.: ABC du Vin :.
Vocabulaire technique du Vin
1 2 3 4 5
A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z
° Â Ç È É
Α Β
OB OC OD OE OF OH OI OL OM ON OO OP OR OS OT OU OV OW OX OY OZ
OÏD

Oïdium

Technique Viticulture
Ang. Oïdium, Powdery mildew
All. Echter mehltau, Oïdium
Port.Eu. Oídio, Oïdium
Esp. Cenicilla, Oidio, Oïdium
Maladie de la vigne découverte au Royaume-Uni par Edward Tucker en 1845 dans les serres de la commune de Margate, apparue dans le nord de la France à partir de 1848, dans la vallée du Rhône en 1850 et dans le vignoble bordelais à compter de 1851 (Podensac).
Cette maladie est originaire des Etats-Unis et fut importée en Europe par l'utilisation du cépage Isabelle.
Elle est provoquée par un champignon microscopique (Erysiphe necator) qui s'attaque à l'extérieur des feuilles, des fleurs et des baies en formant un feutrage blanchâtre.
Symptôme:
Ralentissement de la croissance des jeunes pousses.
Raccourcissement des entre-nœuds.
Apparition de tâches huileuses (similaires au mildiou).
Noircissement des nervures sur la face inférieure des feuilles (cellules nécrosées).
Apparition de tâches grisâtres irrégulières et poudreuses sur la partie supérieur du feuillage (drapeaux).
Déformation et décoloration du limbe en particulier sur les jeunes feuilles.
Formation d'un mycélium blanc recouvrant la feuille dont les bords se referme sur elle-même.
Entre la nouaison et la véraison, principalement lors de la nouaison, une poussière grise recouvre progressivement les baies qui se rident et les baies les plus grosses éclatent.
Forte odeur de moisissure.
Présence d'un mycélium brun-noir sur les sarments avant l'aoûtement.
Changement de la couleur du mycélium brun-noir à brun-rouge sur les sarments après l'aoûtement.
Dès 1846, un jardinier anglais de Canterbury du nom de Kyle a eu l’idée de traiter avec des particules de soufre les feuilles des vignes en espalier préalablement mouillées à la main.
C’est Henri Marès qui invente le traitement préventif par la technique du traitement des vignes par soufrage à sec en 1854. Cette technique est perfectionnée en 1857 par le comte Ferdinand de Bony de La Vergne avec l’invention d’un soufflet pour projeter le soufre sur la vigne.
Les cépages les plus sensibles sont : Cabernet-sauvignon, Carignan et Chenin.
En 2017 ou 2018, l'INRA pourrait commercialiser des cépages résistants au mildiou (à 80%) et à l'oïdium, ce qui permettrait de diminuer de façon drastique le nombre de traitement annuel (seulement 2 ou 3).
La crise viticole engendrée par l'oïdium entre 1850 et 1857 (production chutant de 45 millions d'hectolitres en 1850 à 11 millions en 1854) entraîna le développement du vignoble algérien à compter de 1860.
Dernière modification: 6 Octobre 2019
Éditeurs: Sylvain Torchet
< Page d'accueil Dictionnaires | Top 10 | A propos | Liens | Connexion ^ Haut de la page
© 2008 Sylvain Torchet XHTML | CSS Powered by Glossword 1.8.13