurs: Sylvain Torchet
    < Page d'accueil Dictionnaires | Top 10 | A propos | Liens | Connexion ^ Haut de la page
    © 2008 Sylvain Torchet XHTML | CSS Powered by Glossword 1.8.13