.: ABC du Vin :.
Appellations et Crus classés
A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T V W Z
MA ME MI MO MU
MOE MON MOR MOS MOU

Morey-Saint-Denis

Catégorie de l'appellation
Classement AOC
Date du classement 08/12/1936
Carte Morey-Saint-Denis
Caractéristiques géographiques
Pays France
Région Bourgogne
Sous-région Côte de Nuits
Commune(s)
  • Côte d'Or :
    Morey-Saint-Denis.

Sol Calcaire, marnes, Sable
Superficie (ha) 108.29
Climat Continental
Couleurs et cépages
Couleur(s) Blanc / Rouge
Encépagement Chardonnay, Pinot blanc / Cépage principal : Pinot noir. Cépages accessoires (15 % maximum) : Chardonnay, Pinot blanc, Pinot gris
Production (hl)
Dégustation
Type de vin
Température de service
Garde potentielle
Autres informations
Appellation(s) rattachée(s)
Appellation(s) de repli(s)
Site internet Site officiel des vins de Bourgogne
Caractéristiques
.: ABC du Vin :.

Présentation :
Appellation communale de la Côte de Nuits, située à 17 kilomètres de Dijon et 7 kilomètres de Nuits Saint-Georges entre Gevrey-Chambertin au nord et Chambolle-Musigny au sud comportant 4 climats classés Grand cru : Clos Saint-Denis, Clos de la Roche, Clos des Lambrays et Clos de Tart.
Morey-Saint-Denis possède aussi une petite partie du Grand cru Bonnes-mares et 20 climats Premier cru.
Le 19 janvier 1927 un décret a autorisé la commune de Morey à ajouter derrière le nom du village, le nom de son meilleur cru : Saint Denis.
Le vignoble s'établit sur un sol marno-calcaire avec de l’argile et limons en bas de pente entre 250 et 370 mètres d’altitude et possède une exposition est, sud-est.
Le nom de Morey vient du latin Mirriacum villa.

Histoire :
Au 12ème siècle, Savaric de Vergy, seigneur de Châtel-Sensoir donne à l'abbaye de Citeaux une partie de la seigneurie de Mirriacum villa (Morey).
En 1175, Hervé de Vergy (1113 - 1176), seigneur de Châtel-Sensoir, confirme cette donation.
En 1300, le 28 septembre, une bulle du pape Boniface VIII transfère le prieuré de Gilly de l'abbaye de Saint-Germain des Prés à l'abbaye de Citeaux.
Le 20 janvier 1469 ou 1470, Guillaume IV de Vienne (1360-1434), dit le Sage, cède à l'abbaye de Citeaux moyennant la somme de 9120 francs or la coseigneurie de Gilly avec les terres de Chambolle, Flagey, Morey, Vosne, Vougeot...
La Révolution française va provoquer un énorme bouleversement dans la structure du vignoble bourguignon puisqu'en novembre 1789 la totalité des biens possédés par le Clergé, qui était à cette époque le plus gros propriétaires terriens des vignobles bourguignons, sont saisis comme Bien national.
Le 8 décembre 1936, un décret, publié au Journal Officiel le 11 décembre 1936, crée l’appellation d’origine contrôlée Morey Saint-Denis. La superficie de l’appellation est fixée à 11 hectares 65 ares et 75 centiares sur un sol argilo-calcaire. L’encépagement prévu est pour les vins blancs : le Chardonnay et le Pinot blanc, pour les vins rouges, le cépage Pinot noir et ses variétés (beurot, liébault et Renevey pendant 15 ans) mais il reste possible d’ajouter jusque 15 % de cépages blancs (Chardonnay, Pinot blanc et Pinot gris) dans l’encépagement. La richesse minimale en sucre des moûts est fixée à 178 g/L (196 g/L si ajout du nom d’un climat), le degré alcoolique minimale des vins est de 10,5 ° (11,5 ° si mention d’un climat) et le rendement maximal autorisé est fixé à 35 hL/ha (moyenne sur 5 ans).
Le 28 juillet 1938, l’appellation d’origine simple Morey Saint-Denis est supprimée.
Le décret du 14 octobre 1943 introduit la notion de premier cru avec une richesse minimale des moûts de 196 g/L et un degré alcoolique minimal de 11,5 ° pour les vins blancs et de 198 g/L pour un titre alcoolique de 11 ° pour les vins rouges.
En 1951, le Syndicat d'initiative et de propagande des vins fins de Morey-Saint-Denis est créé.
En 2008, l’appellation exploite une superficie de 95 hectares dont 41 hectares en premier cru.

