.: ABC du Vin :.
Appellations et Crus classés
A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T V W Z
SA SC SE SI SO SP ST
SAB SAC SAE SAI SAM SAN SAR SAU SAV

Saint-Julien

Catégorie de l'appellation
Classement AOC
Date du classement 14/11/1936
Carte Saint-Julien
Caractéristiques géographiques
Pays France
Région Bordelais
Sous-région Médoc
Commune(s)
  • Cussac-Fort-Médoc (en partie), Saint-Julien-Beychevelle, Saint-Laurent-Médoc.

Sol Argile, Graves
Superficie (ha) 900
Climat Océanique
Couleurs et cépages
Couleur(s) Rouge
Encépagement Cabernet franc, Cabernet-sauvignon, Carmenère, Côt, Merlot, Petit verdot
Production (hl)
Dégustation
Type de vin Vin généreux à la robe grenat foncé avec des arômes de fruits (cassis, mûre, myrtille), des notes empyreumatiques et épicées développant avec le temps des arômes de cuir et de truffe.
Température de service 16 °C à 18 °C
Garde potentielle 5 à 25 ans
Autres informations
Appellation(s) rattachée(s)
Appellation(s) de repli(s)
Site internet Site du conseil interprofessionnel des vins de Bordeaux
Caractéristiques
.: ABC du Vin :.

Présentation :
Appellation communale du Haut-Médoc située à une quarantaine de kilomètres au nord de Bordeaux, en bordure de la Gironde, entre la rivière la Jalle du Nord et le Ruisseau de Julliac et voisine de l'appellation Pauillac.
Le vignoble est disposé sur des croupes et des plateaux de graves formant un rectangle de 5 km de longueur pour 3,5 km de largeur.
Cette appellation est la plus petite des appellations communales du Médoc.

Histoire :
Le classement des crus du Médoc de 1855 retient 11 crus situés dans l'aire d'appellation actuelle Saint-Julien : Château Ducru-Beaucaillou, 2ème cru classé. Château Gruaud-Larose, 2ème cru classé. Château Léoville Barton, Château Léoville Las Cases, Château Léoville Poyferré, 2ème crus classés (issus du Château Léoville †). Château Lagrange, 3ème cru classé. Château Langoa Barton, 3ème cru classé. Château Beychevelle, 4ème cru classé. Château Branaire-Ducru, 4ème cru classé. Château Saint-Pierre, 4ème cru classé. Château Talbot, 4ème cru classé.
Dès 1875, le phylloxéra commence à envahir le Médoc.
En 1882, débute la crise du mildiou qui connaîtra son apogée en 1886.
En 1932, 4 crus situés dans l'actuelle aire d'appellation Saint-Julien sont retenus dans le premier classement des crus bourgeois. Il s'agit de : Château du Glana, Château Grand-Saint-Julien †, Château Moulin de la Rose et Château Moulin-Riche.
En 1938, la commune de Saint-Julien-Médoc change de nom pour prendre celui de Saint-Julien Beychevelle.
Après la deuxième guerre mondiale, la superficie du vignoble est de 450 hectares.
Vers 1970, il y avait une cinquantaine de domaines produisant du vin dans l’appellation Saint-Julien.
En 2006, le premier classement des crus artisans du Médoc, effectué à l'initiative du syndicat des crus artisans retient un domaine dans l'appellation Saint-Julien : Château Capdet.
En 2014, il ne reste plus que 15 producteurs dans l'appellation dont 11 crus classés 1855.

Conditions de production du décret d'appellation :
  • Densité minimale de plantation : 7000 pieds/ha.
  • L'irrigation est autorisée sous condition.
  • Rendement de base : 57 hl/ha.
  • Titre alcoométrique volumique naturel minimum : 11 %.
  • La concentration partielle des moûts de raisins est autorisée pour les vins rouges.
  • La mise en œuvre s'effectue sur les moûts et ne peut pas dépasser 15 % du volume maximum du moût de départ.
  • Titre alcoométrique volumique total maximal autorisé après enrichissement : 13,5 %.
  • Teneur maximale autorisée en sucres résiduels : 2 g/L.
  • Élevage au minimum jusqu'au 1er juin de l'année suivant celle de la récolte.
  • Commercialisation possible à compter du 1er septembre.
  • Dernière modification: 4 Octobre 2014
    Éditeurs: Sylvain Torchet
    < Page d'accueil Dictionnaires | Top 10 | A propos | Liens | Connexion ^ Haut de la page
    © 2008 Sylvain Torchet XHTML | CSS Powered by Glossword 1.8.13