.: ABC du Vin :.
Appellations et Crus classés
A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T V W Z
VA VE VI VO VR
VOI VOL VOR VOS VOU

Vougeot

Catégorie de l'appellation
Classement AOC
Date du classement 08/12/1936
Carte Vougeot
Caractéristiques géographiques
Pays France
Région Bourgogne
Sous-région Côte de Nuits
Commune(s)
  • Côte d'Or :
    Vougeot.

Sol Argile, Calcaire, Graves
Superficie (ha) 14.9
Climat Continental
Couleurs et cépages
Couleur(s) Blanc / Rouge
Encépagement Chardonnay, Pinot blanc / Cépage principal : Pinot noir. Cépages accessoires (15 % maximum) : Chardonnay, Pinot blanc, Pinot gris
Production (hl)
Dégustation
Type de vin
Température de service
Garde potentielle
Autres informations
Appellation(s) rattachée(s)
Appellation(s) de repli(s) Bourgogne, Bourgogne grand ordinaire, Bourgogne Ordinaire
Site internet Site officiel des vins de Bourgogne
Caractéristiques
.: ABC du Vin :.

Présentation :
Appellation communale de la Côte de Nuits située à 19 kilomètres au sud de Dijon et 5 kilomètres au nord de Nuits-Saint-Georges au bord de la Nationale 74 et à proximité immédiate des appellations : Chambolle-Musigny et Vosne-Romanée.
Le vignoble est installé en pied de côte, sur un sol calcaire recouvert d'argiles et de limons, à une altitude comprise entre 240 et 265 mètres.
Au sein de ce vignoble on trouve une ancienne carrière de pierre de construction utilisée par les moines de l'abbaye de Citeaux.
Le climat est de type océanique.
Particularité de cette appellation, le terroir de l'appellation communale est plus petit (14,9 ha) que le climat classé Grand cru (50,97 ha).
Le nom de Vougeot vient de la rivière La Vouge qui coule entre Dijon et Beaune sur laquelle fut établi un pont à péage au 11ème siècle.

Histoire :
Les terres de Vougeot appartenaient à de nombreux propriétaires au 11ème siècle : l'abbé de Saint-Germain des Prés, le baron de Monthis lez Gilly, le duc de Bourgogne, le prieur de l'abbaye de Saint-Vivant, le sire de Chambolle...
Après la création de l'abbaye de Cîteaux en 1098, des parcelles furent achetées par les moines à Vougeot afin d'y défricher les terres et d'y planter la vigne sur un terrain très humide et en pente.
En 1110, Hugues de Vergy(1141-1217) lègue à l'abbaye de Cîteaux une vigne à Vougeot.
En 1199, Alix de Vergy (1182-1251) lors de son mariage avec Eudes III (1166-1218), duc de Bourgogne apporte dans sa dot le vignoble de Vougeot propriété de sa famille.
Au 12ème siècle, la construction du mur ceinturant le clos débute.
Vers 1157 (au plus tôt, 1194, au plus tard) débutent les travaux de construction d'un bâtiment de style roman à usage viticole avec un cellier, un cuvier formant le cloître avec quatre énormes pressoirs, un dortoir pour les moines et un grenier.
Au 13ème siècle, l'abbaye de Cîteaux devient l'unique propriétaire du Clos de Vougeot avec le rachat le 28 septembre 1300 de Gilly les Citeaux à l'abbaye de Saint-Germain des Prés pour la somme de 10000 livres avec une rente annuelle de 400 livres.
La Révolution française va provoquer un énorme bouleversement dans la structure du vignoble bourguignon puisqu'en novembre 1789 la totalité des biens possédés par le Clergé, qui était à cette époque le plus gros propriétaire terrien des vignobles bourguignons, sont saisis comme Bien national.
Le 23 novembre 1791, un arrêté du district de Dijon, déboute les demandes des communes de Chambolle et de Flagey et attribue l’intégralité du Clos de Vougeot à la commune de Vougeot.
En 1860, le comité de viticulture de l'arrondissement de Beaune établi un classement du vignoble de Vougeot avec un vignoble réparti entre vigne de première et de deuxième catégorie.
Le 8 décembre 1936 est créée par décret l’appellation d’origine contrôlée Savigny lès Beaune pour les vins blancs et les vins rouges. Le décret est publié le 11 décembre 1936 au Journal Officiel. Il reprend le classement de 1860 du Comité d’agriculture de l’arrondissement de Beaune. L’encépagement prévu est pour les vins blancs : le Chardonnay et le Pinot blanc, pour les vins rouges, le cépage Pinot noir et ses variétés (beurot, liébault et Renevey pendant 15 ans) mais il reste possible d’ajouter jusque 15 % de cépages blancs (Chardonnay, Pinot blanc et Pinot gris) dans l’encépagement. La richesse minimale en sucre des moûts est fixée à 178 g/L (196 g/L si ajout du nom d’un climat), le degré alcoolique minimale des vins est de 10,5 ° (11,5 ° si mention d’un climat) et le rendement maximal autorisé est fixé à 35 hL/ha (moyenne sur 5 ans).
Dans ce décret d'appellation, on précise que l'appellation Vougeot s'applique aux vins issus des climats suivants : Clos de Vougeot (50 ha 22 a et 40 ca), Les Petits-Vougeots (5 ha 82 a et 85 ca), La Vigne-Blanche ou Clos Blanc de Vougeot (1 ha 87 a et 95 ca) et Les Cras (4 ha et 5 a).
Le 31 juillet 1937, l'appellation d'origine contrôlée Clos de Vougeot ou Clos Vougeot est reconnue.
Le 4 janvier 1939, l’appellation simple Vougeot est abrogée par décret.
Le 14 octobre 1943, un décret crée l’appellation Vougeot premier cru pour des vins issus des climats reconnus par l’INAO et pour les vins issus du climat grand cru Clos de Vougeot ne répondant pas aux conditions de production de l’appellation grand cru. Les conditions de production sont les suivantes. Les vins de l’appellation communale devant avoir une richesse minimale en sucre des moûts de 187 g/L (11 ° de titre alcoolique minimum) pour les vins blancs et de 189 g/L (10,5 ° de titre alcoolique minimum) pour les vins rouges. Les vins classés premier cru devant avoir une richesse minimale en sucre des moûts de 196 g/L (11,5 ° de titre alcoolique minimum) pour les vins blancs et de 198 g/L (11 ° de titre alcoolique minimum) pour les vins rouges.

Les vins :
La densité minimale de plantation est de 9000 pieds par hectare.
L’irrigation est interdite.
La superficie du vignoble blanc est de 3,4 hectares.
Le rendement autorisé est de 57 hectolitres par hectare.
L’utilisation de morceaux de chêne est interdite.
La superficie du vignoble rouge représente 11,5 hectares.
Le rendement autorisé est de 50 hectolitres par hectare.
Les techniques soustractives d’enrichissement sont autorisées dans la limite d’un taux de concentration de 10 %
L’utilisation de morceaux de chêne est interdite.
Dernière modification: 25 Juillet 2022
Éditeurs: Sylvain Torchet
< Page d'accueil Dictionnaires | Top 10 | A propos | Liens | Connexion ^ Haut de la page
© 2008 Sylvain Torchet XHTML | CSS Powered by Glossword 1.8.13