Les vins :
Les climats Premier cru et les climats Grand cru représentent plus de la moitié de la production de l'appellation (55%).
A noter que si un vin est produit dans l'appellation village et que l'on accole le nom d'un climat, il faut rajouter 0,5 % à chaque taux de titre alcoométrique, traitement identique aux vins classés Premier cru).
.: ABC du Vin :.Encépagement : Chardonnay, Pinot blanc.
Vin à la robe jaune pâle, d'une bonne acidité, avec des arômes de citron, de végétaux et une minéralité importante.
Température de service : 10-12 °C (50-54 °F).
Garde potentielle : 5 à 8 ans.

.: ABC du Vin :.Encépagement : Cépage principal : Pinot noir.
Cépages accessoires (15 % maximum) : Chardonnay, Pinot blanc, Pinot gris.
Vin puissant à la robe rubis à grenat aux reflets violacés (dans sa jeunesse) avec des tanins puissants et des arômes de fleurs (oeillet, violette), de fruits (cassis, cerise, merise, myrtille) et de réglisse, évoluant avec le temps sur des arômes de cuir, de gibier et de sous-bois, voir de truffe.
Température de service : 13-15 °C (55-59 °F).
Garde potentielle : 10 à 15 ans.

Synthèse des conditions de production du décret d'appellation :
  • Densité minimale de plantation : 9000 pieds/ha.
  • L'irrigation est interdite.

  • .: ABC du Vin :.
  • Encépagement : Chardonnay, Pinot blanc.
  • Rendement visé : 57 hl/ha.
  • Rendement butoir : 64 hL/ha.
  • Richesse minimale en sucre des moûts : 178 g/L.
  • Titre alcoométrique volumique naturel minimum : 11 %.
  • Enrichissement : Autorisé.
  • Titre alcoométrique volumique total maximum après enrichissement : 13,5 %.
  • Utilisation de morceaux de bois : Interdit.
  • Teneur maximale en sucres résiduels : 3 g/L.
  • Élevage au minimum jusqu’au 15 juin de l’année suivant la récolte.
  • Commercialisation possible à partir du 30 juin suivant la récolte.


  • .: ABC du Vin :.
  • Encépagement : Cépage principal : Pinot noir.
    Cépages accessoires (15 % maximum) : Chardonnay, Pinot blanc, Pinot gris.
  • Rendement visé : 50 hl/ha.
  • Rendement butoir : 58 hL/ha.
  • Richesse minimale en sucre des moûts : 180 g/L.
  • Titre alcoométrique volumique naturel minimum : 10.5 %.
  • Enrichissement : Autorisé.
  • Les techniques soustractives d'enrichissement (TSE) sont autorisées dans la limite d'un taux de concentration de 10 %.
  • Titre alcoométrique volumique total maximum après enrichissement : 13,5 %.
  • Utilisation de morceaux de bois : Interdit.
  • Teneur maximale en sucres résiduels : 2 g/L maximum.
  • Élevage au minimum jusqu’au 15 juin de l’année suivant la récolte.
  • Commercialisation possible à partir du 30 juin suivant la récolte.
  • Dernière modification: 10 Février 2019
    Éditeurs: Sylvain Torchet
    < Page d'accueil Dictionnaires | Top 10 | A propos | Liens | Connexion ^ Haut de la page
    © 2008 Sylvain Torchet XHTML | CSS Powered by Glossword 1.8.13